Aujourd'hui : Vendredi, 20 juillet 2018
 Veille Media Contact



 
 
 
 

 
 
 
Dossier du Collectif VAN - #FreeOsmanKavala ! Liberté pour #OsmanKavala !
PHDN
Rejoignez le Collectif VAN sur Facebook
Cliquez pour accéder au site Imprescriptible : base documentaire sur le génocide arménien
Observatoire du Négationnisme
Le Collectif VAN, partenaire du Festival de Douarnenez 2016
xocali.net : La vérité sur Khojali !
Cliquez ici !

Imprimer dans une nouvelle fenêtre !  Envoyer cette page à votre ami-e !
 
Collectif VAN : l'éphéméride du 29 décembre
Publié le : 29-12-2017

Info Collectif VAN - www.collectifvan.org - La rubrique Ephéméride est à retrouver quotidiennement sur le site du Collectif VAN. Elle recense la liste d’événements survenus à une date donnée, à différentes époques de l’Histoire, sur les thématiques que l’association suit au quotidien. L’éphéméride du Collectif VAN repose sur des informations en ligne sur de nombreux sites (les sources sont spécifiées sous chaque entrée).





Les éphémérides du Collectif VAN (1ère partie)

Les éphémérides du Collectif VAN (2ème partie)

Légende photo: 29 décembre 1890 -- La conquête de l'Ouest s'achève par le massacre à Wounded Knee de 300 indiens, principalement des femmes et des enfants sioux. Le massacre de Wounded Knee est une opération militaire qui s'est déroulée aux États-Unis d'Amérique, dans le Dakota du Sud, le 29 décembre 1890.

Photo: Fosse commune avec des Lakota morts après le massacre de Wounded Knee

Le bandeau #FreeOsmanKavala
, situé sous chaque visuel de notre site, est un appel du Collectif VAN à libérer Osman Kavala, injustement incarcéré en Turquie depuis le 1er novembre 2017.


Ça s’est passé un 29 décembre (les événements sont classés du plus ancien au plus récent) :

29 décembre 1348 -- Au cours des persécutions qui accompagnent l'épidémie de peste noire, les juifs de Colmar, près du Rhin, sont victimes de cette folie antijuive généralisée. Accusés d'avoir empoisonné les puits afin de propager l'épidémie, ils sont brûlés sur le bûcher.
Israelvivra.com

29 décembre 1890 -- La conquête de l'Ouest s'achève par le massacre à Wounded Knee de 300 indiens, principalement des femmes et des enfants sioux. Le massacre de Wounded Knee est une opération militaire qui s'est déroulée aux États-Unis d'Amérique, dans le Dakota du Sud, le 29 décembre 1890. Entre 300 et 350 Amérindiens de la tribu Lakota Miniconjou (dont plusieurs dizaines de femmes et des enfants) ont été tués par l'armée des États-Unis[réf. nécessaire]. Cinq cents soldats du 7e régiment de cavalerie des États-Unis, appuyés par quatre mitrailleuses Hotchkiss, ont encerclé un campement d'Indiens Lakota avec l'ordre de les convoyer en train vers Omaha dans le Nebraska. Le commandant du 7e avait reçu l'ordre de procéder à un désarmement préalable. Il existe différentes versions du massacre mais les historiens s’accordent sur le fait que les tirs ont commencé pendant le désarmement des Indiens. Un coup de fusil a retenti et les Indiens, désarmés et encerclés, ont été mitraillés. Au total 26 soldats de la cavalerie ainsi que 153 Indiens Sioux ont été tués, dont 62 femmes et enfants. Les cadavres indiens furent enterrés dans une fosse commune sur le lieu du massacre. D'autres Sioux sont morts de leurs blessures ultérieurement ainsi qu'un lieutenant de la cavalerie.
Wikipedia

29 décembre 1894 -- Empire ottoman: les témoignages du Carnet de route de Mr Carlier : Négociations avec des chameliers et des voituriers. Il nous faut 16 arabas (chariots à boeufs, sans ressorts, avec bâche) et 38 chameaux. On nous demande des prix fous, deux mois de mon traitement et, dame, je n'ai pas d'indemnité de voyage ; alors je ne sais trop comment faire. Carlier, Emilie. Au milieu des massacres, Journal de la femme d'un Consul de France en Arménie. Paris, Félix Juven, 1903
Imprescriptible.fr : CARNET DE ROUTE De Constantinople à Sivas Décembre 1894 - Janvier 1895.

