Aujourd'hui : Jeudi, 20 février 2020
 Veille Media Contact



 
 
 
 

 
 
 
Dossier du Collectif VAN - #FreeOsmanKavala ! Liberté pour #OsmanKavala !
PHDN
Rejoignez le Collectif VAN sur Facebook
Cliquez pour accéder au site Imprescriptible : base documentaire sur le génocide arménien
Observatoire du Négationnisme
xocali.net : La vérité sur Khojali !
Cliquez ici !

Imprimer dans une nouvelle fenêtre !  Envoyer cette page à votre ami-e !
 
Presse arménienne : Revue du 16 avril 2019
Publié le :

Info Collectif VAN – www.collectifvan.org – Le Collectif VAN vous propose de lire cette Revue de Presse parue sur le site de l'Ambassade de France en Arménie le 18 avril 2019.


Ambassade de France en Arménie

Revue de la presse arménienne du 16 avril 2019

Rencontre Mnatsakanian – Mammadyarov/
Tous les journaux rendent compte de la rencontre à Moscou des Ministres des Affaires étrangères de l'Arménie et de l'Azerbaïdjan Zohrab Mnatsakanian et Elmar Mammadyarov sous la médiation de leur homologue russe, Sergueï Lavrov. Les trois ministres ont été rejoints plus tard par les coprésidents du groupe de Minsk de l'OSCE. Les journaux indiquent que lors de la rencontre, les parties ont réaffirmé leur intention de renforcer le régime de cessez-le-feu dans la zone de conflit du Haut-Karabakh et de prendre des mesures de renforcement de la confiance. La presse note que la rencontre a eu lieu deux semaines après le sommet arméno-azerbaïdjanais tenu à Vienne et que les négociations de Moscou ont été décrites comme une « suite aux accords » conclus le 29 mars par Nikol Pachinian et Ilham Aliyev lors de ce sommet. Les journaux citent le communiqué conjoint de la réunion selon lequel « Les ministres ont souligné leur intérêt pour la poursuite de la stabilisation de la situation dans la zone de conflit, en particulier pendant les activités agricoles. Ils ont également convenu de prendre des mesures, sur une base mutuelle, pour permettre aux familles d'avoir accès à leurs proches détenus dans les centres de détention respectifs des parties. Les ministres ont exprimé leur volonté de commencer des travaux concrets pour établir des contacts, y compris par des visites réciproques de représentants des médias ». 168 jam se demande si le fait que la rencontre se soit tenue à Moscou en présence de Lavrov ne traduirait pas la volonté de la Russie de « contrôler le processus de négociations » ? Le journal se demande également si le fameux « plan de Lavrov » est toujours d’actualité. 168 jam rappelle que selon l'ancien coprésident américain du groupe de Minsk de l'OSCE, Richard Hoagland, ce plan avait été présenté à l'Arménie et à l'Azerbaïdjan et avait été rejeté des deux côtés. Le journal rappelle que dans le cadre des principes de Madrid, le plan Lavrov envisage également le déploiement de troupes russes de maintien de la paix au Haut-Karabakh. Selon le journal, « il n'y a aucune preuve que la Russie ait renoncé au « plan Lavrov », bien au contraire, il est probable que le Kremlin essaiera de pousser ce plan lors de toute réunion organisée à Moscou ». Les quotidiens Jamanak et Aravot qualifient la tenue de cette réunion à Moscou sous le patronage de Lavrov de « manifestation de la volonté de la Russie de devenir médiateur dominant des négociations du Haut-Karabakh, ce qui pourrait ne pas être au bénéfice de l’Arménie ». Selon ces quotidiens, cela voudrait dire que la Russie assume le rôle du garant des engagements de Vienne.

Débats sur la nécessité d’amendements dans la loi régissant la presse/ Les journaux rendent compte de la conférence de presse du président du club de la presse d'Erevan, Boris Navasardyan, qui a soulevé la nécessité de réviser, compte tenu de l'évolution des technologies modernes, de la modification des formats de diffusion et d'autres aspects, la législation obsolète qui régit les activités de la presse. D’après lui, il est nécessaire de définir clairement ce que sont les médias de masse, car actuellement les blogueurs et les activistes des réseaux sociaux sont également perçus comme des médias de masse. Boris Navasardyan a également parlé des enjeux de la transparence de la presse arménienne notamment en termes de divulgation des vrais propriétaires des medias et de leurs sources de financement. Selon lui, l'inclusion des médias dans le registre ouvert des propriétaires réels augmenterait non seulement la confiance du public, mais également « protégerait les médias de l'opposition des mesures répressives des autorités ».

Incendie de Notre-Dame de Paris/ A la une des quotidiens Aravot et Haykakan Jamanak on déplore les dégâts subis par la cathédrale Notre-Dame de Paris lors du très violent incendie de lundi soir. Les quotidiens partagent l’émotion des Français et rappellent la valeur culturelle de cette cathédrale dans le patrimoine mondial.

La grève des employés de l’usine appartenant à Gagik Tsarukyan après l’annonce de licenciements collectifs/ Tous les journaux indiquent que des centaines d’employés de l’usine « Ararat Tsement » appartenant au chef du parti parlementaire « Arménie prospère », l’oligarque Gagik Tsarukyan, ont déclenché une grève le 15 avril après l’annonce du licenciement de 1 100 employés. Selon la direction de l’usine, le gouvernement arménien ne la protège pas contre l’importation de ciment iranien qui coûte beaucoup moins cher. Les journaux rappellent que compte tenu des pertes subies par les fabricants nationaux de ciment, le gouvernement avait décidé plus tôt cette année d’imposer des droits de douane élevés sur ces importations de ciment. Pourtant, selon le holding « Multi Group » de Gagik Tsarukyan, le projet de loi avait été modifié à la dernière minute pour éviter que les droits de douane ne s'appliquent sur le clinker de ciment. Selon la direction de l’usine, c’est au gouvernement de préserver l’usine de la fermeture. Commentant la grève, le Premier ministre Nikol Pachinian, l’a décrit comme un «problème entre l’employeur et les employés» et n’a pas indiqué si le gouvernement comptait prendre de mesures pour répondre à la demande de « Multi Group ». Selon la presse, il s’agit d’une nouvelle manifestation des tensions croissantes entre l’alliance « Mon pas » et le parti de « Arménie prospère » de Gagik Tsarukyan qui a publiquement critiqué les politiques économiques du gouvernement et déclaré que de nombreux responsables gouvernementaux étaient incompétents. Les journaux rappellent que le parti de « Arménie prospère » avait promis une «évaluation politique» d’un audit fiscal inattendu dans l’une des entreprises appartenant à Gagik Tsarukyan (cf. revue du 11 avril 2019).
Rédaction : Lena Gyulkhasyan





Retour � la rubrique



TÉLÉCHARGER :
 Revue de la presse arménienne du 16 avril 2019



Source/Lien : Ambassade de France en Arménie



   
 
   
 
  Collectif VAN [Vigilance Arménienne contre le Négationnisme]
BP 20083, 92133 Issy-les-Moulineaux - France
Boîte vocale : +33 1 77 62 70 77 - Email: contact@collectifvan.org
http://www.collectifvan.org