Aujourd'hui : Mercredi, 13 novembre 2019
 Veille Media Contact



 
 
 
 

 
 
 
Dossier du Collectif VAN - #FreeOsmanKavala ! Liberté pour #OsmanKavala !
PHDN
Rejoignez le Collectif VAN sur Facebook
Cliquez pour accéder au site Imprescriptible : base documentaire sur le génocide arménien
Observatoire du Négationnisme
xocali.net : La vérité sur Khojali !
Cliquez ici !

Imprimer dans une nouvelle fenêtre !  Envoyer cette page à votre ami-e !
 
Presse arménienne : Revue du 22 janvier 2019
Publié le :

Info Collectif VAN – www.collectifvan.org – Le Collectif VAN vous propose de lire cette Revue de Presse parue sur le site de l'Ambassade de France en Arménie le 31 janvier 2019.


Ambassade de France en Arménie

Revue de la presse arménienne du 22 janvier 2019

A la une de la presse du jour : la controverse suscitée par plusieurs gouverneurs de province arméniens qui se sont payés de somptueux bonus de fin d’année

Le Royaume-Uni a ratifié l’accord Arménie –UE/ Les journaux indiquent que l’Ambassadrice du Royaume-Uni en Arménie, Judith Farnworth, a confirmé dans un tweet que le Conseil européen avait enregistré la ratification par le Royaume-Uni de l’Accord de partenariat global et renforcé UEArménie. La presse rappelle que la Chambre des lords avait approuvé l'accord Arménie-UE le 18 juillet 2018 et la Chambre des communes l'avait approuvé le 18 janvier 2019. L'Accord est entré en vigueur partiellement le 1er juin 2018, mais entrera pleinement en vigueur dès sa ratification par les 28 États membres de l'UE et l'Arménie. Actuellement, le document a également été ratifié par l'Arménie, l'Estonie, la Lettonie, la Lituanie, la Bulgarie, la Pologne, le Danemark, la Roumanie, le Luxembourg et Malte.

Les nouvelles autorités maintiennent les stéréotypes sur les fonctionnaires/ La presse rend compte de la controverse suscitée par plusieurs gouverneurs de province arméniens qui se sont payé de somptueux bonus de fin d’année. Les journaux indiquent que les représentants des deux partis d'opposition du parlement ont dénoncé les bonus comme étant contraires à l'éthique. La viceprésidente du parlement, représentante de la faction parlementaire « Mon pas » Lena Nazaryan, a également désapprouvé les décisions des gouverneurs et a indiqué que ces derniers auraient dû être «plus modestes en se payant des primes». Pourtant, la chef de la faction parlementaire « Mon pas », Lilit Makunts, était moins catégorique en indiquant que si la loi le permet, elle ne pourrait rien dire contre cela. Lilit Makunts a toutefois déclaré que la majorité du Parlement devrait débattre de la question et envisager de limiter légalement la capacité des gouverneurs d'obtenir un salaire supplémentaire à leur guise. Selon le quotidien Aravot, en se donnant des récompenses à eux mêmes et à leur personnel, les gouverneurs n'ont violé aucune loi, mais ont cependant continué la pratique qui existait auparavant. D’après Aravot, tandis qu’il y avait aussi beaucoup d'autres pratiques douteuses dans le système gouvernemental avant la révolution, maintenant, les exigences publiques à l’égard des représentants du gouvernement sont plus strictes. Ainsi, Aravot avance que les représentants du gouvernement doivent être sans faille en termes non seulement de loi, mais également de normes morales et éthiques. Le quotidien souligne la nécessité de répandre le genre de pratiques qui ne contrediront pas le slogan «Je sers la République d’Arménie». Selon le quotidien Jamanak, l’attribution des bonus serait ordonnée par le gouvernement et aurait un lien direct avec le travail de ces gouverneurs en faveur de l’alliance « Mon pas » lors des élections législatives du 9 décembre 2018. Selon Jamanak, les autorités doivent comprendre que l’Etat de droit n’est pas la seule différence que la société veut voir par rapport à l’ancien régime. «Le public souhaite également voir des différences de culture, de système de valeurs, comportement et mentalité » avance le quotidien. Selon Jamanak, ce n’est pas parce que quelque chose n’est pas illégal que les choses seront légitimes aux yeux du public et la tâche des autorités ne consiste pas seulement à respecter la lettre de la loi, mais également à placer la barre haute en termes de valeurs. La presse avance que le problème ne réside pas dans les bonus eux-mêmes, mais dans le fait que les autorités continuent de « gaspiller négligemment le capital politique qui leur a été attribué ». Pour la presse, le public s'attend à voir une qualitativement nouvelle sorte d'élite pour laquelle il a naturellement fixé des exigences strictes. Selon les journaux, toutes les démarches des nouvelles autorités, y compris les transactions financières, sont au centre de l’attention du public. Les stéréotypes associés aux anciennes autorités n'ont pourtant pas été complètement éliminés.

Rédaction : Lena Gyulkhasyan





Retour � la rubrique



TÉLÉCHARGER :
 Revue de la presse arménienne du 22 janvier 2019



Source/Lien : Ambassade de France en Arménie



   
 
   
 
  Collectif VAN [Vigilance Arménienne contre le Négationnisme]
BP 20083, 92133 Issy-les-Moulineaux - France
Boîte vocale : +33 1 77 62 70 77 - Email: contact@collectifvan.org
http://www.collectifvan.org