Aujourd'hui : Samedi, 29 février 2020
 Veille Media Contact



 
 
 
 

 
 
 
Dossier du Collectif VAN - #FreeOsmanKavala ! Liberté pour #OsmanKavala !
PHDN
Rejoignez le Collectif VAN sur Facebook
Cliquez pour accéder au site Imprescriptible : base documentaire sur le génocide arménien
Observatoire du Négationnisme
xocali.net : La vérité sur Khojali !
Cliquez ici !

Imprimer dans une nouvelle fenêtre !  Envoyer cette page à votre ami-e !
 
Presse arménienne : Revue du 13 janvier 2020
Publié le :

Info Collectif VAN – www.collectifvan.org – Le Collectif VAN vous propose de lire cette Revue de Presse parue sur le site de l'Ambassade de France en Arménie le 17 janvier 2020.


Ambassade de France en Arménie

Revue de la presse arménienne du 13 janvier 2020

Sécurité

Le Comité arménien de l’aviation civile exhorte les compagnies aériennes d’éviter de survoler l’Iran et l’Irak/
La presse indique que le Comité arménien de l’aviation civile a changé sa position quant aux vols traversant l’espace aérien de l’Iran (cf. revue du 09 janvier 2020) et exhorte désormais les compagnies aériennes enregistrées en Arménie à « tenir compte de la recommandation du Groupe d’évaluation des risques en matière de sécurité des vols du Conseil de l’Union européenne et d’envisager la possibilité de contourner temporairement les espaces aériens iranien et irakien à toutes les altitudes ». Le Comité a déclaré continuer de suivre l’évolution de la situation au Moyen-Orient, notamment les nouvelles circonstances entourant le tragique accident du Boeing-737 à Téhéran le 8 janvier 2020.

Enquêtes, affaires pénales

L’enquête pénale sur l’ancien Président, Serge Sarkissian, a été transmis aux procureurs pour approbation officielle /
La presse indique que le Service spécial d’enquête (SSE) a terminé les travaux de l’enquête pénale sur l’ancien Président, Serge Sarkissian, et a transmis l’affaire aux procureurs pour approbation officielle. Le SSE a déclaré avoir suffisamment de preuves pour porter des accusations de corruption contre Serge Sarkissian. Rappelons que ce dernier a été inculpé pour détournement de fonds publics de 489 millions de drams (environ 1 million de dollars) par un groupe d’officiels (cf. revue du 05 décembre 2019). Selon l’avocat de Sarkissian, Amram Makinian, les accusations contre son client « sont sans fondement, fabriquées de toutes pièces et visent à soumettre M. Sarkisian à des persécutions politiques ». D’après Makinian, l’affaire serait fondée « sur un faux témoignage incriminant donné par un seul individu ». Selon la presse, l’avocat fait allusion à l’ancien ministre de l’Agriculture, Sergo Karapetian, qui serait le témoin clé de cette affaire.

Les possibles victimes de l’affaire des adoptions illégales demandent l’arrestation des suspects/ La presse rend compte de la manifestation devant le Bureau du Procureur général d’Arménie d’un groupe de femmes ayant perdu leurs nouveau-nés dans des circonstances litigieuses. Les manifestants demandaient l’arrestation de cinq personnes accusées d’avoir organisé illégalement des adoptions d’enfants arméniens par des étrangers (cf. revue du 3 décembre 2019). La plupart des femmes qui participaient à la manifestation avaient accouché à l’hôpital « Républicain » dirigé par un médecin accusé dans le cadre de cette affaire. Ces femmes aveint été informées qu’elles avaient donné naissance à des enfants mort-nés, mais on ne leur a jamais montré les corps des nouveau-nés. Les femmes croient que ces derniers étaient nés vivants et avaient été vendus à des parents adoptifs étrangers. Les femmes ont affirmé qu’elles n’avaient pas parlé jusqu’à présent parce qu’elles avaient « peur des anciennes autorités ». Le procureur général, Artur Davtian, a rencontré les manifestants et les a assurées que les autorités chargées de l’application de la loi étaient déterminées à renvoyer les personnes accusées en prison. La presse rappelle que malgré ces graves accusations, les tribunaux de district d’Erevan avaient ordonné la libération des suspects, mais que le Bureau du Procureur général a fait appel de cette décision (cf. revue du 10 janvier 2020).

Economie

De nouveaux développements seraient attendus dans l’affaire « Lydian »/
Selon les sources de Joghovourd, la conclusion sur le plan de développement de la mine d’Amulsar serait prête et la commission d’enquête du Parlement convoquerait bientôt une séance pour l’examiner. D’après Joghovourd, cette conclusion indiquerait que les anciennes autorités ont pris des décisions illégales concernant l’exploitation d’Amulsar. Selon les sources du quotidien, la société « Lydian Armenia », quant à elle, examinerait la possibilité de vendre son projet en Arménie. Ainsi, le quotidien prédit de nouveaux développements dans cette affaire.

Le commerce entre l’Arménie et l’Iran augmente/ La presse rend compte de la déclaration du chef de la Chambre de commerce Iran-Arménie, Hervik Yarijanian, selon laquelle l’accord de libre-échange entre l’Union économique eurasiatique et l’Iran a eu un « impact significatif » sur le commerce bilatéral entre l’Arménie et l’Iran. D’après lui, en particulier, les produits iraniens sont maintenant moins chers que ceux de la Turquie, ce qui donne à l’Iran un avantage sur le marché arménien.

Rédaction : Lena Gyulkhasyan




Retour � la rubrique


Source/Lien : Ambassade de France en Arménie



   
 
   
 
  Collectif VAN [Vigilance Arménienne contre le Négationnisme]
BP 20083, 92133 Issy-les-Moulineaux - France
Boîte vocale : +33 1 77 62 70 77 - Email: contact@collectifvan.org
http://www.collectifvan.org