Aujourd'hui : Dimanche, 9 août 2020
 Veille Media Contact



 
 
 
 

 
 
 
Dossier du Collectif VAN - #FreeOsmanKavala ! Liberté pour #OsmanKavala !
PHDN
Rejoignez le Collectif VAN sur Facebook
Cliquez pour accéder au site Imprescriptible : base documentaire sur le génocide arménien
Observatoire du Négationnisme
xocali.net : La vérité sur Khojali !
Cliquez ici !

Imprimer dans une nouvelle fenêtre !  Envoyer cette page à votre ami-e !
 
Presse arménienne : Revue du 30 juin au 1er juillet 2020
Publié le :

Info Collectif VAN – www.collectifvan.org – Le Collectif VAN vous propose de lire cette Revue de Presse parue sur le site de l'Ambassade de France en Arménie le 3 juillet 2020.


Ambassade de France en Arménie

Revue de la presse arménienne du 30 juin au 1er juillet 2020

26065 cas confirmés de coronavirus/ Au moment de la rédaction de cette revue, les autorités ont confirmé 26065 cas de coronavirus dans le pays dont 14563 ont été guéris et 453 patients sont décédés.

Lettre du Président de la République française assurant l’Arménie du soutien de la France/ La presse rend compte de la lettre du Président de la République française, Emmanuel Macron, adressée au Premier Ministre de la République d'Arménie, Nikol Pachinian, dans laquelle le Président de la République a assuré du soutien de la France dans le contexte de l'épidémie de Covid-19. Après avoir soutenu les missions de médecins français en Arménie, la France propose de mettre en place des prêts de politique publique pour renforcer les capacités de résilience de l'Arménie et l'aider à réformer son système de santé et de protection sociale et à lutter contre les impacts du changement climatique.

Épidémie de COVID-19 au Parlement/ Au moins une douzaine de députés des 132 membres du Parlement arménien, y compris le chef du parti d’opposition « Arménie prospère » Gagik Tsaroukian, sont infectés par le coronavirus. Malgré l'épidémie, le parlement a tenu une session d'urgence le 30 juin.

Le Président reçoit l'équipe médicale lituanienne/ Le Président de l'Arménie, Armen Sarkissian, a reçu l'équipe médicale de Lituanie qui se trouve en Arménie pour aider ses collègues à lutter contre le COVID-19.

Le Japon va fournir à l'Arménie 3,7 millions dollars pour l'acquisition de matériel médical/ Le gouvernement du Japon fournira quatre cent millions de yens (environ 3,7 millions dollars) pour l'obtention d'équipements médicaux japonais. Le projet vise à aider l'Arménie dans la lutte contre l'épidémie de COVID19, en renforçant son système médical à moyen et long terme.

L'Estonie fournit au COAF des fonds pour lutter contre le COVID-19 dans les zones rurales d'Arménie/ L'Estonie a accordé 28 000 euros au fonds « Children of Armenia Fund » (COAF) pour soutenir ses efforts en cours pour combattre la propagation de COVID-19 dans la région de Lori. Les fonds permettront au COAF d'acheter des fournitures et des équipements médicaux essentiels pour 26 établissements de santé dans 28 communautés à travers Lori.

L'Arménie ne fait pas partie des pays autorisés à entrer dans l'UE lors de la réouverture des frontières/ L'Arménie ne figure pas sur la liste des pays qui seront autorisés à entrer dans l'UE lors de la réouverture des frontières.

Vidéoconférence entre les MAE arménien et azerbaïdjanais/ Le Ministère arménien des Affaires étrangers indique que le 30 juin, les Ministres arménien et azerbaïdjanais ont tenu une vidéoconférence avec la participation et la médiation des coprésidents du Groupe de Minsk de l'OSCE et du représentant personnel du président en exercice de l'OSCE. Le Ministre arménien a souligné « l'inadmissibilité des déclarations bellicistes et non constructives de l'Azerbaïdjan », notant qu'elles sapent l'environnement du processus de paix et entravent la mise en œuvre de l'engagement de préparer les populations à la paix. Les coprésidents du Groupe de Minsk de l'OSCE ont également publié une déclaration soulignant l'importance de promouvoir et de maintenir un climat propice à la paix et aux négociations de fond. Les coprésidents ont évalué positivement la stabilité relative sur le terrain et se sont félicités que les parties continuent à utiliser les liens de communication directe existants pour éviter l'escalade. Cependant, les coprésidents ont noté avec inquiétude que « les récentes déclarations provocatrices, la rhétorique incendiaire et les éventuelles mesures visant à modifier la situation sur le terrain de manière tangible pourraient compromettre le processus de règlement ». Ils ont exhorté les parties à prendre des mesures supplémentaires pour renforcer le cessez-lefeu et préparer les populations à la paix. Les coprésidents ont également souligné l'urgence de reprendre les exercices de surveillance dès que les conditions le permettront. Les coprésidents et les ministres des affaires étrangères ont convenu de tenir une autre vidéoconférence conjointe en juillet et de se rencontrer en personne dès que possible.

