Aujourd'hui : Samedi, 21 juillet 2018
 Veille Media Contact



 
 
 
 

 
 
 
Dossier du Collectif VAN - #FreeOsmanKavala ! Liberté pour #OsmanKavala !
PHDN
Rejoignez le Collectif VAN sur Facebook
Cliquez pour accéder au site Imprescriptible : base documentaire sur le génocide arménien
Observatoire du Négationnisme
Le Collectif VAN, partenaire du Festival de Douarnenez 2016
xocali.net : La vérité sur Khojali !
Cliquez ici !

Imprimer dans une nouvelle fenêtre !  Envoyer cette page à votre ami-e !
 
Collectif VAN : l'éphéméride du 6 décembre
Publié le : 06-12-2017

Info Collectif VAN - www.collectifvan.org - La rubrique Ephéméride est à retrouver quotidiennement sur le site du Collectif VAN. Elle recense la liste d’événements survenus à une date donnée, à différentes époques de l’Histoire, sur les thématiques que l’association suit au quotidien. L’éphéméride du Collectif VAN repose sur des informations en ligne sur de nombreux sites (les sources sont spécifiées sous chaque entrée). Vous pouvez retrouver tous les éphémérides du Collectif VAN dans la Rubrique Actions VAN, en cliquant sur ces liens:


Les éphémérides du Collectif VAN (1ère partie)

Les éphémérides du Collectif VAN (2ème partie)



Légende photo : 6 décembre 1921 -- Said Halim Pacha (1863-1921), l’un des instigateurs du génocide des Arméniens de 1915, fut abattu à Rome par Archavir Chiragian, dans le cadre de l'Opération Némésis . Il fut l'un des signataires de l'alliance germano-ottomane en 1914. Cependant, il démissionna après l'incident de la poursuite du Goeben et du Breslau, un évènement qui cimenta l'alliance germano-ottomane durant la Première Guerre mondiale. Toutefois, le sultan Mehmed V voulait une personne en qui il aurait confiance comme vizir, et il demanda donc à Saïd Halim de rester à son poste aussi longtemps que possible. Le second mandat de Saïd Halim ne dura que jusqu'en 1916, à cause des affrontements continus entre lui et le parti des Jeunes-Turcs qui était au pouvoir. Durant les procès militaires qui suivirent la Première Guerre mondiale, il fut accusé de trahison au motif qu'il avait apposé sa signature aux accords de l'alliance germano-ottomane. Il fut exilé le 29 mai 1919 dans une prison de Malte. Il fut finalement acquitté de ces accusations et libéré en 1921, date à laquelle il s'installa en Sicile. Said Halim Pacha fut abattu à Rome par Archavir Chiragian, dans le cadre de l'Opération Némésis . Said Halim Pacha était Secrétaire du Comité Union et Progrès qui organisa le génocide et Grand Vizir de 1913 à 1916 à cette époque. Sa tombe se trouve à Istanbul, dans le jardin du mausolée du Sultan Mahmud.

Photo : Said Halim Pacha


Le bandeau #FreeOsmanKavala
, situé sous chaque visuel de notre site, est un appel du Collectif VAN à libérer Osman Kavala, injustement incarcéré en Turquie depuis le 1er novembre 2017.


Ça s’est passé un 6 décembre (les événements sont classés du plus ancien au plus récent) :

6 décembre 1348 -- La communauté de la ville de Lindau, sur le lac de Constance, connaît à son tour les persécutions accompagnant l'épidémie de peste noire. Tous les juifs sont égorgés ou brûlés.
Israelvivra.com

6 décembre 1705 -- L'Inquisition tient un autodafé à Lisbonne : un homme est brûlé vif parce que juif, ce qu'il affirme jusqu'à son dernier souffle.
Israelvivra.com

