Aujourd'hui : Samedi, 14 décembre 2019
 Veille Media Contact



 
 
 
 

 
 
 
Dossier du Collectif VAN - #FreeOsmanKavala ! Liberté pour #OsmanKavala !
PHDN
Rejoignez le Collectif VAN sur Facebook
Cliquez pour accéder au site Imprescriptible : base documentaire sur le génocide arménien
Observatoire du Négationnisme
xocali.net : La vérité sur Khojali !
Cliquez ici !

Imprimer dans une nouvelle fenêtre !  Envoyer cette page à votre ami-e !
 
Presse arménienne : Revue du 7 septembre 2019
Publié le :

Info Collectif VAN – www.collectifvan.org – Le Collectif VAN vous propose de lire cette Revue de Presse parue sur le site de l'Ambassade de France en Arménie le 13 septembre 2019.


Ambassade de France en Arménie

Revue de la presse arménienne du 7 septembre 2019

Journée d’Amulsar/ La polémique autour de la question d’Amulsar fait couler beaucoup d’encre dans la presse. Le quotidien Jamanak qualifie le 5 septembre 2019 de « journée d’Amulsar ». En un jour, le Premier ministre arménien Nikol Pashinian a assisté à la session à huis clos de la fraction « Mon pas », tenue au siège du parti « Contrat civil », s’est entretenu avec les représentants de la ville de Jermuk et les écologistes, et a reçu les hauts représentants de la société « Lydian ». A l’issue de la session, le chef du gouvernement arménien n’a pas réagi aux questions des journalistes. Selon les estimations du vice-président de l’Assemblée Nationale, Alain Simonian, la réunion aurait porté uniquement sur la question de la mine d’Amulsar, tout en soulignant l’absence de prise de position définitive par le Premier ministre. Le quotidien Joghovourd fait par ailleurs remarquer que ce sujet suscite d’importants débats dans la classe politique. Selon ses sources, les députés soucieux des enjeux environnementaux de la fraction « Mon pas », dont Lena Nazarian, Varazdat Karapetian, Mikayel Zolian et d’autres, se seraient à nouveau opposés à l’exploitation minière. Lors de l’entretien avec les représentants de la ville de Jermuk et les écologistes, le Premier ministre a traité notamment des procédures d’évaluation de l’impact sur l’environnement, de la question du monitoring du projet, des aspects juridiques, économiques et écologiques du problème, ainsi que des préoccupations de la société. S’agissant de la rencontre avec M. Edward Sellers, président par intérim et directeur exécutif de la société « Lydian International », et M. Hayk Aloyan, directeur exécutif de la société « Lydian Arménia », le chef du Gouvernement arménien a délibéré de la polémique autour de la mine d’Amulsar, se référant en particulier à la conclusion de l’expertise internationale en la matière, aux résultats de son analyse et aux problèmes pointés.

Le Premier ministre Nikol Pachinian interviendra en marge de la session de l’Assemblée générale de l’ONU / Lors de la conférence de presse tenue le 6 septembre 2019, le Ministre arménien des Affaires étrangères Zohrab Mnatsakanian a abordé un large éventail de questions. Le chef de la diplomatie arménienne a entre autres évoqué la prochaine visite aux Etats-Unis de Nikol Pachinian. « Le Premier ministre se rendra en Californie avec un ordre du jour. Il assistera par la suite à l’ouverture de la 74e session de l’Assemblée générale de l’ONU à New York. Nous utilisons systématiquement l’importante plate-forme de l’ONU en vue de faire avancer l’ordre du jour de notre politique internationale. Le Premier ministre interviendra également en marge de la session. Sont aussi prévus des rencontres bilatérales, ainsi que d’autres événements et allocutions », a-t-il dit. Zohrab Mnatsakanian a parlé de la tenue en Arménie et au Haut-Karabakh de la réunion annuelle des représentants du MAE, des missions diplomatiques et consulaires arméniens, la première depuis la révolution de velours. S’agissant de l’éventuelle rencontre avec son homologue azerbaïdjanais, le Ministre des Affaires étrangères a affirmé qu’une rencontre est attendue prochainement, dont la date sera communiquée ultérieurement. A cette occasion, le chef de la diplomatie arménienne a vivement regretté le peu d’avancées dans l’affaire délicate d’Ara Ghazaryan. Pour mémoire, ce conscrit arménien a été gardé en otage après avoir été fait prisonnier par les Azéris le 12 août dernier. Concernant les relations Arménie-UE, il a remarqué que l’Arménie a fait de la libéralisation des visas une priorité. Le chef de la diplomatie arménienne a parlé également de la tenue à Erevan, le 1er octobre prochain, du sommet de l’Union économique eurasiatique, auquel sont également attendus le Président de la République islamique d’Iran, Hassan Rouhani, et le Premier ministre de la République de Singapour, Lee Hsien Loong. Quant à l’instauration des relations diplomatiques avec la Turquie, le MAE arménien a regretté plusieurs facteurs, dont le rejet du processus de Zurich, le blocus, la politique de négationnisme du Génocide des Arméniens, le parti pris dans le conflit du Haut-Karabakh. Il a qualifié de sensible la question de la Syrie, tout en soulignant que la position de l’Arménie est conditionnée par la sécurité de la diaspora arménienne du pays et l’action humanitaire. En ce qui concerne les relations internationales, le chef de la diplomatie arménienne a souligné que la République d’Arménie exclut toute coopération avec un pays qui serait au détriment d’un autre. « Avec la Russie nous sommes en coopération stratégique précise. Nous disposons de notre ordre du jour de coopération avec plusieurs partenaires. Nous avançons dans toutes les directions avec différents partenaires, tout en prenant en considération, bien évidemment, l’ordre du jour et la dynamique des relations internationales actuelles », a-t-il déclaré. Finalement, Zohrab Mnatsakanian a qualifié de calomnies les rumeurs selon lesquels le président russe assisterait au sommet du 1er octobre prochain sous réserve de la remise en liberté de Robert Kotcharian, tout en invitant à traiter avec sérieux des principes adoptés par l’Arménie.

