Aujourd'hui : Mardi, 4 août 2020
 Veille Media Contact



 
 
 
 

 
 
 
Dossier du Collectif VAN - #FreeOsmanKavala ! Liberté pour #OsmanKavala !
PHDN
Rejoignez le Collectif VAN sur Facebook
Cliquez pour accéder au site Imprescriptible : base documentaire sur le génocide arménien
Observatoire du Négationnisme
xocali.net : La vérité sur Khojali !
Cliquez ici !

Imprimer dans une nouvelle fenêtre !  Envoyer cette page à votre ami-e !
 
Collectif VAN : l'éphéméride du 1er avril
Publié le :

Info Collectif VAN – www.collectifvan.org – La rubrique Ephéméride est à retrouver quotidiennement sur le site du Collectif VAN. Elle recense la liste d’événements survenus à une date donnée, à différentes époques de l’Histoire, sur les thématiques que l’association suit au quotidien. L’éphéméride du Collectif VAN repose sur des informations en ligne sur de nombreux sites (les sources sont spécifiées sous chaque entrée). Vous pouvez retrouver tous les éphémérides du Collectif VAN dans la Rubrique Actions VAN, en cliquant sur ces liens:


Les éphémérides du Collectif VAN (1ère partie)

Les éphémérides du Collectif VAN (2ème partie)



Légende : 1er avril 1917 -- Empire ottoman/Syrie - 12.000 déportés arméniens sont assassinés à Buseira, près de Deir-es-Zor.

Photo: Crânes et ossements, restes d'un massacre. Armin T. Wegner. Le sous-officier du service de santé allemand Armin T. Wegner, en dépit des risques élevés de contagion, se rendit dans quelques camps de concentration en compagnie de Beatrice Rohner, infirmière travaillant à Alep dans l'orphelinat de la Mission Allemande pour l'Orient. Malgré l'interdiction et la menace d'une peine de mort, Armin T. Wegner photographia des survivants et quelques morts. Centre de Documentation et de d'Information Arménien - Berlin (IZDA).



Ça s'est passé un 1er avril (les événements sont classés du plus ancien au plus récent) :

1er avril 1629 -- Au cours d'un autodafé tenu dans la ville d'Evora (Portugal), l'Inquisition accuse plusieurs personnes, descendant de juifs convertis de force, de judaïser (c'est-à-dire de continuer à pratiquer en secret la religion juive).
Israel Vivra : LE LIVRE DE LA MEMOIRE JUIVE DE SIMON WIESENTHAL

1er avril 1899 -- La découverte du cadavre d'une jeune chrétienne dans une forêt près de Polna (Bohême) provoque une violente agitation anti-juive. On accuse les juifs de meurtre rituel. Leopold Hilsner, âgé de vingt deux ans, est arrêté et condamné à mort. Seule l'intervention de T.G. Masaryk, qui deviendra le premier président de la République tchécoslovaque, fait commuer la peine en prison à perpétuité. Une amnistie impériale remet Hilsner en liberté en 1916.
Israel Vivra : LE LIVRE DE LA MEMOIRE JUIVE DE SIMON WIESENTHAL

1er avril 1915 -- Empire ottoman : Cilicie - Au cours de la Première Guerre mondiale, l'enrôlement d'étrangers de la même origine dans des unités distinctes d'armées nationales était une pratique courante depuis quelques décennies. L'enrôlement des étrangers venus se placer volontairement sous les drapeaux des belligérants se généralisa toutefois pendant la Grande Guerre en raison de sa durée et de sa dimension mondiale. Dans le cas de la France, le nombre des volontaires étrangers incorporés dans la Légion étrangère se montait, au 1er avril 1915, à 32.000. © Revue d'Histoire Arménienne Contemporaine pour toutes les éditions |© Yves Ternon pour le texte Mardin 1915
Imprescriptible.fr : La Légion d'Orient et le mandat français en Cilicie(1916-1921)

1er avril 1915 -- Empire ottoman : les arrestations massives de dirigeants politiques arméniens ont été effectuée à Sivas et dans d'autres provinces.
Chronology of the Armenian Genocide -- 1915 (April-June)

1er avril 1915 -- Empire ottoman : L'AGENT CONSULAIRE D'ITALIE à VAN, à S. E. MONSIEUR L'AMBASSADEUR D'ITALIE, à PETROGRAD ; « J'ai l'honneur de porter à votre connaissance les événements qui se sont passés à Van et dans le vilayet depuis deux mois. Il me fut impossible de les faire connaître plus tôt, soit à M. le consul de Trébizonde, soit à M. l'ambassadeur d'Italie à Constantinople. Samedi 1er avril, les quartiers arméniens sont subitement entourés de canons et de troupes. Le dimanche et le lundi se passent en négociations infructueuses entre le vali et moi. Le mardi, à propos du meurtre de quelques Arméniens qui voulaient arracher des villageoises chrétiennes des mains des soldats turcs, l'effervescence devient générale. De toutes les casernes sortent des soldats qui font feu sur la population, et le bombardement commence. Reproduit d'après le livre d'Henry Barby, Au pays de l'épouvante, l'Arménie martyre
Imprescriptible.fr : Les événements de Van d'après l'agent consulaire italien

