Aujourd'hui : Jeudi, 9 avril 2020
 Veille Media Contact



 
 
 
 

 
 
 
Dossier du Collectif VAN - #FreeOsmanKavala ! Liberté pour #OsmanKavala !
PHDN
Rejoignez le Collectif VAN sur Facebook
Cliquez pour accéder au site Imprescriptible : base documentaire sur le génocide arménien
Observatoire du Négationnisme
xocali.net : La vérité sur Khojali !
Cliquez ici !

Imprimer dans une nouvelle fenêtre !  Envoyer cette page à votre ami-e !
 
L’UNESCO commémore le 75e anniversaire de la libération du camp nazi d’Auschwitz-Birkenau
Publié le :

Info Collectif VAN – www.collectifvan.org – Le Collectif VAN vous présente cette information publiée sur le site de l'UNESCO le 15 Janvier 2020.







Publié le 16 Janvier 2020

L’UNESCO commémore le 75e anniversaire de la libération du camp nazi d’Auschwitz-Birkenau

15 Janvier 2020

À l’UNESCO, la Journée internationale dédiée à la mémoire des victimes de l’Holocauste aura lieu le 22 janvier et sera axée sur le camp de concentration et d'extermination nazi d'Auschwitz-Birkenau, dont la libération a eu lieu il y a 75 ans, le 27 janvier 1945. Cette année, l'Organisation marquera cet anniversaire à Paris par une conférence, une cérémonie et deux expositions qui seront présentées jusqu'au 30 janvier.

La conférence, Auschwitz-Birkenau 75 ans après (15h15-17h20), qui sera ouverte par Stefania Giannini, sous-directrice de l’UNESCO pour l’éducation, s'articulera autour de trois thèmes :

« Préserver le patrimoine. Gestion du site et mémoire collective » (15h20-16h) explorera les défis liés à la protection et à la conservation du site, inscrit sur la Liste du patrimoine mondial de l'UNESCO depuis 1979. Les intervenants évoqueront la préservation de ses objets et archives, leur gestion et utilisation pour la recherche et l'éducation, ainsi que la place qu'occupe Auschwitz dans la mémoire collective. Présentations d'Olivier Lalieu, responsable de la gestion des sites de mémoire et des projets externes au Mémorial de la Shoah (France) et de Mechtild Rössler, directrice du Centre du patrimoine mondial de l'UNESCO.

« L'étude d'Auschwitz-Birkenau. Perspectives de recherche et liberté académique » (16h-16h30) présentera les résultats récents et esquissera de nouvelles pistes dans l'étude de l'histoire d'Auschwitz en soulignant l'importance de la recherche et du débat académique libre. Présentations par Piotr Setkiewicz, chef du Département de la recherche, Musée d'État d'Auschwitz-Birkenau (Pologne), et Patricia Heberer-Rice, Directrice du Bureau Senior Historian, Musée du Mémorial de l'Holocauste des États-Unis.

« Atteindre les nouvelles générations. Susciter l’intérêt personnel des jeunes pour le passé » (16h40 à 17h10) examinera les approches éducatives de l'histoire d'Auschwitz, les moyens de maintenir l'intérêt des nouvelles générations et de sensibiliser à sa pertinence pour traiter les questions contemporaines. Présentations par Andrzej Kacorzyk, Directeur du Centre international pour l'éducation sur Auschwitz et l'Holocauste au Musée d'État d'Auschwitz-Birkenau et Paul Salmons, conservateur et pédagogue, exposition internationale itinérante « Auschwitz. Not long ago. Not far Away » (Auschwitz. Il n'y a pas longtemps. Pas très loin)

La cérémonie de commémoration, de 18h30 à 20h, sera ouverte par la Directrice générale de l'UNESCO, Audrey Azoulay, avec la participation d'Éric de Rothschild, Président du Mémorial de la Shoah (France), et de Claudia Roth, Vice-Présidente du Bundestag. Elle comprendra des représentations du chœur masculin juif Capella de Moscou, des séquences vidéo historiques, le témoignage d'un survivant, Marian Turski, de l'Association de l'Institut historique juif et Président du Conseil du Musée de l'histoire des juifs polonais, et les chants funéraires (Kaddish et El Male Rachamim) par le Grand Rabbin Olivier Kaufmann (France).