Le Parlement adopte des amendements à la loi sur la CC, mais le Président refuse de les signer/ Le parti au pouvoir a fait passer au Parlement d'autres amendements juridiques destinés à compléter le licenciement controversé de trois des neuf membres de la Cour constitutionnelle (CC). Le Parlement avait déjà approuvé le 22 juin des changements constitutionnels prévoyant leur remplacement, mais les juges de la CC avaient refusé de se retirer, affirmant que les autorités n'avaient pas apporté de modifications à une loi distincte sur la CC (cf. revue du 23 juin 2020 ; revue du 26 juin 2020). Le Parlement a ainsi fait mardi des modification dans cette loi. Par un autre amendement adopté les juges évincés ont été rendus éligibles à une pension d'État. Le Parlement a également modifié la procédure légale pour la nomination des nouveaux juges de la CC. Le Président, Armen Sarkissian, a cependant déclaré qu'il ne signerait pas ces amendements. La presse rappelle que selon la législation le Président de la République, soit signe une loi adoptée par le Parlement dans un délai de vingt et un jours, soit saisit la CC dans le même délai. Si le Président ne fait ni l’un, ni l’autre, c’est le Président du Parlement qui signe et promulgue la loi dans un délai de cinq jours. Par conséquent, le Président du Parlement pourrait signer les amendements, mais doit d'attendre le 22 juillet.

Trois partis d’opposition demandent une enquête criminelle sur « l’usurpation de pouvoir » à la CC/ Le groupe de travail mis en place par les partis d’opposition « Arménie prospère », Dachnak et « Patrie » a publié une déclaration indiquant que les partis ont exigé mardi une enquête criminelle sur « l’usurpation de pouvoir ». Ils ont soumis au bureau du procureur général un « rapport de crime » affirmant que l'équipe politique de Pachinian a illégalement pris le contrôle de la Cour constitutionnelle.

Le président signe la loi sur l'impôt foncier mais estime que son adoption était prématurée/ Le service de presse du Président indique qu’Armen Sarkissian a signé la loi sur l'impôt foncier (cf. revue du 25 juin 2020). Cependant, selon le communiqué, le Président considère que l'augmentation de la taxe foncière est prématurée, mais le Président n'a pas le pouvoir de renvoyer la loi au Parlement avec ses commentaires et suggestions pour examen ultérieur, ni le droit de veto. Le Président a la possibilité de s'adresser à la CC, mais selon les études du Cabinet du Président et les évaluations des avocats, il n'y a pas de problème prima facie de constitutionnalité de la loi en question. Selon le communiqué, même si la loi n'est pas appliquée immédiatement, les conséquences psychologiques et morales et les problèmes économiques et financiers subsisteront encore longtemps.

Le Bureau du Haut-Commissaire aux affaires de la Diaspora organisera son camp d'été pour les jeunes en ligne/ Selon le Bureau du Haut-Commissaire aux affaires de la Diaspora, vu que cette année en raison des restrictions de voyage les jeunes Arméniens de la Diaspora ne peuvent pas se rendre physiquement en Arménie, le Bureau du Haut-Commissaire organisera son camp d'été pour les jeunes en ligne. Le programme comprend des cours de langue et d'histoire arméniennes, des visites virtuelles dans les communautés, des discussions interactives, etc.

L'Arménie a amélioré sa position dans l'indice de liberté économique/ Selon le gouvernement, l'Arménie a amélioré de 13 points sa position dans l'indice de liberté économique 2020 publié par « Heritage Foundation », se plaçant ainsi à la 34e place sur la liste des 180 pays. L'Arménie figure dans la liste des pays majoritairement libres avec un score de 70,6 ce qui fait de l'Arménie un leader parmi les pays de l'Union économique eurasiatique.

Rédaction : Lena Gyulkhasyan




Retour � la rubrique



TÉLÉCHARGER :
 Revue de la presse arménienne du 30 juin au 1er juillet 2020



Source/Lien : Ambassade de France en Arménie



   
 
   
 
  Collectif VAN [Vigilance Arménienne contre le Négationnisme]
BP 20083, 92133 Issy-les-Moulineaux - France
Boîte vocale : +33 1 77 62 70 77 - Email: contact@collectifvan.org
http://www.collectifvan.org