Aujourd'hui : Jeudi, 20 février 2020
 Veille Media Contact



 
 
 
 

 
 
 
Dossier du Collectif VAN - #FreeOsmanKavala ! Liberté pour #OsmanKavala !
PHDN
Rejoignez le Collectif VAN sur Facebook
Cliquez pour accéder au site Imprescriptible : base documentaire sur le génocide arménien
Observatoire du Négationnisme
xocali.net : La vérité sur Khojali !
Cliquez ici !

Imprimer dans une nouvelle fenêtre !  Envoyer cette page à votre ami-e !
 
Presse arménienne : Revue du 26 mars 2019
Publié le :

Info Collectif VAN – www.collectifvan.org – Le Collectif VAN vous propose de lire cette Revue de Presse parue sur le site de l'Ambassade de France en Arménie le 2 avril 2019.


Publié le 02 avril 2019

Ambassade de France en Arménie

Revue de la presse arménienne du 26 mars 2019

La rencontre Pachinian-Aliev aura lieu le 29 mars à Vienne/ Tous les journaux rendent compte de l’information non officielle selon laquelle la rencontre entre le Premier ministre arménien et le Président azerbaïdjanais aurait lieu le 29 mars à Vienne. Le quotidien Jamanak précise que l’information est parue dans les medias russes qui, se référant à leurs sources diplomatiques à Vienne, ont publié la date et le lieu de la prochaine réunion Pachinian-Aliev. Jamanak note qu’en amont de la réunion, le Premier ministre arménien s’est adressé aux coprésidents du groupe de Minsk, proposant de clarifier les trois principes et six points, soit les principes de Madrid, car leur interprétation actuelle n’est pas acceptable pour l’Arménie (cf. revue du 12 au 13 mars 2019). D’autre part, Erevan a indiqué que les négociations ne seraient complètes que si Stepanakert y participait. Etant donné que Bakou rejette les approches d’Erevan (cf. revue du 21 au 22 mars 2019), le quotidien se demande alors sur quoi va porter la rencontre Pachinian-Aliev. 168 jam rend compte de l’avis de Modest Kolerov, conseiller d’État russe de première classe, selon qui les principes de Madrid ne favorisent pas la protection des intérêts de la partie arménienne et les réunions ayant cet ordre du jour ne contribuent pas au règlement pacifique du conflit du Haut-Karabakh. Selon Modest Kolerov, la partie arménienne ne devrait pas accepter les négociations autour de cet ordre du jour, « surtout quand elle ne parvient pas à faire progresser la participation du Haut-Karabakh au processus de négociation ». L’expert indique ne pas avoir d’attentes sérieuses pour cette réunion. Le politologue allemand, Uwe Halbach, n’a non plus d’attentes réelles pour cette réunion et indique que la position des autorités arméniennes de vouloir clarifier les principes de Madrid serait simplement une excuse pour ne pas rejeter cette réunion afin de ne pas rompre le processus de négociation.

Nikol Pachinian : les universités arméniennes doivent être apolitiques/ La presse revient sur la déclaration de Nikol Pachinian selon qui les universités arméniennes doivent être apolitiques. Selon Nikol Pachinian, les recteurs qui ont transformé les universités en cellule de parti, n’ont plus de place dans la nouvelle Arménie. Le Premier ministre a déclaré que les dirigeants actuels des établissements d’enseignement (les écoles comme les universités), devraient renoncer à l’ancienne pratique qui consistait à promouvoir les vues du parti au pouvoir. En plus, selon le Premier ministre, les recteurs qui fermaient les portes devant les étudiants pour les empêchant à participer à la révolution de velours ne peuvent pas continuer à travailler dans la nouvelle Arménie. Le quotidien Joghovourd commente cette dernière partie de la déclaration et se demande s’il ne s’agit pas d’un message indirect au recteur de l’Université d’Etat d’Erevan, Aram Simonyan. Commentant cette théorie, A. Simonyan a indiqué que l’Université d’Etat n’a jamais empêché les étudiants à participer à la révolution. Le quotidien indique que suite à cette déclaration, les étudiants de cette université ont massivement publié des vidéos prouvant le contraire. Joghovourd rappelle que depuis la révolution les étudiants de cette université demandent la démission du recteur qui se déclare, à son tour, être sous pression à cause de ses opinions politiques. Le quotidien rappelle qu’un grand ménage est en cours dans les Conseils d’administration et les rectorats des universités publiques

Rédaction : Lena Gyulkhasyan







Retour � la rubrique


Source/Lien : Ambassade de France en Arménie



   
 
   
 
  Collectif VAN [Vigilance Arménienne contre le Négationnisme]
BP 20083, 92133 Issy-les-Moulineaux - France
Boîte vocale : +33 1 77 62 70 77 - Email: contact@collectifvan.org
http://www.collectifvan.org