6 décembre 1915 -- Empire ottoman : télégramme adressé par Talaat Pacha [Ministre de l’Intérieur du gouvernement Jeune-Turc qui perpétra le génocide des Arméniens de l’Empire ottoman en 1915] à la préfecture d'Alep et portant le numéro 691 : « Exterminez par des moyens secrets tout Arménien des provinces orientales que vous pourriez trouver dans vos parages. » (Les documents Naïm-Andonian - DOCUMENT N° 12).
Imprescriptible : Les documents Naïm-Andonian

6 décembre 1920 -- Les troupes soviétiques occupent Erivan et les territoires restés libres de l’invasion turque, à l’exception de la province de Zanghezour où se réfugiait le gouvernement national arménien avec les débris de l’armée. D’autre part, dans les provinces occupées par les Turcs, la population masculine arménienne de 15 à 57 ans, qui n’avait pas été massacrée, fut expédiée au fond de la Turquie, tout le bétail enlevé, les stocks de ravitaillement réquisitionnés, les moissons anéanties : dans la seule région de Kars, le nombre des massacres dépassa plusieurs milliers et 63 villages du district d’Alexandropol furent réduits en cendres.
Imprescriptible : Question de l'admission de l'Arménie dans la Société des Nations

6 décembre 1920 -- Les Arméniens signent avec les bolcheviks un traité par lequel la République arménienne devient une république socialiste soviétique. Un comité révolutionnaire provisoire composé de cinq bolcheviks et de deux dachnaks de gauche est désigné et se met en place dès le 6 décembre.
Clio : La renaissance de la nation arménienne, de la poussée russe à la première guerre mondiale

6 décembre 1920 -- Des unités liées à l'Armée nationale ukrainienne de Simon Petlioura se livrent à un pogrome dans le village de Voltchkii (province de Kiev) : 6 juifs sont massacrés et 3 autres grièvement blessés.
Israelvivra.com

6 décembre 1921 -- Said Halim Pacha (1863-1921), l’un des instigateurs du génocide des Arméniens de 1915, fut abattu à Rome par Archavir Chiragian, dans le cadre de l'Opération Némésis .
Il fut l'un des signataires de l'alliance germano-ottomane en 1914. Cependant, il démissionna après l'incident de la poursuite du Goeben et du Breslau, un évènement qui cimenta l'alliance germano-ottomane durant la Première Guerre mondiale. Toutefois, le sultan Mehmed V voulait une personne en qui il aurait confiance comme vizir, et il demanda donc à Saïd Halim de rester à son poste aussi longtemps que possible. Le second mandat de Saïd Halim ne dura que jusqu'en 1916, à cause des affrontements continus entre lui et le parti des Jeunes-Turcs qui était au pouvoir. Durant les procès militaires qui suivirent la Première Guerre mondiale, il fut accusé de trahison au motif qu'il avait apposé sa signature aux accords de l'alliance germano-ottomane. Il fut exilé le 29 mai 1919 dans une prison de Malte. Il fut finalement acquitté de ces accusations et libéré en 1921, date à laquelle il s'installa en Sicile.
Said Halim Pacha fut abattu à Rome par Archavir Chiragian, dans le cadre de l'Opération Némésis . Said Halim Pacha était Secrétaire du Comité Union et Progrès qui organisa le génocide et Grand Vizir de 1913 à 1916 à cette époque. Sa tombe se trouve à Istanbul, dans le jardin du mausolée du Sultan Mahmud.
Imprescriptible : Said Halim Paşa
Wikipédia: Saïd Halim Pacha