1er avril 1915 -- Empire ottoman : le même agent rapporte (rapport n° 290 ; Arch. n°10831) qu'«une jeune fille nommée Despina Stéphanie, du village de Gioumessi, fut successivement violée par le directeur de la police Nouli bey, par des gendarmes et des employés. Soldats et fonctionnaires publics se prélassent dans les habitations abandonnées par les Grecs, les transformant en lieux de débauche. Les jeunes filles grecques y sont conduites et violées. Plus de 200 sont enceintes. » Un autre rapport daté de Ganchori, du 1er avril 1915, atteste des faits analogues. Les persécutions anti helléniques en Turquie depuis le début de la guerre européenne. D'après les rapports officiels des agents diplomatiques et consulaires.
Imprescriptible.fr : Les Persécutions anti helléniques en Turquie depuis le début de la guerre européenne

1er avril 1917 -- Empire ottoman : Syrie - 12.000 déportés arméniens sont assassinés à Buseira, près de Deir-es-Zor.
Chronology of the Armenian Genocide – 1917
aga online.org

1er avril 1918 -- Empire ottoman : le commissaire militaire des chemins de fer envoie une réponse à Osman Bedri, le gouverneur général de la province d'Alep relative à l'anéantissement des travailleurs des chemins de fer arméniens, et le même jour la liste des Arméniens massacrés a été transmise à la police d'Alep, qui était le centre de concentration et de transit des déportations et des massacres.
Chronology of the Armenian Genocide -- 1918

1er avril 1919 -- Empire ottoman. L'Union nationale arménienne d'Egypte avait suggéré, à la séance du 12 août 1917, que les légionnaires arméniens fussent incorporés dans des unités distinctes des Syriens. Avec la fin de la guerre, cette appellation n'avait plus de raison d'être. Après avis favorables des autorités civile et militaire françaises du Levant, en l'occurrence Georges-Picot et le général Hamelin, le dédoublement fut adopté le 18 janvier. Cette mesure entra en application à compter du 1er avril 1919. © Revue d'Histoire Arménienne Contemporaine pour toutes les éditions |© Yves Ternon pour le texte Mardin 1915
Imprescriptible.fr : La Légion d'Orient et le mandat français en Cilicie(1916-1921)

1er avril 1919 -- Empire ottoman/Cilicie : la dissolution du 4e bataillon conduisit à la réorganisation du régiment de marche de la Légion Arménienne, à partir du 1er avril 1919, en raison de la dispersion des unités. Il ne subsistait plus que trois bataillons respectivement composés d'une compagnie d'infanterie et d'une compagnie de mitrailleuses. Il y avait aussi une compagnie de dépôt commandée par le capitaine Ginoves et le peloton de 37 mm rattaché à la 2e compagnie de mitrailleuses du 2e bataillon. © Revue d'Histoire Arménienne Contemporaine pour toutes les éditions |© Yves Ternon pour le texte Mardin 1915
Imprescriptible.fr : La Légion d'Orient et le mandat français en Cilicie(1916-1921)

1er avril 1920 -- Les Ittihadistes aidaient financièrement les membres du parti dans la clandestinité en Turquie, accusés de crimes, et ceux qui avaient fui vers les pays étrangers.
Chronology of the Armenian Genocide -- 1920

1er avril 1933 -- Allemagne : journée nationale de boycott des commerçants et médecins juifs, organisée et orchestrée par le NSDAP. Les nazis boycottent les magasins et entreprises juifs.
Seconde-guerre.com : Chronologie de 1933
ajpn: Repères chronologiques 1905 à 1945

1er avril 1938 -- Le premier convoi de déportés quitte Vienne (Autriche) avec 151 personnalités, dont 60 juifs comprenant les chefs de la communauté juive, à destination du camp de concentration de Dachau.
Israel Vivra : LE LIVRE DE LA MEMOIRE JUIVE DE SIMON WIESENTHAL

1er avril 1939 -- Décret permettant à tout propriétaire “aryen" d'expulser son locataire juif.
ajpn

1er avril 1940 -- Les Allemands ordonnent à 35 000 juifs de quitter Cracovie dans les trois mois. Beaucoup d'entre eux doivent abandonner tous leurs biens. 15 000 juifs seulement sont autorisés à rester.
Israel Vivra : LE LIVRE DE LA MEMOIRE JUIVE DE SIMON WIESENTHAL

