Aujourd'hui : Jeudi, 21 mars 2019
 Veille Media Contact



 
 
 
 

 
 
 
Dossier du Collectif VAN - #FreeOsmanKavala ! Liberté pour #OsmanKavala !
PHDN
Rejoignez le Collectif VAN sur Facebook
Cliquez pour accéder au site Imprescriptible : base documentaire sur le génocide arménien
Observatoire du Négationnisme
xocali.net : La vérité sur Khojali !
Cliquez ici !

Imprimer dans une nouvelle fenêtre !  Envoyer cette page à votre ami-e !
 
Presse arménienne : Revue du 8 au 11 mars 2019
Publié le :

Info Collectif VAN – www.collectifvan.org – Le Collectif VAN vous propose de lire cette Revue de Presse parue sur le site de l'Ambassade de France en Arménie le 14 mars 2019.


Ambassade de France en Arménie

Revue de la presse arménienne du 8 au 11 mars 2019

La déclaration des coprésidents du Groupe de Minsk / En amont de la rencontre Pachinian-Aliev, le Groupe de Minsk a diffusé une déclaration saluant l’engagement du PM arménien et du Président azerbaïdjanais pour une prochaine rencontre qui est le premier contact direct des dirigeants des deux pays sous les auspices des coprésidents du GDM.

Les coprésidents soulignent l’importance de maintenir un environnement favorable à des discussions productives et continuent d’évaluer positivement la récente absence de victimes sur la ligne de contact. Les coprésidents se félicitent également des premières mesures prises dans la région pour préparer les populations à la paix et encourager les parties à intensifier ces efforts. En même temps, ils réitèrent l’importance cruciale de réduire les tensions et de minimiser la rhétorique provocatrice. Dans ce contexte, les médiateurs invitent instamment les parties à ne pas faire de déclarations et d’actions suggérant des changements importants à la situation sur le terrain, préjugeant du résultat ou fixant des conditions pour les négociations futures, exigeant des changements unilatéraux au format sans l’accord de l’autre partie ou indiquant la préparation en vue de renouveler les hostilités actives.

Evoquant l’Acte final d’Helsinki, les coprésidents soulignent qu’un règlement équitable et durable doit reposer sur les principes fondamentaux notamment la non-utilisation ou la menace de la force, l’intégrité territoriale et l’égalité des droits et l’autodétermination des peuples. Il devrait également englober des éléments supplémentaires tels que proposés par les Présidents des pays co-présidents en 2009-2012, y compris : le retour des territoires entourant le Haut Karabakh sous contrôle azerbaïdjanais, un statut intérimaire pour le Haut-Karabagh offrant des garanties de sécurité et d’autonomie, un corridor reliant l’Arménie au Haut Karabakh, la détermination future du statut juridique final du Haut Karabakh par l’expression de la volonté, cette manifestation ayant force obligatoire, le droit de toutes les personnes déplacées et les réfugiés à retourner dans leurs anciens lieux de résidence et les garanties de sécurité internationales qui incluraient une opération de maintien de la paix.

Les coprésidents sont prêts à rencontrer les dirigeants et les ministres des Affaires étrangères d’Arménie et d’Azerbaïdjan à tout moment et à faire appel aux dirigeants pour reprendre les négociations de bonne foi le plus tôt possible. Un dialogue continu et direct entre Bakou et Erevan mené sous les auspices des coprésidents reste un élément essentiel dans la construction de la confiance et pour faire progresser le processus de paix. Les coprésidents continueront de discuter des questions pertinentes avec les parties intéressées directement touchées par le conflit, en reconnaissant que leurs points de vue et les préoccupations doivent être pris en compte pour toute solution négociée pour réussir.

Les coprésidents soulignent qu’ils restent pleinement engagés, conformément à leur mandat, à aider les parties à trouver une solution pacifique au conflit. Les coprésidents expriment également leur plein soutien pour le travail de surveillance impartiale et critique menée par le Représentant personnel du Président en exercice de l’OSCE et de son équipe.