Expositions, du 22 au 30 janvier :

« Les crimes découverts : la première génération de chercheurs sur la Shoah ». Conçue par la Maison du Mémorial et du Site éducatif de la Conférence de Wannsee (Berlin), le Touro-College (Berlin) et la Wiener Holocaust Library (Londres).
« Voir Auschwitz », conçu par Musealia, avec le Mémorial et le Musée d'Auschwitz-Birkenau (Pologne).

Le 27 janvier, date officielle de la Journée internationale dédiée à la mémoire des victimes de l'Holocauste, la Directrice générale de l'UNESCO se joindra à plus de 200 survivants d'Auschwitz et de la Shoah ainsi qu'à des dizaines de chefs d'État et de gouvernement au Mémorial d'Auschwitz pour marquer le 75e anniversaire de la libération du camp de concentration et d'extermination nazi.

La commémoration par l'UNESCO est organisée en partenariat avec le Mémorial de la Shoah, le Mémorial et le Musée d'Auschwitz-Birkenau, l'Organisation des Nations Unies et le Programme de communication sur l'Holocauste du Département de la communication globale de l'ONU, ainsi que le Congrès mondial des juifs des montagnes, avec le soutien des délégations permanentes auprès de l'UNESCO de l'Allemagne, de l'Autriche, de la Fédération de Russie, de la France et de Monaco, ainsi que du Zukunftsfonds autrichien.

**********

Journée internationale de commémoration en mémoire des victimes de l’Holocauste

Chaque année le 27 janvier, l’UNESCO rend hommage à la mémoire des victimes de l’Holocauste et réaffirme son engagement indéfectible à lutter contre l’antisémitisme, le racisme et les autres formes d’intolérance qui peuvent conduire à la violence ciblée sur un groupe. La date marque l’anniversaire de la libération du camp de concentration et d’extermination nazi d’Auschwitz-Birkenau par les troupes soviétiques le 27 janvier 1945, et a été le 1er novembre 2005, officiellement proclamée Journée internationale (link is external), dédiée à la mémoire des victimes de l’Holocauste par l’Assemblée générale des Nations Unies.

L’Holocauste a non seulement profondément meurtri les pays dans lesquels les crimes nazis ont été perpétrés, mais il a également eu des implications et des conséquences d’ordre universel en de nombreux autres endroits du monde. Les États membres partagent la responsabilité collective de remédier aux traumatismes résiduels, en maintenant des politiques de mémoire efficaces, en préservant les sites historiques et en encourageant l’enseignement, la documentation et la recherche, soixante-dix ans après le génocide. Cette responsabilité suppose d’enseigner les causes, les conséquences et la dynamique de ces crimes afin de renforcer la résilience des jeunes face aux idéologies de haine. Alors que des génocides et des atrocités continuent de se produire dans plusieurs régions cet enseignement n’a jamais été aussi pertinent qu’aujourd’hui.
COMMÉMORATIONS 2020

En 2020, l'UNESCO organise une série de événements pour marquer le 75e anniversaire de la libération du camp de concentration et d'extermination nazi allemand d'Auschwitz-Birkenau. Un colloque et une cérémonie de commémoration se tiendront le 22 janvier 2020 au Siège de l'UNESCO, deux expositions seront présentées à Paris et dans les bureaux hors siège de l'UNESCO à travers le monde.


Programme de l'événement au Siège de l'UNESCO, le 22 janvier 2020

S'inscrire à l'événement


****

Accréditations presse : Monia Adjiwanou, Service de presse de l’UNESCO, m.adjiwanou@unesco.org (link sends e-mail), +33 (0)1 45 68 04 59

Contact médias : Roni Amelan, r.amelan@unesco.org (link sends e-mail), +33 (0)1 45 68 16 50




Retour � la rubrique


Source/Lien : UNESCO



   
 
   
 
  Collectif VAN [Vigilance Arménienne contre le Négationnisme]
BP 20083, 92133 Issy-les-Moulineaux - France
Boîte vocale : +33 1 77 62 70 77 - Email: contact@collectifvan.org
http://www.collectifvan.org