6 décembre 1921 -- Turquie : extrait de la lettre de Vahan Portoukalian, vivant à Adana, à Kourken Tahmazian : « Franklin continue à boire des bouillons... un peu salés. Il avait demandé la destitution immédiate du vali qui, après destitué tous les employés, a ouvert la prison à tous les bandits, interprétant ainsi l’amnistie pour faits et délits politiques entre chrétiens et musulmans. Or, Angora répond par un refus. Les tribunaux mixtes sont supprimés : les Européens devront s’accommoder de la justice turque ; les consuls ne pourront plus intervenir dans les procès de leurs ressortissants. Les commerçants européens perdent les privilèges que les capitulations leur reconnaissaient ; ils subiront l’arbitraire des tyranneaux de tout rang. Et tout cela pendant la lune de miel, sous les yeux de Franklin-Bouillon qui avale. Hier encore, la poste a refusé à la banque et à la Compagnie Orosdi Back de recommander des lettres pour Paris. Hier soir, la fille de Mme Oughourkian a été rendue à sa mère. On avait incriminé la mauvaise volonté des Turcs : on les avait accusés de l’avoir cachée ; ils défendent et expliquent ce retard de plus de quinze jours par le manque de moyens de transport. »
Imprescriptible : L’évacuation française de la Cilicie en 1921 vue par l’officier Vahan Portoukalian

6 décembre 1929 -- Les femmes obtiennent le droit de vote en Turquie.
Nouvel Obs : L'éphéméride du lundi 6 décembre 2011

6 décembre 1938 -- La France et l'Allemagne signent un accord consacrant l'inviolabilité de leurs frontières existantes. Ce traité de bonne entente est signé à Paris.
Nouvel Obs : L'éphéméride du lundi 6 décembre 2011

6 décembre 1939 -- Allemagne : les SS assassinent les malades mentaux des asiles de Stralsund et de Chelm.
www.seconde-guerre.com : Chronologie de décembre 1939

6 décembre 1940 -- 300 juifs sont arrêtés par les nazis à Mlava (province de Varsovie) pour être déportés aux camps de regroupement de Miedzyrzec Podlaski, Lubartov et Lublin.
Israelvivra.com

6 décembre 1941 -- Les SS conduisent 8 000 vieillards, femmes et enfants juifs du ghetto de Riga (R.S.S. de Lettonie) dans la forêt voisine de Rambuli pour les fusiller.
Israelvivra.com

6 décembre 1942 -- Les SS déportent 1 500 juifs du ghetto de Novy Dvor Mazoviechi (Pologne) au camp d'extermination d'Auschwitz.
Israelvivra.com

6 décembre 1943 -- 212 juifs sont déportés de Milan et de Vérone au camp d'extermination d'Auschwitz.
Israelvivra.com

6 décembre 1983 -- Fin en Turquie de plus de trois années de régime militaire, avec la réunion d'un Parlement nouvellement élu.
Nouvel Obs : L'éphéméride du lundi 6 décembre 2011

6 décembre 1996 -- Déclaration publique relative à la Turquie, faite par le Comité européen pour la prévention de la torture et des peines ou traitements inhumains ou dégradants (CPT) : « Le Comité a également souligné qu'en aucune circonstance, on ne saurait permettre que la réponse au terrorisme dégénère en actes de torture ou en d'autres formes de mauvais traitements de la part des responsables des forces de l'ordre. De tels actes sont à la fois des violations scandaleuses des droits de l'homme et des méthodes fondamentalement inefficaces pour obtenir des preuves fiables dans la lutte contre le crime ; s'abstenir de tels actes est l'une des caractéristiques fondamentales d'un Etat démocratique. De plus, les informations recueillies par le CPT au cours de ses visites en Turquie démontrent clairement que la torture et des mauvais traitements sont aussi infligés par des membres des forces de l'ordre à des suspects de droit commun. En conséquence, il serait tout à fait erroné de croire que le problème de la torture et des mauvais traitements est simplement une conséquence fâcheuse de l'ampleur du terrorisme en Turquie. Ce problème pourrait fort bien avoir été exacerbé par le terrorisme, mais les racines en sont bien plus profondes.»
Comité européen pour la prévention de la torture : Déclaration publique relative à la Turquie


Compilation réalisée par le site www.collectifvan.org




Retour à la rubrique



   
 
   
 
  Collectif VAN [Vigilance Arménienne contre le Négationnisme]
BP 20083, 92133 Issy-les-Moulineaux - France
Boîte vocale : +33 1 77 62 70 77 - Email: contact@collectifvan.org
http://www.collectifvan.org