Aujourd'hui : Vendredi, 18 octobre 2019
 Veille Media Contact



 
 
 
 

 
 
 
Dossier du Collectif VAN - #FreeOsmanKavala ! Liberté pour #OsmanKavala !
PHDN
Rejoignez le Collectif VAN sur Facebook
Cliquez pour accéder au site Imprescriptible : base documentaire sur le génocide arménien
Observatoire du Négationnisme
xocali.net : La vérité sur Khojali !
Cliquez ici !

Imprimer dans une nouvelle fenêtre !  Envoyer cette page à votre ami-e !
 
Turquie : L’État turc fidèle à lui-même
Publié le :

Info Collectif VAN – www.collectifvan.org – Le Collectif VAN reprend ici l'éditorial d'Ara Toranian publié le 10 octobre 2019 sur le site La Règle du Jeu.







Légende photo: Ras al Ayn dans le nord de la Syrie lors de l'attaque turque le 9 octobre 2019. — /AP/SIPA



Publié le 10 octobre 2019

La Règle du Jeu

L’État turc fidèle à lui-même

par Ara Toranian

10 octobre 2019

Fort de la tradition d’impunité dont il bénéficie pour l’ensemble de ses crimes, l’Etat turc fait, une énième fois, usage de la violence contre les Kurdes.

Lire également l’appel à manifester ce samedi 12 octobre.

Fort de la tradition d’impunité dont il bénéficie pour l’ensemble de ses crimes – à commencer par le génocide arménien – l’État turc continue visiblement à envisager la violence, quand ce n’est pas le massacre, comme un mode de règlement banal des problèmes. Les Kurdes en font une énième fois les frais depuis l’édification de cette «République» en 1923. Comme à l’accoutumée cette situation soulèvera son lot d’indignations. Mais l’enseignement de l’histoire ne laisse aucun doute dans l’esprit d’Erdogan : le crime est payant. Il l’a été contre les Arméniens, les Assyro-chaldéens, les Grecs, les Chypriotes, pourquoi ne le serait-il pas contre les Kurdes ? Ses alliés pourront bien agiter les menaces de représailles. Il n’en a cure. Comment les prendre au sérieux quand son État n’a cessé de prospérer sur les trahisons du monde occidental à l’égard de ses «protégés» – l’épisode kurde constituant le dernier segment de ce long chemin parsemé de charniers.
L’Amérique de Trump occupe hélas une place de choix au bal des traîtres. Mais finalement pas à celui des hypocrites. Le chef de la Maison Blanche, tout à son cynisme, s’est en effet à peine donné le mal de maquiller ses intentions, en indiquant le 6 octobre qu’il se laverait les mains de cette attaque turque annoncée. On ne reviendra pas ici sur l’inconséquence stratégique de la posture d’une Amérique qui a pourtant payé au prix fort la montée d’Al Qaïda et autres Daech, dont les Kurdes ont été les premiers adversaires, tant en Irak qu’en Syrie. En les abandonnant à leur sort elle affaiblit non seulement son principal rempart sur le terrain, mais elle ouvre grand la porte au cheval de Troie islamiste qui fait son retour militaire sur le champ de bataille à travers les supplétifs djihadistes agissant sous la bannière turque. Et ce sans compter l’argumentaire que ne manquera pas de fournir à l’intégrisme l’affligeante immoralité «des mécréants» toujours prêts à sacrifier leurs amis et leurs principes pour les intérêts du moment.

Lire la suite sur le site de La Règle du jeu




Retour � la rubrique


Source/Lien : La Règle du Jeu



   
 
   
 
  Collectif VAN [Vigilance Arménienne contre le Négationnisme]
BP 20083, 92133 Issy-les-Moulineaux - France
Boîte vocale : +33 1 77 62 70 77 - Email: contact@collectifvan.org
http://www.collectifvan.org