Aujourd'hui : Samedi, 29 février 2020
 Veille Media Contact



 
 
 
 

 
 
 
Dossier du Collectif VAN - #FreeOsmanKavala ! Liberté pour #OsmanKavala !
PHDN
Rejoignez le Collectif VAN sur Facebook
Cliquez pour accéder au site Imprescriptible : base documentaire sur le génocide arménien
Observatoire du Négationnisme
xocali.net : La vérité sur Khojali !
Cliquez ici !

Imprimer dans une nouvelle fenêtre !  Envoyer cette page à votre ami-e !
 
Municipales en Turquie : Premiers revers pour ErdoÄŸan
Publié le :

Info Collectif VAN – www.collectifvan.org – Le Collectif VAN vous présente cette analyse de André Métayer publiée sur le site des Amitiés kurdes de Bretagne le lundi 1er avril 2019.
















Publié le 2 avril 2019

Amitiés kurdes de Bretagne

Premiers revers pour Erdoğan lors des élections locales en Turquie le 31 mars 2019 : l’AKP battu à Ankara, Istanbul, Izmir, Antalya, Bursa, Adana, le HDP maintient ses positions et gagne Kars

lundi 1er avril 2019

Les électeurs se sont rendus aux urnes dans un climat de tension et de menaces pour élire les maires de 30 grandes municipalités, de 51 villes, de 922 districts de grandes villes ainsi que de 386 villes moyennes et de plus de 17 000 membres pour les assemblées municipales. Ils devaient aussi élire 50 236 muhtar (chefs de village), dont 32 046 pour les quartiers de ville et 18 190 pour les villages. Le Parti démocratique des Peuples (HDP) avait décidé de ne pas présenter de candidats dans les villes de l’ouest de la Turquie, notamment à Istanbul, Ankara et Adana, pour faire battre le candidat de l’alliance AKP (parti d’Erdoğan) / MHP (parti d’extrême-droite). Stratégie gagnante : le candidat AKP/MHP est battu à Ankara, Istanbul, Izmir, Antalya, Bursa, Adana.

Les Kurdes ont dit "dégage" aux administrateurs civils

Après la tentative de coup d’État militaire du 15 juillet 2016, le gouvernement turc avait fait arrêter 94 maires du HDP au motif de « liens avec une organisation illégale » et les avait remplacés par des administrateurs civils (kayyum). Des milliers de dirigeants et de membres du HDP sont également détenus. Pour autant le HDP est gagnant dans ses fiefs régionaux (Diyarbakir, Van, Mardin, Batman, Iğdir, Hakkari, Siirt), et récupère Kars. Si des centres-villes lui échappent (Sırnak, Ağri, Muş) du fait de la présence massive de militaires (12 000 à Sırnak) ou d’annulations de votes HDP (Tatvan, Muş), les populations durement touchées par la répression, comme à Sur (arrondissement de Diyarbakir), Cizre, Nusaybin, Silopi ou encore Suruç, ne se sont pas détournées du HDP comme certains le prédisaient, bien au contraire. Notons encore les scores victorieux à Varto, Bulanik, Derik, Doğubayazit, Yüksekova… Tunceli (Dersim) a élu l’ancien maire d’Ovacik, le premier maire communiste (atypique) de Turquie.

Plus d’une centaine d’observateurs venus d’Europe

Des délégations sont venues d’Europe pour observer les élections, des représentants de partis politiques et d’organisations de la société civile, mais aussi des parlementaires et des journalistes, soit plus de cent personnes réparties dans toute la région kurde et même au de là. L’agence ANF a noté la présence

"du parti vert allemand, du groupe de gauche du parti hambourgeois, des organisations de jeunesse, du parti social-démocrate suédois, de l’association italienne AVK et du syndicat COBAS, du groupe d’amitié anglais, du parti de gauche français, du groupe d’amitié Bretagne, du groupe de solidarité norvégien et du parti rouge norvégien, du président de la gauche suédoise, des députés et membres de la délégation zurichoise."

Sabine Leidig, députée fédérale de la gauche allemande, a déclaré être là pour soutenir le HDP :

"nous sommes solidaires avec HDP, qui est également un exemple pour nous. Notre solidarité continuera. Nous soutenons la lutte du HDP pour la liberté et la démocratie. Nous sommes ici pour les soutenir in situ. Je transmettrai nos observations à l’opinion publique allemande et à l’Assemblée fédérale."

Et une délégation du CPLR du Conseil de l’Europe

Par ailleurs, une délégation du Congrès des pouvoirs locaux et régionaux du Conseil de l’Europe, composée de 22 observateurs de 20 pays et conduite par M. Andrew Dawson (ECR, Royaume-Uni), a effectué une mission d’observation. Le jour du scrutin, dix équipes du Congrès opéraient à Ankara, Istanbul, Izmir et dans d’autres régions du pays pour observer les procédures électorales dans les bureaux de vote. Le chef de la délégation a notamment souligné, lors de sa conférence de presse :

"une bonne gestion des élections et des compétences techniques en matière d’application de la loi ne constituent que des éléments de l’évaluation des élections. Pour que les élections soient considérées comme véritablement démocratiques et conformes aux principes du Conseil de l’Europe en matière de démocratie, d’état de droit et de droits de l’homme, il lui faut davantage : un environnement politique où règne une véritable liberté d’expression, une atmosphère propice à la liberté des médias. Absolument garanti l’accès égal aux médias pour tous les partis qui se présentent aux élections, un cadre juridique juste et raisonnable supervisé par un pouvoir judiciaire solide. Ce cadre juridique, qui est essentiel pour nous du Congrès des pouvoirs locaux et régionaux, doit permettre aux élus locaux d’exercer leur mandat politique - librement et sans crainte d’accusations ni de répression pour leurs liens supposés avec le terrorisme, la définition du terrorisme n’étant pas conforme aux normes du Conseil de l’Europe, notamment à la jurisprudence de la Cour européenne des droits de l’homme."

