Aujourd'hui : Mardi, 12 novembre 2019
 Veille Media Contact



 
 
 
 

 
 
 
Dossier du Collectif VAN - #FreeOsmanKavala ! Liberté pour #OsmanKavala !
PHDN
Rejoignez le Collectif VAN sur Facebook
Cliquez pour accéder au site Imprescriptible : base documentaire sur le génocide arménien
Observatoire du Négationnisme
xocali.net : La vérité sur Khojali !
Cliquez ici !

Imprimer dans une nouvelle fenêtre !  Envoyer cette page à votre ami-e !
 
Presse arménienne : Revue du 13 février 2019
Publié le :

Info Collectif VAN – www.collectifvan.org – Le Collectif VAN vous propose de lire cette Revue de Presse parue sur le site de l'Ambassade de France en Arménie le 16 février 2019.


Revue de la presse arménienne du 13 février 2019

Les débats parlementaires autour du programme quinquennal du gouvernement font la une de la presse du jour.

Le programme quinquennal du gouvernement (2019-2024) a été présenté hier devant le Parlement/ La presse rend compte des débats autour du programme quinquennal présenté par le gouvernement. Selon Joghovourd, il est probable que l’opposition constituée des partis « Arménie prospère » et « Arménie lumineuse » votent contre le programme. Mais la majorité parlementaire de l’alliance « Mon pas » de Pachinian devrait suffire pour adopter le programme. Critiquant le programme, Gagik Tsaroukian, président du parti Arménie lumineuse a déclaré : « après la révolution [politique], il faut maintenant mettre en place une révolution économique. Ceci n’est pas le programme d’une révolution économique ». D’après Joghovourd, le parti Arménie lumineuse votera contre le programme afin de mettre en avant son « rôle solide d’opposition » au sein du Parlement. Le programme a été vivement critiqué par le parti des Dachnaks (force restée hors-jeu après les élections législatives anticipées du 9 décembre). Selon les déclarations de ce parti, le programme n’a pas accordé suffisamment d’importance aux secteurs de la culture, de l’éducation, du développement scientifique et des relations avec la Diaspora. En réponse à ces critiques, le Ministre de la Culture et de l’éducation Arayik Haroutiounian a déclaré : « Que le parti Dachnak se rappelle combien d’années son représentant a dirigé ce secteur et quel désastre en a été la conséquence ». Critiquant également l’aspect économique du programme, les Dachnaks ont déclaré : « Bien que le gouvernement se soit fixé comme objectif de réaliser une révolution économique, le programme ne précise pas ce que le gouvernement entend par « révolution économique », comment cette « révolution » sera mise en place et quels en seront les résultats. L’objectif d’atteindre une croissance économique de 5% n’est pas suffisant pour qualifier la politique économique du gouvernement de révolutionnaire ».

Nouvelles accusations contre l’ancien Président Robert Kotcharian/ La presse rend compte des nouvelles accusations portées par le Service spécial d’enquête à l’encontre de Robert Kotcharian. Les avocats de Kotcharian ont révélé que le Service spécial d’enquête accuse celui-ci d’avoir accepté un important pot-de-vin pendant son mandat. Selon Haykakan Jamanak, cette accusation est liée aux déclarations de l’entrepreneuse Silva Hambardzoumian qui affirmait lors d’une conférence de presse en novembre 2018 avoir corrompu l’ancien président. L’ancien président Robert Kotcharian est en détention préventive depuis décembre 2018 et accusé de « renversement de l’ordre constitutionnel par consentement préalable avec des tiers » dans le cadre de l’enquête sur les événements du 1er mars 2008 (manifestations post-électorales ayant coûté la vie de dix personnes et fait deux cents blessés).

Les chiens errants seront stérilisés/ La presse rend compte de la décision du maire de créer le « Centre de soins pour les animaux errants », un organisme à but non lucratif chargé de la stérilisation des chiens errants. D’après Haykakan Jamanak, les chiens errants sont un vrai problème pour la mairie d’Erevan qui a reçu en deux mois près de 700 appels. Selon Haykakan Jamanak, le « massacre » des chiens errants n’étant pas considéré comme une solution acceptable par les autorités, il a été décidé de les stériliser. Les autorités se sont fixé pour objectif de régler entièrement la question des chiens errants d’ici six à huit ans.

Rédaction : Marie Boutchakdjian





Retour � la rubrique



TÉLÉCHARGER :
 Revue de la presse arménienne du 13 février 2019



Source/Lien : Ambassade de France en Arménie



   
 
   
 
  Collectif VAN [Vigilance Arménienne contre le Négationnisme]
BP 20083, 92133 Issy-les-Moulineaux - France
Boîte vocale : +33 1 77 62 70 77 - Email: contact@collectifvan.org
http://www.collectifvan.org