29 décembre 1907 -- Le congrès de Paris, qui se tient du 27 au 29 décembre 1907, rassemble des délégations du CUP (avec à sa tête Ahmed Riz), de la FRA (représentée par Agnouni), et du mouvement libéral de la Ligue ottomane, dirigée par le prince Sabaheddin. Le pacte en trois points signé par les participants prévoit le renversement du sultan, un changement radical du régime, l’instauration d’un régime représentatif. Revue d'Histoire Arménienne Contemporaine pour toutes les éditions |© Yves Ternon pour le texte Mardin 1915
Imprescriptible.fr : Les relations entre le Comité Union et Progrès et la Fédération Révolutionnaire Arménienne à la veille de la Première Guerre mondiale d'après les sources arméniennes

29 décembre 1914 -- Empire ottoman/Bataille de Sarikamis (défaite ottomane mais lourdes pertes russes) : le commandant russe, le général Illarion Ivanovitch Vorontsov-Dachkov bloque l'avancée turque sur Kars, dans le Caucase, à la bataille de Sarıkamış, mais les combats se poursuivent. Aucun belligérant ne parvient à l'emporter. La bataille de Sarıkamış, commencée fin décembre 1914, se poursuit. Quelque 100 000 soldats russes tentent de contenir l'avancée turque vers la ville de Kars. L'attaque turque est mal menée par Enver Pacha, dont les 95 000 soldats souffrent du froid intense. Une soudaine contre-attaque russe force les Turcs à se replier sur Erzeroum. Environ 30 000 Turcs sont tués pendant la bataille et seuls quelque 19 000 soldats, qui avaient fui à Erzeroum, sont encore aptes au combat. Enver Pacha renonce à son commandement. Le général Vorontsov-Dachkov, commandant russe, peu enclin à poursuivre les Turcs, est remplacé par le général Nikolaï Ioudenitch.
Wikipedia.org : Chronologie de l'histoire de l'Arménie

29 décembre 1915 -- Empire ottoman : la question des assurances vies contractées par des Arméniens auprès de compagnies anglaises (TheStar et l'Equitable de Londres), américaine (la New York Life Insurance Company), hongroise, etc. fait l'objet d'une circulaire adressée le 29 décembre 1915, par le ministère du Commerce ottoman, à toutes les compagnies d'assurances opérant en Turquie et concernant les comptes courants des Arméniens «transportés ailleurs». Il s'agit en effet de compléter les dispositifs en vigueur pour achever l'accaparement de tous les biens arméniens: «Par ordre du ministère de l'Intérieur, vous êtes tenues à nous remettre une liste où figureront les dépôts, créances et les gages des Arméniens auprès de votre compagnie et se rapportant aux provinces de Rodosto, Adana, Djébel[-]i Bereket, Kozan... Samsoun...» Revue d'Histoire Arménienne Contemporaine pour toutes les éditions |© Yves Ternon pour le texte Mardin 1915
Imprescriptible.fr : Documents consulaires américains sur la déportation des Arméniens de Samsoun durant la Première Guerre mondiale

29 décembre 1918 -- Empire ottoman : Krieger découvrit à la bibliothèque Nubar pacha à Paris, dans un dossier concernant Krikor Zohrab, une correspondance se rapportant à l'assassinat du député arménien. Ces documents faisaient partie du lot vendu par Naïm bey à Andonian mais celui-ci n'avait pas jugé nécessaire de les publier. (Constantinople) du 29 décembre 1918 (cité par DAD[2], note 45, p. 289 : Ahmed fit le récit du meurtre des deux députés à l'écrivain Ahmed Refik (Altinay) : « J'ai fait éclater le cerveau de Vartkès avec mon pistolet Mauser, puis j'ai saisi Zohrab, je l'ai jeté à terre et je lui ai écrasé la tête avec une grosse pierre jusqu'à ce qu'il meure. » © Editions Parenthèses. Reproduction interdite sauf pour usage personnel.
Imprescriptible.fr : Enquête sur la négation d'un génocide , Chapitre VII, La mort de Zohrab

29 décembre 1919 -- Empire ottoman : l’opération (l’occupation de la Cilicie), débutée le 21 novembre a pris fin. Le général Hamelin sans attendre la réponse de Paris, qui ne vint d’ailleurs jamais, muni de l’autorisation du général Allenby, ordonna l’embarquement des bataillons arméniens. En raison de l’insuffisance des bâtiments français, le commandement anglais mit à la disposition de l’autorité militaire française, les vaisseaux nécessaires. Revue d'Histoire Arménienne Contemporaine pour toutes les éditions |© Yves Ternon pour le texte Mardin 1915
Imprescriptible.fr : La Légion d’Orient et le mandat français en Cilicie(1916-1921)

