Aujourd'hui : Vendredi, 19 juillet 2019
 Veille Media Contact



 
 
 
 

 
 
 
Dossier du Collectif VAN - #FreeOsmanKavala ! Liberté pour #OsmanKavala !
PHDN
Rejoignez le Collectif VAN sur Facebook
Cliquez pour accéder au site Imprescriptible : base documentaire sur le génocide arménien
Observatoire du Négationnisme
xocali.net : La vérité sur Khojali !
Cliquez ici !

Imprimer dans une nouvelle fenêtre !  Envoyer cette page à votre ami-e !
 
Haut-Karabakh : 25e anniversaire de l'accord de cessez-le-feu
Publié le :

Info Collectif VAN – www.collectifvan.org – Le Collectif VAN vous invite à lire la Déclaration du ministère des Affaires étrangères d'Arménie à l'occasion du 25e anniversaire de l'accord de cessez-le-feu conclu entre le Haut-Karabakh, l'Azerbaïdjan et l'Arménie, publiée le 12 mai 2019.






Publié le 15 mai 2019

Ministère des Affaires étrangères de la République d'Arménie

Déclaration du ministère des Affaires étrangères d'Arménie à l'occasion du 25e anniversaire de l'accord de cessez-le-feu conclu entre le Haut-Karabakh, l'Azerbaïdjan et l'Arménie

12 mai, 2019

Le 12 mai 2019 marque le 25e anniversaire de l'établissement du régime de cessez-le-feu entre le Haut-Karabakh, l'Azerbaïdjan et l'Arménie. Le Protocole de Bichkek, signé le 5 mai 1994 entre les présidents des parlements du Haut-Karabakh, de l'Azerbaïdjan et de l'Arménie, a ouvert la voie à la cessation des hostilités et à la conclusion des accords de cessez-le-feu trilatéraux ultérieurs en 1994 et 1995.

À l'occasion du 25e anniversaire de l'accord de cessez-le-feu, nous réitérons notre profonde gratitude et notre reconnaissance pour les efforts déployés par les médiateurs et, en premier lieu, par la Fédération de Russie, qui a joué un rôle essentiel dans la conclusion de ces accords. Ces accords ont été ensuite approuvés et leur validité renforcée par la communauté internationale, en particulier lors du sommet de l'OSCE à Budapest, en 1994.

Le peuple du Haut-Karabagh a fait preuve de sa capacité inébranlable à défendre et à contrer l'agression dévastatrice de l'Azerbaïdjan et la menace de nettoyage et d'anéantissement ethniques au début des années 1990, à établir des bases solides pour une société démocratique et à déterminer librement leur développement politique, économique, social et culturel visant à la pleine réalisation de leur droit à l'autodétermination. L'Arménie a été et reste le garant de la sécurité du Haut-Karabakh et de son peuple.

Dans le contexte des violations persistantes du cessez-le-feu par l'Azerbaïdjan, et, en particulier, de l'agression perpétrée contre le Haut-Karabakh en avril 2016, les accords de cessez-le-feu des années 1994-1995 restent valables et constituent la seule base solide contre les conséquences dévastatrices pour toutes les personnes de la région. Dans leur déclaration commune du 16 mai 2016, les coprésidents du Groupe de Minsk de l'OSCE ont réaffirmé leur soutien à l'importance de respecter les accords de cessez-le-feu de 1994-1995.

L’Arménie reste déterminée à respecter fermement la lettre et l’esprit des accords de cessez-le-feu des années 1994-1995. En outre, ces accords restent la colonne vertébrale de la dénonciation du recours à la force et de la mise en place d'un environnement propice à un réel avancement des négociations en vue du règlement pacifique du conflit du Haut-Karabakh dans le format de médiation reconnu par la communauté internationale par les coprésidents du groupe de Minsk de l'OSCE.

Les accords conclus à Douchanbé en septembre 2018 sur le respect du régime de cessez-le-feu démontrent l'importance de la volonté politique dans le maintien du cessez-le-feu et la réduction du risque d'escalade. Récemment, des violations du cessez-le-feu ont été enregistrées au cours desquelles deux soldats de l'armée de défense du Haut-Karabakh et un soldat des forces armées de la République d’Arménie ont été grièvement blessés respectivement le long de la ligne de contact et la frontière. Ces incidents déplorables soulignent l’importance de l’engagement en faveur du respect du régime de cessez-le-feu et de son renforcement. Des mesures spécifiques, notamment celles convenues lors des sommets de 2016 à Vienne et à Saint-Pétersbourg, devraient être mises en œuvre.

Le 25e anniversaire de l’instauration du régime de cessez-le-feu atteste de la validité et de la durabilité du format trilatéral des accords des années 1994-1995 et de l’importance d’un engagement sans réserve du Haut-Karabakh dans le processus de règlement afin de parvenir à un règlement durable du conflit.

Cet anniversaire encourage également l'engagement renouvelé de toutes les parties en faveur du règlement pacifique du conflit sous les auspices des coprésidents du groupe de Minsk de l'OSCE. L’Arménie reste pleinement attachée à l’instauration d’une paix durable, comme l’a répété à plusieurs reprises le Premier ministre de la République d’Arménie, Nikol Pashinyan, notamment lors du dernier sommet, tenu à Vienne le 29 mars 2019.




Retour � la rubrique


Source/Lien : Ministère des Affaires étrangères de la République d'Arménie



   
 
   
 
  Collectif VAN [Vigilance Arménienne contre le Négationnisme]
BP 20083, 92133 Issy-les-Moulineaux - France
Boîte vocale : +33 1 77 62 70 77 - Email: contact@collectifvan.org
http://www.collectifvan.org