Aujourd'hui : Vendredi, 19 avril 2019
 Veille Media Contact



 
 
 
 

 
 
 
Dossier du Collectif VAN - #FreeOsmanKavala ! Liberté pour #OsmanKavala !
PHDN
Rejoignez le Collectif VAN sur Facebook
Cliquez pour accéder au site Imprescriptible : base documentaire sur le génocide arménien
Observatoire du Négationnisme
xocali.net : La vérité sur Khojali !
Cliquez ici !

Imprimer dans une nouvelle fenêtre !  Envoyer cette page à votre ami-e !
 
Presse arménienne : Revue du 19 mars 2019
Publié le :

Info Collectif VAN – www.collectifvan.org – Le Collectif VAN vous propose de lire cette Revue de Presse parue sur le site de l'Ambassade de France en Arménie le 20 mars 2019.


Publié le 25 mars 2019

Ambassade de France en Arménie

Revue de la presse arménienne du 19 mars 2019

Conversation téléphonique entre Zohrab Mnatsakanian et Sergueï Lavrov/
168 jam indique que le 18 mars le Ministre des Affaires étrangères arménien, Zohrab Mnatsakanian, a eu une conversation téléphonique avec son homologue russe, Sergueï Lavrov. Selon le communiqué officiel, les parties ont discuté « un certain nombre de questions liées à l’agenda des relations arméno-russes et à la coopération dans les plateformes bilatérales et multilatérales », selon les sources de 168 jam le sujet principal de cette conversation était la rencontre prochaine entre Nikol Pachinian et le président azerbaïdjanais, Ilham Aliyev. Les parties auraient notamment discuté de la position arménienne qui sera tenue lors de cette rencontre et de la position russe quant au règlement du conflit du Haut-Karabakh. Selon 168 jam, la partie russe craindrait que l’Arménie puisse faire des compromis sans en avoir préalablement discuté avec le Kremlin. « La Russie ne veut pas que le processus soir hors de son contrôle » conclut le journal.

Le gouvernement attend les résultats de l'audit pour prendre une décision concernant « Lydian Armenia »/ La presse revient sur l’affaire « Lydian Armenia » (cf. revue du 16 au 18 mars 2019). Hayk Gevorgyan, député de l’alliance « Mon pas » de Nikol Pachinian et membre de la Commission parlementaire des affaires économiques, a déclaré qu’un audit indépendant a commencé récemment sur cette affaire et que le gouvernement ne fera aucune démarche avant d'avoir obtenu les résultats de l'audit. Selon lui, tout dépendrait des résultats de cet examen environnemental. Hayk Gevorgyan a précisé que cet audit, coûtant plus de 390 000 dollars à l'Arménie, est effectué par une « entreprise fiable et certifiée à l’international ». Selon le député, le gouvernement a pris la décision de prendre en charge cet audit indépendant, car les résultats des deux examens prétendants sont diamétralement différents : selon l’un d’eux, le fonctionnement de la mine Amulsar est absolument sans danger, tandis que selon l’autre, le fonctionnement de la mine est dangereux. Selon les estimations, les premiers résultats de ce nouvel examen hydrologique seraient disponibles dès le début de juin. Rappelons que les filiales de la société « Lydian International », qui détient les droits exclusifs pour la mine aurifère Amulsar dans le sud-est de l'Arménie, ont menacé de poursuivre le gouvernement arménien en justice pour le blocus de l'accès routier au site minier en cours, tout en espérant une résolution mutuellement acceptable du différend hors tribunaux. Selon les sources du quotidien Hraparak, les représentants de différentes sociétés internationales implantées en Arménie et ayant des différends avec le gouvernement se rencontreraient régulièrement pour échanger sur leur situation et définir leurs plans d’action. Selon Hraparak, il s’agirait des entreprises « Lydian », « Veolia jur », « Sanitek », certains opérateurs de communication, etc. Selon le quotidien, comme les problèmes auxquels font face ces entreprises ne se résorbent pas avec le temps, mais à l’inverse prennent de l’ampleur, il y aurait une tendance générale à s'adresser aux tribunaux d'arbitrage.

Manifestations sociales à venir/ Jamanak estime que dans les mois à venir, les manifestations sociales ne manqueront pas en Arménie, notamment en raison des projets d’amendements à la loi sur les loteries d’après lesquels la présence physique des sociétés de bookmakers serait strictement limitée. Selon les estimations, cet amendement mènerait à la perte d’une source de revenus stable pour environ 6000 personnes.

Rédaction : Lena Gyulkhasyan





Retour � la rubrique



TÉLÉCHARGER :
 Revue de la presse arménienne du 19 mars 2019



Source/Lien : Ambassade de France en Arménie



   
 
   
 
  Collectif VAN [Vigilance Arménienne contre le Négationnisme]
BP 20083, 92133 Issy-les-Moulineaux - France
Boîte vocale : +33 1 77 62 70 77 - Email: contact@collectifvan.org
http://www.collectifvan.org