29 décembre 1921 -- Au Sénat encore MM. Ernest Flandin et de Lamarzelle critiquèrent vivement l’accord d’Angora, comme aggravant, par le tracé nouveau de la frontière, la situation fâcheuse qu’avait déjà créée à la France le traité de Sèvres, et comme n’assurant pas la protection des Chrétiens. M. Ernest Flandin rappela le martyre des Arméniens pendant la guerre, ainsi que les services rendus à la cause des Alliés par ceux d’entre eux qui s’étaient enrôlés sous les drapeaux français ou qui avaient combattu dans les armées russes et qui, après la débâcle de celles-ci, avaient seuls continué la lutte contre les Turcs. Mandelstam, André. La Société des Nations et les Puissances devant le problème arménien, Paris, Pédone, 1926 ; rééd. Imprimerie Hamaskaïne, 1970.
Imprescriptible.fr : L’accord franco-turc d’Angora du 20 octobre 1921 et l’exode des Arméniens de la Cilicie

29 décembre 1939 -- 2 500 juifs environ, toute la communauté de la ville de Pulavy (Lublin), sont déportés à Opole Lubelskie, d’où ils seront envoyés en mai 1942 au camp d’extermination de Sobibor.
Israelvivra.com

29 décembre 1940 -- Les nazis créent un ghetto dans la ville de Glovno (Pologne) : les habitants juifs doivent quitter leurs maisons pour s’y installer.
Israelvivra.com

29 décembre 1941 -- République moldave du Dniestr : 48 000 Juifs sont rassemblés dans un camp au sud de la Transnistrie. Entre le 21 et le 29 décembre 1941, sous la direction du commandant roumain du district, 43 000 sont exécutés par balles explosives et 5 000, des vieux et des infirmes, brûlés vifs.
I.S.E. – Institut Sepharade Europeen

29 décembre 1941 -- Décision d'utiliser les détenus des camps pour les expériences sur le typhus.
shoah-solutionfinale.fr

29 décembre 1944 -- Les membres juifs du mouvement de résistance Bajczy-Zslinszky sont arrêtés et tués à Budapest par des fascistes hongrois, les Croix fléchées. Le même jour, les croix fléchées forcent l’entrée de plusieurs immeubles sous protection suédoise, d’où ils font sortir plus de 100 juifs, hommes et femmes, pour les fusiller.
Israelvivra.com

24 au 29 décembre 1982 -- Turquie/Publication dans le quotidien turc « Son Havadis » les notes de Talat. Aussitôt que Cemal Kutay, le biographe de Talaat, se mit à publier les « Mémoires de Talaat » en feuilleton dans le journal turc Tercüman, à partir du 3 décembre 1982, l’un des journalistes de « Son Havadis » [dernières Nouvelles, ndt], un autre quotidien turc, signala dans six numéros successifs (du 24 au 29 décembre 1982) les décalages et irrégularités entourant l’affirmation qu'il s'agissait de mémoires authentiques issus de la plume ou de la bouche de Talat lui-même. Il invita donc, poliment, Kutay à prouver que ses matériaux étaient authentiques, en les rendant publics et en publiant des fac-similés des écrits originaux concernés. Kutay ne répondit pas à l’invitation. Il est également approprié de faire remarquer, à ce sujet, le fait qu’avant que la publication des notes de Talat puisse être autorisée, le Dr. B. Şakir, l’un des principaux organisateurs du génocide arménien, les avait « passées au peigne fin ». Ce fait a été communiqué au Ministère des Affaires étrangères d’Allemagne le 21 mai 1921 par Weismann, du Bureau de Sécurité publique de Berlin, dans un rapport détaillant les activités dans la capitale allemande des dirigeants ittihadistes fugitifs. Il se réfère au rapport du Dr. B. Şakir « Sichtung der Memoiren Talat Puscha » (Politische Abteilung III/Türkei PO 11 N° 3, dossier 1).
Imprescriptible.fr: Documentation du génocide arménien dans les sources turques

29 décembre 2008 -- Rifat Bali cite des dizaines de commentaires antisémites publiés dans divers journaux turcs ces dernières années. Ainsi : « Le sociologue islamiste Ali Bulaç, éditorialiste connu du Zaman, a décrit Gaza comme “Un camp de concentration qui en réalité surpasse les camps nazis.” (Zaman, 29 décembre 2008). »
Collectifvan.org - Juifs de Turquie : vivre avec l’antisémitisme ou émigrer


Compilation réalisée par le site www.collectifvan.org



Retour à la rubrique



   
 
   
 
  Collectif VAN [Vigilance Arménienne contre le Négationnisme]
BP 20083, 92133 Issy-les-Moulineaux - France
Boîte vocale : +33 1 77 62 70 77 - Email: contact@collectifvan.org
http://www.collectifvan.org