Aujourd'hui : Vendredi, 15 novembre 2019
 Veille Media Contact



 
 
 
 

 
 
 
Dossier du Collectif VAN - #FreeOsmanKavala ! Liberté pour #OsmanKavala !
PHDN
Rejoignez le Collectif VAN sur Facebook
Cliquez pour accéder au site Imprescriptible : base documentaire sur le génocide arménien
Observatoire du Négationnisme
xocali.net : La vérité sur Khojali !
Cliquez ici !

Imprimer dans une nouvelle fenêtre !  Envoyer cette page à votre ami-e !
 
Presse arménienne : Revue du 14 février 2019
Publié le :

Info Collectif VAN – www.collectifvan.org – Le Collectif VAN vous propose de lire cette Revue de Presse parue sur le site de l'Ambassade de France en Arménie le 16 février 2019.


Ambassade de France en Arménie

Revue de la presse arménienne du 14 février 2019

Analyse des débats parlementaires autour du programme quinquennal présenté par le gouvernement/
Le quotidien Jamanak analyse les débats parlementaires autour du programme quinquennal présenté par le gouvernement le 12 février. D’après Jamanak, il est préoccupant de voir que la qualité et le contenu des débats est similaire aux débats du contexte pré-révolution. D’après Jamanak, les seuls atouts du nouveau Parlement sont sa jeunesse, sa « fraîcheur », et l’absence à quelques exceptions près de liens avec le milieu des affaires et le milieu criminel. D’après le quotidien, ces atouts sont importants mais insuffisants pour créer dans les cinq années à venir une culture et un système politiques nouveaux. Pour autant, Jamanak appelle à l’indulgence face à un Parlement qui vient d’être formé. A cet égard, les débats autour du programme quinquennal du gouvernement peuvent être perçus comme un « premier entraînement ».

Silva Hambardzoumian reconnaît avoir témoigné contre Robert Kotcharian/ La femme d’affaires Silva Hambardzoumian a reconnu être à l’origine de l’accusation pour corruption portée par le Service spécial d’enquêtes à l’encontre de Robert Kotcharian. Silva Hambardzoumian a affirmé avoir transféré en 2008 un pot-de-vin de 2 millions de dollars à Robert Kotcharian, son chef de cabinet Armen Gevorgian, et l’ancien président Serge Sarkissian par l'intermédiaire de Samvel Mayrapetian, un riche entrepreneur proche des anciens dirigeants arméniens. Pour mémoire, Robert Kotcharian est accusé par le Service spécial d’enquête de corruption (cf. Revue de la presse arménienne du 13 février 2019) alors qu’il se trouve en détention préventive depuis décembre 2018 étant accusé de « renversement de l’ordre constitutionnel par consentement préalable avec des tiers » dans le cadre de l’enquête sur les événements du 1er mars 2008 (manifestations post-électorales ayant coûté la vie de dix personnes et fait deux cents blessés).

Le Premier ministre demande à l’UE un soutien financier accru/ La presse rend compte de la demande de soutien financier supplémentaire demandé par Nikol Pachinian lors de son entretien hier avec les envoyés spéciaux des Etats membres de l’UE dans le cadre du Partenariat oriental : « La mise en œuvre des réformes est un processus difficile qui nécessite d'importantes ressources financières et intellectuelles. À cet égard, l'assistance technique et financière continue de l'UE est d'une importance cruciale pour nous. Nous l'apprécions beaucoup. Cependant, à vrai dire, nous attendons aujourd'hui davantage de soutien de la part de l'UE. Nous pensons que cela devrait être conforme aux remarquables avancées démocratiques enregistrées en Arménie. Veuillez transmettre à vos capitales le message selon lequel une assistance accrue de l'UE pourrait accélérer les réformes entreprises en Arménie et les rendre plus solides et utiles ». Hraparak rend compte de l’avis à ce sujet de l’ancien président de la commission parlementaire pour les relations extérieures Armen Achotian (affilié au parti républicain). D’après les déclarations d’Armen Achotian, l’UE ne finance pas de révolutions et Pachinian répète l’erreur qu’il a commise à Bruxelles en juillet dernier lorsqu’il s’est plaint que l’UE n’ait pas encore promis d’aide financière supplémentaire à son gouvernement.

Les Etats-Unis désapprouvent le déploiement arménien en Syrie/ La presse rend compte de la déclaration de l’Ambassade des Etats-Unis en Arménie à propos du déploiement d’une mission humanitaire arménienne en Syrie : « Nous reconnaissons l'importance de la protection des minorités religieuses au Moyen-Orient. Cependant, nous ne soutenons aucun engagement avec les forces militaires syriennes. (...) Nous ne soutenons pas non plus une coopération entre l'Arménie et la Russie dans cette mission. La Russie s'est associée au régime Assad pour massacrer des civils et provoquer une catastrophe humanitaire. La Russie continue de protéger le régime d’Assad et ses atrocités ». Pour mémoire, l'Arménie a envoyé le 8 février dernier à Alep 83 médecins, experts en déminage et autres experts militaires (cf. Revue de la presse arménienne du 9 au 11 février 2019).

Rédaction : Marie Boutchakdjian





Retour � la rubrique



TÉLÉCHARGER :
 Revue de la presse arménienne du 14 février 2019



Source/Lien : Ambassade de France en Arménie



   
 
   
 
  Collectif VAN [Vigilance Arménienne contre le Négationnisme]
BP 20083, 92133 Issy-les-Moulineaux - France
Boîte vocale : +33 1 77 62 70 77 - Email: contact@collectifvan.org
http://www.collectifvan.org