Aujourd'hui : Mardi, 20 août 2019
 Veille Media Contact



 
 
 
 

 
 
 
Dossier du Collectif VAN - #FreeOsmanKavala ! Liberté pour #OsmanKavala !
PHDN
Rejoignez le Collectif VAN sur Facebook
Cliquez pour accéder au site Imprescriptible : base documentaire sur le génocide arménien
Observatoire du Négationnisme
xocali.net : La vérité sur Khojali !
Cliquez ici !

Imprimer dans une nouvelle fenêtre !  Envoyer cette page à votre ami-e !
 
25ème anniversaire de l'accord du cessez-le-feu signé entre l'Artsakh, l'Arménie et l'Azerbaïdjan
Publié le :

Info Collectif VAN – www.collectifvan.org – A l'initiative du ministère artsakhiote des Affaires étrangères une conférence consacrée au 25e anniversaire de l'accord du cessez-le-feu, signé par Artsakh, l'Arménie et l'Azerbaïdjan s'est tenue à Stepanakert. Le Collectif VAN vous présente ci-dessous le texte complet de la déclaration adoptée à l'issue de la conférence, publié sur le site de la Représentation de la République du Haut-Karabagh en France le 12 mai 2019.





Publié le 13 mai 2019

Représentation permanente de la République du Haut-Karabagh

Déclaration de la conférence consacrée au 25ème anniversaire de l'accord du cessez-le-feu signé le 12 mai 1994 entre l'Artsakh, l'Arménie et l'Azerbaïdjan

2019-05-12 12:58

A l'initiative du ministère artsakhiote des Affaires étrangères une conférence consacrée au 25e anniversaire de l'accord du cessez-le-feu, signé par Artsakh, l'Arménie et l'Azerbaïdjan s'est tenue à Stepanakert.

Ci-dessous le texte complet de la déclaration adoptée à l'issue de la conférence

« Le 12 mai nous célébrons le 25ème anniversaire de l'entrée en vigueur de l'accord sur la cessation du feu et de toutes les hostilités dans la zone du conflit, conclu par l'Artsakh, l'Azerbaïdjan et l'Arménie. Ce document reste à ce jour l'unique résultat tangible dans le processus de règlement du conflit, rendu possible grâce aux efforts de médiation de la Fédération de Russie, sous les auspices du coprésident du Groupe de Minsk de l'OSCE l'ambassadeur Vladimir Kazimirov.
La Fédération de Russie fut la première à reconnaître l'Artsakh comme l'une des trois parties au conflit. Cette approche pragmatique ayant trouvé son expression dans les documents du sommet de Budapest de l'OSCE, a permis à chacune des parties de représenter ses intérêts directement lors des négociations, de passer des formalités pratiques à des discussions de fond ce qui a à son tour rendu possible la signature de l'accord du cessez-le-feu.

On ne peut surestimer l'importance de l'accord tripartite du 12 mai 1994, celui-ci est le résultat des négociations directes entre l'Artsakh et l'Azerbaïdjan, ayant permis de mettre fin et sans délai aux opérations militaires qui pourraient avoir des conséquences dramatiques pour toute la région du Caucase du Sud, et posé les bases pour la recherche d'une solution politique au conflit au moyen de négociations. Il est la preuve éclatante du fait que pour une réelle efficacité du processus des négociations, la participation directe de l'Artsakh y est indispensable.

Aujourd'hui encore, 25 après la signature de cet accord le maintien d'une paix stable dans la zone du conflit entre l'Azerbaïdjan et l'Artsakh reste un problème d'actualité. Nous sommes convaincus qu'il est impossible d'atteindre cet objectif sans un renforcement crédible du régime du cessez-le-feu et sans un déploiement de moyens tendant à instaurer une confiance mutuelle, ce qui permettra d'exclure le renouvellement des opérations militaires, telles d'avril 2016, ayant emporté des centaines de vie.

La formule du succès est évidente : rétablir le format tripartite initial des négociations de 1994, consolider systématiquement le régime du cessez-le-feu y compris au moyen de mise en application des accords obtenus en 2016 à Vienne, Saint Saint-Pétersbourg et Genève qui prévoient la mise en œuvre d'un mécanisme international d'examen des violations du régime du cessez-le-feu, de moyens de surveillance au long de la ligne de contact ainsi que l'élargissement des effectifs du bureau du représentant spécial du président en exercice de l'OSCE ayant pour objectif d'augmenter la capacité de surveillance de la situation sur la ligne de contact.

Nous, participants à cette conférence, appelons les parties ainsi que la coprésidence du Groupe de Minsk de l'OSCE, de ne pas ménager leurs efforts pour le maintien de la stabilité dans la région, pour la mise en place des conditions nécessaires à des négociations efficaces et pour l'établissement entre les sociétés des parties au conflit d'un dialogue constructif car l'escalade des tensions peut conduire à une nouvelle guerre. Une volonté politique ferme est indispensable pour transformer le cessez-le-feu établi 25 ans auparavant en une paix complète, globale et stable relevant des intérêts vitaux de tous les peuples du Caucase du Sud ».




Retour � la rubrique


Source/Lien : Représentation permanente de la République du Haut-Karabagh



   
 
   
 
  Collectif VAN [Vigilance Arménienne contre le Négationnisme]
BP 20083, 92133 Issy-les-Moulineaux - France
Boîte vocale : +33 1 77 62 70 77 - Email: contact@collectifvan.org
http://www.collectifvan.org