1er avril 1941 -- Le ghetto de Chmielnik (Pologne) est créé par les nazis. 10 000 juifs, soit 80 % de la population de la ville, sont entassés dans un espace restreint, où beaucoup meurent de faim et d'épidémies. La vieille synagogue est détruite dès l'arrivée des nazis.
Des juifs habitaient Chmielnik depuis le XVIe siècle.
Israel Vivra : LE LIVRE DE LA MEMOIRE JUIVE DE SIMON WIESENTHAL

1er avril 1942 -- 1 000 hommes, femmes et enfants sont à nouveau déportés du camp de concentration de Theresienstadt au ghetto de Piaski, près de Trawniki. Des groupes d'hommes, gardés par les SS, sont affectés à des travaux de construction. De nouveaux transports arrivant d'Allemagne portent à près de 7 000 le nombre des internés. Les conditions de séjour inhumaines provoquent des épidémies causant de nombreuses victimes.
Israel Vivra : LE LIVRE DE LA MEMOIRE JUIVE DE SIMON WIESENTHAL

1er avril 1942 -- Les Juifs allemands n'ont plus le droit d'utiliser les transports publics.
ajpn

1er avril 1943 -- Un transport de juifs viennois arrive au camp d'extermination de Treblinka. Parmi les déportés se trouve une sœur du célèbre psychanalyste Sigmund Freud.
-Un transport quitte Vienne avec 72 juifs, déportés à Theresienstadt.
Israel Vivra : LE LIVRE DE LA MEMOIRE JUIVE DE SIMON WIESENTHAL

1er avril 1943 -- New-York. 75 000 personnes participent à une manifestation : « Stop Hitler Now » à Madison Square Garden.
ajpn

1er avril 1944 -- Un transport de plusieurs centaines de juifs grecs arrive au camp d'extermination d'Auschwitz II- Birkenau. 1 500 hommes, femmes et enfants sont aussitôt envoyés dans les chambres à gaz.
Israel Vivra : LE LIVRE DE LA MEMOIRE JUIVE DE SIMON WIESENTHAL

1er avril 1975 -- Démission et exil de Lon Nol, président de la république du Cambodge. Lon Nol (1913-1985) était un homme politique cambodgien. Officier de l'armée cambodgienne, il était, dans les années 1960 le leader de la droite cambodgienne et sera plusieurs fois ministre de la défense et premier ministre. Il prendra la tête du mouvement qui déposera le prince Sihanouk de la tête de l'État à son profit, le 18 mars 1970. Son nom reste étroitement associé à la République khmère qu'il dirigea de 1970 à 1975, d'abord comme chef du gouvernement, puis, à partir de 1972 en tant que président.
Wikipedia

1er avril 1994 -- Six jours avant le début du génocide [des Tutsi au Rwanda], Janvier Afrika était arrivé dans la capitale kenyane, Nairobi. Des journalistes l'avaient interviewé comme témoin à charge contre la France, dont les militaires auraient entraîné les milices extrémistes hutus, les Interahamwe. «J'ai moi-même participé à un stage d'une semaine, qui se déroulait dans la forêt du mont Kigali. Deux militaires français, un major et un adjudant-chef, nous ont appris le maniement des grenades, le combat au couteau et à la machette», confirme-t-il. Le major français aurait travaillé comme adjoint du major Muhirwa au «fichier central», le Centre des recherches criminelles à Kigali, connu comme lieu de torture. Cependant, Janvier Afrika ne se souvient ni de son nom ni d'un autre détail permettant de l'identifier. Portraits croisés d'acteurs du génocide rwandais. L'un est un repenti des escadrons de la mort, l'autre passe pour l'idéologue de l'ancien régime
Libération - SMITH Stephen

1er Avril 1994 -- Rwanda : entre le 1er Avril 1994 et le 12 Avril 1994, Ferdinand Nahimana a tenu une réunion au bureau communal de Gatonde avec des membres du MRND et de la milice Interahamwe au cours de laquelle il a appelé à l'assassinat des Tutsi. Dans les secteurs de Munarira et de Gahanga, les tueries des Tutsi ont débuté immédiatement après cette réunion. Gashumba et Batsinda, entre autres Tutsi, ont été tués en raison de l'appel lancé par Ferdinand Nahimana.
Tribunal pénal international pour le Rwanda

