Aujourd'hui : Jeudi, 30 octobre 2014
 Veille Media Contact



 
 
 
 

 
 
 
PHDN
Adhérez au Collectif VAN
Le génocide arménien expliqué aux turcophones
Rejoignez le Collectif VAN sur Facebook
Cliquez pour accéder au site Imprescriptible : base documentaire sur le génocide arménien
Observatoire du Négationnisme
Comité international de soutien aux intellectuels de Turquie
xocali.net : La vérité sur Khojali !
Cliquez ici !

Imprimer dans une nouvelle fenêtre !  Envoyer cette page à votre ami-e !
 
Turquie : Ahmet Türk présente ses excuses pour « 1915 »
Publié le : 07-01-2009

Info Collectif VAN - www.collectifvan.org - Ahmet Türk, Secrétaire général du DTP (Parti de la société démocratique « Demokratik Toplum Partisi », parti politique kurde de Turquie, membre associé du Parti socialiste européen), a rendu visite au Centre culturel Assyro-Chaldéen de Midyat, dans la ville de Mardin (Turquie). Lors de sa visite, il a présenté ses excuses aux Assyriens – également victimes de génocide - pour les « événements de 1915 ». Il a aussi parlé des Arméniens en ces termes : « Aujourd’hui, lorsqu’on rencontre nos frères Arméniens et Assyriens, nous avons honte en les regardant. Je veux dire cela très ouvertement.»

Certains journaux turcs ajoutent à cette information, un paragraphe rappelant les articles du Collectif VAN sur la biographie d’Ahmet Türk : « Kurdes de Turquie : qui est Ahmet Türk ? » et « Graves tensions pour les Kurdes de Turquie ». Nous y avions en effet souligné qu’Ahmet Türk, était le petit-fils de Huseyin Kanco, commandant kurde des forces Hamidiye, utilisées par les autorités turques pour exécuter les massacres anti-arméniens de 1895/96 et le génocide arménien en 1915. Rappelons que notre propos n’était pas de stigmatiser Ahmet Türk – les Kurdes reconnaissant généralement leur rôle négatif dans le génocide arménien de 1915 – mais de mettre à disposition des francophones une biographie en ligne sur un site turcophone.

Souhaitons qu’après cette excuse d’Ahmet Türk et les déclarations inattendues des députés kurdes en plein Parlement turc le 22 décembre 2008, suivent d'autres déclarations dénonçant clairement les génocides arménien et assyrien ainsi que le négationnisme de l’Etat turc... Le Collectif VAN vous propose la traduction d'un article publié dans le journal turc Radikal le 30 décembre 2008.


Le chef du DTP a présenté ses excuses aux Assyriens


30/12/2008
Radikal

Mehmet Halis İŞ/MİDYAT

Le Secrétaire Général du DTP, Ahmet Türk, a rendu visite au Centre culturel Assyro-Chaldéen de Midyat, dans la ville de Mardin. Lors de sa visite, il a présenté ses excuses aux Assyriens pour les événements de 1915.

Türk a dit : "Probablement, nous les Kurdes, avons aussi notre part de responsabilité dans la destruction de ces richesses. Aujourd’hui, lorsque nous regardons nos frères Arméniens et Assyriens, nous avons honte"

Ahmet Türk, le chef du DTP, a visité les lieux historiques et touristiques de Midyat à Mardin accompagné du vice président du DTP et du Député de Mardin, Emine Ayna, du député de Diyarbakır, Aysel Tuğluk et du député de Şanlıurfa, İbrahim Binici. Le groupe du DTP a rendu visite au Centre culturel Assyro-Chaldéen de Midyat et il a rencontré le président du Centre culturel Mr Yuhanna Aktaş et d’autres membres. Le Chef du DTP, Ahmet Türk, a parlé à cette occasion en faisant allusion aux événements de 1915 et a prononcé les paroles suivantes:

“Comme nous sentons la douleur des événements au fond de notre cœur, nous ressentons le besoin de demander pardon. Il parait que c’est devenu la mode en Turquie, la demande de pardon. Mais la notre est très particulière. Nous voulons montrer que nous sommes à côté de nos frères Assyriens, que nous les soutenons, que nous n’avons pas un point de vue différent, que nous avons la vraie volonté d’une solidarité sur la base de l’union avec eux. Nous sommes toujours prêts à présenter nos excuses sur les erreurs commises. Il ne s’agit pas d’une excuse qui banalise l’événement. Il ne faut pas ramener cet événement à l’ordre du jour comme une simple question d’excuse. Nous sommes les enfants de la terre de cette région. Nous menons le combat pour vivre en fraternité sur ces terres.”

‘NOUS AVONS HONTE QUAND NOUS VOYONS LES ARMENIENS ET LES ASSYRIENS’

Türk a précisé que la Mésopotamie était un espace géographique, point de rencontre des civilisations et il a poursuivi ses propos avec les paroles suivantes :
“Avec leurs Kurdes, leurs Arméniens et leurs Yezidis, les différentes croyances et les différentes races sont en train de vivre une civilisation extraordinaire. Nous devenons des êtres humains lorsqu’on arrive à faire vivre les différences. Bien évidemment ce sont nos frères Arméniens et Assyriens qui ont vécu des périodes douloureuses.

Aujourd’hui nos frères Kurdes sont en train de souffrir de la même façon. Il ne faut pas ignorer l’existence d’une mentalité qui avait utilisé des Kurdes contre nos autres frères. Sans oublier le passé, il faut bien analyser l’histoire et en tirer des leçons. Nous, les Kurdes, nous avons probablement, notre part de responsabilité dans la destruction de ces richesses. Aujourd’hui, lorsqu’on rencontre nos frères Arméniens et Assyriens, nous avons honte en les regardant. Je veux dire cela très ouvertement.”

Ahmet Türk et le groupe du DTP ont rendu visite par la suite au monastère assyrien de Saint-Gabriel qui se trouve à Midyat et ont rencontré l’évêque Samuel Aktaş.(dha)


Traduction du turc : S.C. pour le Collectif VAN - 07 janvier 2008 - 07:10 - http://www.collectifvan.org


Lire aussi :

Un article en turc:

Ahmet Türk de özür diledi

Un article en anglais sur le site de Assyrian International News Agency :

Turkey Inches Toward Genocide Recognition
Abdulmesih BarAbrahem


Rappel des récentes et courageuses prises de position des députés kurdes du DTP :

Osman Özçelik, les arméniens et la colère des députés

Génocide arménien : dispute historique au parlement turc




Retour à la rubrique


Source/Lien : Radikal



   
 
   
 
  Collectif VAN [Vigilance Arménienne contre le Négationnisme]
BP 20083, 92133 Issy-les-Moulineaux - France
Boîte vocale : +33 1 77 62 70 77 - Email: contact@collectifvan.org
http://www.collectifvan.org