Aujourd'hui : Mardi, 10 décembre 2019
 Veille Media Contact



 
 
 
 

 
 
 
Dossier du Collectif VAN - #FreeOsmanKavala ! Liberté pour #OsmanKavala !
PHDN
Rejoignez le Collectif VAN sur Facebook
Cliquez pour accéder au site Imprescriptible : base documentaire sur le génocide arménien
Observatoire du Négationnisme
xocali.net : La vérité sur Khojali !
Cliquez ici !

Imprimer dans une nouvelle fenêtre !  Envoyer cette page à votre ami-e !
 
Turquie : Conversion d’enfant arménien sans accord parental
Publié le :

Info Collectif VAN – www.collectifvan.org – Turquie - Le député arménien de Diyarbakir, Garo Paylan, porte plainte pour maltraitance à enfant. Lors d’une émission TV diffusée en direct, Arthur, un jeune arménien de 13 ans, s’est en effet converti à l’Islam sans l’accord de sa mère. Après la diffusion de cette émission, la famille - des réfugiés venus d’Arménie il y a 12 ans - a pris contact avec Garo Paylan en affirmant qu’elle n’avait pas été informée au préalable de cette conversion contrairement à ce qui est affirmé par le présentateur Nihat Hatipoğlu. La vidéo de l’émission est titrée ainsi : « L'enfant arménien est devenu musulman ». En Turquie, le génocide continue en 2019 par le transfert d’enfants d’un groupe à un autre.

Garo Paylan rappelle, dans cette interview au média progressiste turc Bianet, le lourd passif de conversions forcées subies par les Arméniens il y a plus de 100 ans (il ne nomme pas le génocide, ce terme étant passible de prison, mais c’est de cela qu’il s’agit). Le député porte plainte pour que de tels abus à l’encontre d’enfants ne se reproduisent plus.

Si les faits sont avérés et si effectivement la famille n’avait pas donné son accord, cela signifierait que 104 ans après 1915, le génocide arménien continuerait par le transfert des enfants d’un groupe à un autre.

En effet, selon l’article 6 du Statut de la Cour pénale internationale (CPI) — qui est le dernier texte à vocation universelle à reprendre la définition adoptée en 1948—, le transfert forcé d’enfants du groupe à un autre groupe fait partie des actes constitutifs d’un génocide.

Un génocide décrit l’un des actes ci-après, commis dans l’intention de détruire, en tout ou en partie, un groupe national, ethnique, racial ou religieux :

a) meurtre du membre de groupe ;

b) atteinte grave à l’intégrité physique ou mentale de membres du groupe ;

c) soumission intentionnelle du groupe à des conditions d’existence devant entraîner sa destruction physique totale ou partielle ;

d) mesures visant à entraver les naissances au sein du groupe ;

e) transfert forcé d’enfants du groupe à un autre groupe.

Et quand bien même la famille du jeune Arthur aurait été informée préalablement et aurait donné son accord, on imagine aisément le type de pressions que peuvent subir les Arméniens en Turquie, et particulièrement les immigrés venus de la République d’Arménie qui n’ont aucun statut officiel en Turquie, à tel point qu’Erdogan menace régulièrement de les « déporter ». Le président turc utilise certainement à dessein ce vocabulaire en lieu et place du verbe « expulser », en référence aux déportations qui avaient précédé les massacres de masse perpétrés durant le génocide de 1915.

Au-delà des pressions psychologiques, voire physiques, la précarité économique des réfugiés d’Arménie - et spécialement des femmes - les rend particulièrement perméables à toute sorte d’offres financières portant atteinte à leur dignité.


Voir la vidéo:

« L'enfant arménien est devenu musulman »

Légende :

Lors de son émission TV en direct, Nihat Hatipoğlu indique qu’il a su qu'un jeune voulait se convertir. Arthur, un jeune arménien de 13 ans, s’avance et dit : « Bonjour mon maître, mon professeur ». « Je veux devenir musulman ».

« Pourquoi ce choix ? » demande Hatipoğlu.

« Parce que j’en ai eu envie » répond l’enfant.

Nihat Hatipoğlu précise que le jeune garçon est Arménien et que sa mère - « qui est Arménienne aussi » - a été contactée et qu’elle a donné son accord à la conversion à l’Islam de son enfant.

Le jeune Arthur dit avoir choisi le prénom de Nihat comme nouvelle identité musulmane.



////////////////

'Religious conversion’ on a live TV program

HDP MP Paylan: This is Child Abuse, I Will File a Criminal Complaint

The family of the child, for whom Nihat Hatipoğlu organized a religious conversion ritual, told HDP Diyarbakır MP Garo Paylan that nobody asked them for a permission.

Pınar Tarcan İstanbul - BIA News Desk 15 May 2019, Wednesday 14:53

Theologist Nihat HatipoÄŸlu on his live TV program at Ä°stanbul Sultanahmet Square converted the religion of a 13-year-old Armenian refugee boy through a religious conversion ritual from Christianity to Islam on May 12.

HatipoÄŸlu said that the permission was given by the child's mother. However, Peoples' Democratic Party (HDP) MP Garo Paylan has said that he talked to the family and the family told him that they have not given a permission for the conversion. Paylan has stated that he will file criminal complaint.

Paylan, whom we called to learn the details of the phone call with the family and of the criminal complaint, has stated that the family got contact with him:

"The child's mother was very unhappy, they were very sorry as the family, because they are face to face with a child abuse towards their child. The mother has not been informed about this incident.

'It was obviously outside of the parent's knowledge'

"One of the assistants of Nihap HatioÄŸlu has called the mother; yet, she could not respond to the phone call as she was in the market at that moment. Her Turkish is already not very good.

"She has learned that her child was a guest in the program. However, she stated that it was outside of her knowledge that her child would be on television, such an incident would happen and he would be converted to Islam. The gravity of the situation is that it cannot happen despite the parent's information. This is an incident of child abuse. It was obviously outside of the parent's knowledge.

"We have an open wound for hundred years. During the genocide, many relatives of mine got lost, disappeared and died on the migratory routs. Some of them went to the Muslim families.

'A lot of Islamicized Armenians in many families"

"Now, wherever I go in that region, everybody says, 'My grandfather is Armenian, my grandmother is Armenian'. Every family there has at least one Islamicized Armenian or some villages were forcefully converted to Islam.

"It surely means the making an open wound bleed again because in Anatolia, a very high number of people have been Islamicized forcefully.

'Religious conversion can be through free will'

"This child was faced with an attempt of forced Islamicization. An individual can choose his/her belief with a free will after the age of 18.

"A child can have a belief, too. She/he is baptized early in the Christianity, the religious education is given in early ages in Islam, yet the religious conversion of a child should be through a free will.

"I will file a criminal complaint today (May 15) because this TV program has obviously violated the Constitution of the Republic of Turkey. I will also lodge a complaint about this program to the Radio Television Supreme Council (RTÃœK) and a complaint against Nihap HatioÄŸlu to the prosecutor's office.

"I will also get in touch with the Minister of Family and Social Services Ministry and talk about the precautions to be taken to protect our children in any time. I will make a demand for the increase of precautions about Arthur and the refugee/immigrant children living in this country like Arthur, and I will ask the Minister to look after Arthur." (PT/TY/SD)

-------------

Publié le 16 mai 2019




Retour � la rubrique



   
 
   
 
  Collectif VAN [Vigilance Arménienne contre le Négationnisme]
BP 20083, 92133 Issy-les-Moulineaux - France
Boîte vocale : +33 1 77 62 70 77 - Email: contact@collectifvan.org
http://www.collectifvan.org