1er avril 2001 -- Arrestation de l'ancien président de la Yougoslavie Slobodan Miloçević par les autorités serbo-monténégrines au terme de 26 heures de siège de sa villa. Il fut président de la Serbie de mai 1989 à octobre 2000 et de la République fédérale de Yougoslavie de juillet 1997 à octobre 2000. Durant ces périodes eurent lieu les guerres de Yougoslavie, qui mirent fin à la République fédérative socialiste de Yougoslavie. Slobodan Milochević et le Croate Franjo Tuđman furent les principaux artisans de la disparition de la Yougoslavie et du renouveau du nationalisme. L'ancien président yougoslave Slobodan Milochević était accusé auprès du Tribunal pénal international pour l'ex-Yougoslavie (TPIY) de La Haye pour crimes de guerre, crimes contre l'humanité et génocide.
Wikipedia : 1er avril
Wikipedia : Slobodan Milošević

1er avril 2006 -- Turquie : les Kurdes manifestent dans le sud-est de la Turquie ; 12 morts dans les heurts entre Kurdes et forces de sécurité.
Wikipedia

1er avril 2009 -- Dans son rapport annuel (du 1er avril 2009 au 31 mars 2010), la Commission des Nations-Unies sur la liberté religieuse internationale (USCIRF) place, pour la deuxième année consécutive, la Turquie dans la liste de 12 pays sous surveillance. Le rapport reproche à Turquie de violer les libertés religieuses des minorités vivant dans le pays. Il mentionne l'assassinat en 2007, du journaliste arménien de Turquie Hrant Dink et indique : « Dink avait été condamné en vertu de l'article 301 du Code pénal turc pour avoir 'insulté' l'État turc en évoquant publiquement le 'génocide arménien' ».
ONU : la Turquie viole les libertés religieuses des minorités

1-4 avril 2016-- Guerre des Quatre Jours : La guerre des Quatre Jours ou guerre d'Avril, a lieu lors du conflit frontalier au Haut-Karabagh sur la frontière qui sépare la République du Haut-Karabakh et l’Azerbaïdjan.
Des affrontements éclatent la nuit du 1er au 2 avril 2016, sur la frontière du Haut-Karabagh, à la suite d'une offensive de l’armée Azerbaidjanaise. Selon Thomas de Waal, analyste à la Fondation Carnegie pour la paix internationale, plus de 20 000 soldats sont présents de chaque côté de la ligne de front. Des chars, de l'artillerie lourde et des hélicoptères sont engagés. L'Azerbaïdjan affirme avoir pris le contrôle du village de Talish et de deux collines, ce que dément l'Arménie. Il s'agit des affrontements les plus sanglants depuis le cessez-le-feu conclu de 1994.
Le 3 avril, des tirs d'artillerie continuent d'avoir lieu, malgré l'annonce de l'Azerbaïdjan de « cesser unilatéralement les hostilités ».
Le mardi 5 avril, un cessez-le-feu bilatéral est proclamé, réaffirmé le 8 avril, sous l'égide du CICR, en particulier de 15 à 20 heures UTC afin de permettre la recherche des corps de disparus.
L’Azerbaïdjan prétend avoir conquis 2000 hectares de terres, tandis que les autorités arméniennes ont suggéré une perte de 800 hectares de terres sans importance stratégique.
L'État d'Israël est par ailleurs mis en cause par l'Arménie dans les affrontements. En effet, les Israéliens ont fourni à l'armée azérie plusieurs drones-bombes IAI Harop, dont un a frappé un bus transportant des volontaires arméniens.
Les deux camps affirment tous les deux avoir fait des dizaines, voire des centaines de morts chez leurs adversaires. Le 2 avril, l'Arménie affirme avoir fait 200 morts dans les rangs azéris, tandis que l'Azerbaïdjan déclare que 100 soldats arméniens ont été tués, mais ces bilans sont probablement exagérés.
Le 2 avril, l'Arménie affirme que 18 de ses militaires ont été tués et environ 35 blessés. De son côté, le ministère azerbaïdjanais de la Défense déclare qu'au moins 12 soldats sont morts et qu'un hélicoptère a été abattu.
Le 4 avril, l'Azerbaïdjan annonce la mort de trois autres de ses soldats. Deux civils sont également tués le 2 avril ; un enfant arménien de 12 ans, touché par des tirs d'artillerie, et un civil azéri. Sept civils arméniens blessés. Au jour du 4 avril, selon la presse arménienne, l'Azerbaïdjan aurait perdu une vingtaine de chars de combat dont six à neuf détruits, deux hélicoptères, quatre drones voire plus et une perte importante de troupes au sol. On peut constater que les combats se poursuivent sur le front et qu'il peut s'agir d'une nouvelle guerre, qui pourrait même s'officialiser à la suite des déclarations[Quoi ?] du président arménien.
Wikipedia.org


Compilation réalisée par le site www.collectifvan.org






Retour à la rubrique



   
 
   
 
  Collectif VAN [Vigilance Arménienne contre le Négationnisme]
BP 20083, 92133 Issy-les-Moulineaux - France
Boîte vocale : +33 1 77 62 70 77 - Email: contact@collectifvan.org
http://www.collectifvan.org