Invité du passé / Les médias font état de la venue en Arménie du ressortissant britannique Steven Newton, témoin de l’assassinat de M. Poghos Poghosyan par la garde rapprochée de Robert Kotcharian dans les toilettes du café « Poplovok », pour avoir familièrement salué le deuxième Président, alors que ce dernier se trouvait en compagnie de Charles Aznavour. Le témoignage écrit envoyé par Newton après son départ d’Arménie, avait été écarté par le tribunal sous prétexte qu’il était rédigé en anglais et l’assassin Aghamal Haroutiounian s’est vu infliger une peine de prison avec sursis. Jamanak s’étonne de la coïncidence de son arrivée en Arménie dans le cadre des développements « constitutionnels » afin de faire une déposition. Dans son éditorial Aravot estime que l’incident du café « Poplovok », le jugement prononcé par le tribunal au terme du procès, ainsi que d’autres événements et jugements constituent des insultes vis-à-vis de la société, tout en conseillant aux proches et aux affiliés de Robert Kotcharian de ne pas s’étonner qu’elle en ait gardé un très mauvais souvenir.

Arman Babadjanian s’apprête à quitter la fraction « Arménie lumineuse » / Du fait des divergences d’avis et de son incompatibilité avec la force politique « Arménie lumineuse », le député de l’AN, M. Arman Babajanian, a annoncé hier son intention de quitter le bloc. Il n’a pas précisé par ailleurs s’il envisageait de conserver son mandat. En revanche, tout en respectant la décision du député, la fraction « Arménie lumineuse » revendique la remise du mandat par le député, élu sur ses listes proportionnelles.

Démission du Maire de la ville d’Idjévan / Le gouverneur de la région du Tavouch, M. Hayk Tchobanian, a informé de la démission du Maire d’Idjévan, M. Vardan Ghaloumian. Haykakan Jamanak s’interroge sur les éventuels motifs de cette démission. Pour mémoire, dans le cadre d’une affaire pénale engagée du fait des cas d’abus apparents, des charges avaient été avancées contre Ghaloumian pour abus des fonctions officielles. La mesure préventive sous forme d’obligation ne pas quitter le territoire national avait été appliquée à son encontre. Ghaloumian assumait les fonctions du Maire d’Idjévan depuis 2011.

Gagik Khatchatrian a été conduit au centre médical / Gagik Khatchatrian, ancien président du Comité des recettes d’Etat, accusé d’abus des fonctions officielles, de corruption et placé en détention au pénitencier « Yereven Kentron » depuis le 30 août dernier, a été conduit à l’hôpital « Astghik » en vue d’un examen médical.

L’Azerbaïdjan a réagi aux élections des collectivités locales au Haut-Karabakh / Le Ministère des Affaires étrangères azerbaïdjanais a réagi, par la voix de son porte-parole, Leila Abdullaeva, à la tenue au Haut-Karabakh des élections des collectivités locales, tout en nourrissant l’espoir que du fait « de l’agression militaire, de l’occupation, des nettoyages ethniques et bien d’autres actions illégales » les résultats des élections ne seront reconnus par aucune organisation internationale. Rappelons que les élections des collectivités locales sont prévues le 8 septembre 2019 dans toutes les communes du Haut-Karabakh.

Rédaction : Sona Nassibian




Retour � la rubrique



TÉLÉCHARGER :
 Revue de la presse arménienne du 7 septembre 2019



Source/Lien : Ambassade de France en Arménie



   
 
   
 
  Collectif VAN [Vigilance Arménienne contre le Négationnisme]
BP 20083, 92133 Issy-les-Moulineaux - France
Boîte vocale : +33 1 77 62 70 77 - Email: contact@collectifvan.org
http://www.collectifvan.org