André Métayer


Le Parti démocratique du peuple (HDP) a connu un grand succès (ANF)

ANF - Le Parti démocratique du peuple (HDP) a connu un grand succès malgré le gouvernement AKP / MHP mobilisant tous les pouvoirs de l’État, y compris les forces militaires et de police. La politique des administrateurs s’est effondrée au Kurdistan. Selon les données d’Anadolu Ajansı (agence anatolienne), dirigée par l’État, le HDP a remporté les élections dans 8 villes, dont 3 métropoles et 45 districts. Alors que toutes les municipalités usurpées par l’État par l’intermédiaire d’administrateurs ont été récupérées à Amed [Diyarbakir], les candidats au poste de maire suppléant du HDP ont réussi à Kars et à Iğdır malgré les alliances de tous les autres partis. Les municipalités gagnées par le HDP sont les suivantes (les noms des villes sont suivis des noms des co-maires) :

AMED (DÄ°YARBAKIR)
Municipalité métropolitaine : Selçuk Mızraklı - Hülya Alökmen Uyanık

Bağlar : Zeyyat Ceylan – Zübeyde Zümrüt

Bismil : Orhan Ayaz – Gülşen Özer

Çınar : Bedri Kaya – Necla Tamriş

Dicle : Felat Aygören – Yasemin Üçer

Eğil : Mustafa Akkul – Gülistan Ensarioğlu

Ergani : Ahmet Kaya – Meryem Yıldız

Hazro : Ahmet Çevik – Gülistan Ekti

Kayapınar : Keziban Yılmaz – Necati Pirinççioğlu

Kocaköy : Rojda Nazlier – Kasım Pervane

Kulp : Mehmet Fatih Taş – Fatma Ay

Lice : Tarık Mercan – Ruken Yılmaz

Silvan : Naşide Toprak – Abbas Hilmi Azizoğlu

Sur : Feyme Filiz Buluttekin – Cemal Özdemir

Yenişehir : Belgin Diken – İbrahim Çiçek

VAN
Municipalité métropolitaine : Bedia Özgökçe Ertan - Mustafa Avcı

Başkale : Erkan Acar – Şengül Polat

Çaldıran : Leyla Atsak – Faruk Demir

Edremit : Gülcan Kaçmaz Sayyiğit – Medeni Özer

İpekyolu : Azim Yacan – Şehzade Kurt

Muradiye : Yılmaz Şalan – Leyla Balkan

Özalp : Yakup Yalmaç – Dilan Örenci

Saray : Caziye Duman – Şahabettin Bilmez

Tuşba : Yılmaz Berki – Ayşe Minaz

MARDIN
Municipalité métropolitaine : Ahmet Türk - Necla Figen Altındağ

Derik : Mülkiye Esmez – Mehmet Şerif Kıran

Kızıltepe : Nilüfer Elik Yılmaz – Salih Kuday

Mazıdağı : Nalan Özaydın – İbrahim Çoko

Nusaybin : Semire Nergiz – Ferhat Kut

Savur : Gülistan Öncü – Mehmet Yasin Kalhan

BATMAN
Municipalité de Batman : Mehmet Demir - Songül Korkmaz

Kozluk : Ayhan Eren - Nazime Avcı

AÄžRI
Diyadin : Betül Yaşar – Evren Demir

Doğubayazıt : Yıldız Acar – Cesim Çakan

Patnos : Emrah Kılıç – Müşerref Geçer

ERZURUM
Karaçoban : Halit Uğun – Remziye Sönmez

Karayazı : Melike Göksu – Burhanettin Şahin

Tekman : Muzahir Karakuş – Yanes Çelik

MUÅž
Bulanık : Adnan Topçu – Eylem Saruca

Malazgirt : Erdal Çakar – Münevver Ceylan

Varto : Ülkü Karaaslan – Mahmut Yalçın

BÄ°TLÄ°S
Güroymak : Hikmet Taşdemir - Dilek Ozan

HAKKARÄ°
Municipalité de Hakkari : Cihan Karaman - Seher Kadiroğlu Ataş

Yüksekova : Remziye Yaşar - İrfan Sari

ÅžIRNAK
Cizre : Mehmet Zırığ – Berivan Kutlu

İdil : Songül Erden – Murat Şen

Silopi : Adavar Fidan – Süleyman Şavluk

URFA
Suruç : Hatice Çevik - Abdullah Polat

IÄžDIR
Municipalité d’Iğdır : Yaşar Akkuş - Eylem Çelik

SÄ°Ä°RT
Municipalité de Siirt : Berivan Helen Işık – Resul Kaçar

Baykan : Remzi Sarsılmaz – Özden Gülmez

Kurtalan : Baran Akgül – Esmer Baran

KARS
Municipalité de Kars : Ayhan Bilgen - Şevin Alaca


Photo ANF




Retour � la rubrique


Source/Lien : Amitiés kurdes de Bretagne



   
 
   
 
  Collectif VAN [Vigilance Arménienne contre le Négationnisme]
BP 20083, 92133 Issy-les-Moulineaux - France
Boîte vocale : +33 1 77 62 70 77 - Email: contact@collectifvan.org
http://www.collectifvan.org