Les déclarations bellicistes d’Azerbaïdjan sur la question du Haut Karabakh sont condamnables /La Secrétaire de presse du Ministère des Affaires Etrangères a commenté le processus pacifique du règlement du conflit du HK. Elle a critiqué les déclarations dures de l’Azerbaïdjan appelant à la force ou à la menace de la force, à un règlement du conflit par voie militaire. Elle a par ailleurs condamné les manœuvres à caractère offensif non annoncées malgré les exigences des engagements internationaux. « L’Arménie a déclaré à plusieurs reprises qu’elle n’acceptait pas de telles approches ni l’imposition de négociations sous la menace de l’arme ».

Bakou a salué la déclaration des coprésidents du GDM/ Le Ministère azerbaïdjanais des Affaires Etrangères a qualifié cette déclaration de « signal pour l’Arménie », annonçant que la position de l’Azerbaïdjan n’a pas changé en ce qui concerne le format des négociations : « Les négociations autour le règlement du conflit se mènent entre l’Arménie et l’Azerbaïdjan ».

Réagissant à cette déclaration, le vice-ministre arménien des AE Shavarsh Kotcharian a déclaré que Bakou tenterait à tout prix à ce que le HK ne soit pas impliqué dans les négociations. « Naturellement il doit résister puisqu’à partir du moment où le HK se mettrait autour de la table de négociations, tout le système de propagande azéri s’écroulerait ». A la question de savoir si durant les plus de 20 années de négociations il y a eu un progrès, le vice-ministre a répondu que le seul progrès a été enregistré en 1994-1995 par les traités sur le cessez-le-feu.

Dans un article Jamanak soutient les appels incessants du gouvernement arménien en faveur d’une participation directe du Haut Karabakh aux négociations, affirmant que c’est une condition nécessaire pour progresser sur la voie du règlement du conflit du Karabakh. Jamanak avance que l’Azerbaïdjan s’oppose à cela comme il s’est opposé aux mesures de renforcement de la confiance dans la zone de conflit qui ont été approuvées par Bakou et Erevan en 2016. Le quotidien note également que les coprésidents américain, russe et français du groupe de Minsk de l’OSCE ne rejettent pas ouvertement la position d’Erevan et indiquent que ce sont les parties en conflit elles-mêmes qui devraient décider si le Karabakh sera autour de la table des négociations. Selon Jamanak les coprésidents accordent un poids égal à la fois à la demande de l’Arménie et au refus de l’Azerbaïdjan.

Revenant aux déclarations faites à Bruxelles, notamment concernant le format des négociations, l’ancien président de la Commission des relations extérieures de l’AN, Armen Ashotian a déclaré que les hauts fonctionnaires européens notamment Federica Mogherini et Johannes Hahn n’ont pas salué l’initiative de Nikol Pashinian de faire revenir le HK autour de la table de négociations : « En disant « sans conditions préalables », ils avaient en vue le format Arménie-Azerbaïdjan, sans l’implication du HK ».

« Allusions diplomatiques » / titre Joghovourd, reproduisant les « fines allusions » de Nikol Pachinian lors d’une réception à l’occasion de la Journée des diplomates. Il a notamment rappelé qu’une partie du corps diplomatique n’a pas dument présenté à la communauté internationale les changements qui ont eu lieu en Arménie après la révolution de velours, tout en remarquant que c’est une opportunité pour eux de participer à la révolution économique aujourd’hui bien qu’ils aient omis de participer à la révolution politique. Il a fait comprendre que son gouvernement est bien conscient du « sabotage silencieux » des cadres nommés par l’ancien régime et est prêt à l’oublier si ces derniers s’engagent à participer activement à la deuxième étape de la révolution.

Décès du patriarche arménien de Constantinople, Mesrop Mutafyan / La presse annone le décès du patriarche, reproduisant le message de condoléance du Président turc. L’archevêque Aram Atesyan avait été désigné pour remplacer Mesrop Mutafyan.

Rédaction : Sonia Machinian




Retour � la rubrique


Source/Lien : Ambassade de France en Arménie



   
 
   
 
  Collectif VAN [Vigilance Arménienne contre le Négationnisme]
BP 20083, 92133 Issy-les-Moulineaux - France
Boîte vocale : +33 1 77 62 70 77 - Email: contact@collectifvan.org
http://www.collectifvan.org