Aujourd'hui : Dimanche, 15 décembre 2019
 Veille Media Contact



 
 
 
 

 
 
 
Dossier du Collectif VAN - #FreeOsmanKavala ! Liberté pour #OsmanKavala !
PHDN
Rejoignez le Collectif VAN sur Facebook
Cliquez pour accéder au site Imprescriptible : base documentaire sur le génocide arménien
Observatoire du Négationnisme
xocali.net : La vérité sur Khojali !
Cliquez ici !

Imprimer dans une nouvelle fenêtre !  Envoyer cette page à votre ami-e !
 
ARTE : 6 documentaires sur la situation politique en Turquie et celle des Kurdes du Rojava
Publié le :

Info Collectif VAN – www.collectifvan.org – Le Mardi 29 octobre à partir de 20h50, ARTE a proposé une soirée spéciale Turquie présentée par Andrea Fies, avec 6 documentaires sur la situation politique en Turquie et celle des Kurdes du Rojava (Syrie). Trois ans après l’échec de la tentative de coup d’État militaire contre le président Erdogan, gros plan sur le pouvoir turc et la manière dont il construit depuis un siècle une nation à marche forcée. Au programme, «Turquie, nation impossible» (ARTE France, Artline Films, en association avec RTS – RTI) écrit par Jean- François Colosimo et réalisé par Nicolas Glimois ; «L’AKP d’Erdogan – Une ambition, un parti» d’Osman Okkan et de Halil Gülbeyaz ; et «Gülen contre Erdoğan» d’Osman Okkan et de Halil Gülbeyaz; Le rêve des Kurdes : Rojava (o Auteur : Michael Enger); Kurdistan, la guerre des filles (de Mylène Sauloy). Suivi à 0h10 de la rediffusion du documentaire «Can Dündar – Adieu à la Turquie» de Can Dündar et Katja Deiß. Le journaliste turc d’opposition Can Dündar donne la parole à des intellectuels que les persécutions du régime ont, comme lui, contraints à l’exil. Le Collectif VAN vous invite à visionner ces documentaires sur ARTE.


Publié le 31 octobre 2019

ARTE

Soirée spéciale Turquie

Mardi 29 octobre 2019 à 20.50

Soirée présentée par Andrea Fies

Trois ans après l’échec de la tentative de coup d’État militaire contre le président Erdogan, gros plan sur le pouvoir turc et la manière dont il construit depuis un siècle une nation à marche forcée.


Au programme :

Turquie, nation impossible


disponible sur arte.tv jusqu’au 27 décembre 2019

et sur la chaîne ARTE YouTube pendant deux ans


Documentaire écrit par Jean- François Colosimo et réalisé par Nicolas Glimois

Coproduction : ARTE France, Artline Films, en association avec RTS – RTI (France 2018, 1h30)

L’histoire tourmentée et violente d’une jeune nation de cent ans, à travers le destin de ses deux leaders les plus emblématiques, Atatürk et l’actuel président Erdogan.
Les 15 et 16 juillet 2016, une tentative de coup d’État militaire échoue à renverser Recep Tayyip Erdogan dont le pouvoir, déjà très autoritaire, émerge de ce putsch raté à la fois renforcé et endurci. Un épisode de plus dans les cent ans de vertiges chroniques qu’a connus la République turque, depuis sa création sur les ruines de l’Empire ottoman, à l’issue de la Première Guerre mondiale. Un siècle d’une histoire tragique, ponctuée de coups d’État à répétition, et marquée par le génocide des Arméniens en 1915, suivi de persécutions de même nature contre les populations grecques en 1923, puis kurdes et alévies dès 1928, et la tentation permanente d’éliminer toute contestation. Ce film décrypte la construction d’une nation en croisant les destins de ses deux dirigeants les plus populaires, Mustafa Kemal, dit “Atatürk”, le “père des Turcs”, et Recep Tayyip Erdogan, le “refondateur”. Kemal, premier président de la République de 1923 à sa mort en 1938, fut un général révolutionnaire, puis un “despote éclairé “, laïc et d’inclination occidentale. Le fondateur de l’AKP, au pouvoir depuis 2003, s’affirme comme un réactionnaire, nouveau sultan islamiste se tournant vers l’Orient, et promoteur d’un essor international retrouvé. Opposés en apparence, ils partagent en réalité, comme le montre ce documentaire, le même rêve de puissance pour leur pays, la République turque. Au prix du sacrifice des “ennemis intérieurs” – les autres peuples et religions, les opposants –, les deux potentats furent portés par la même idéologie : le mythe de la nation unie. Aujourd’hui, Erdogan aimerait apparaître comme l’Atatürk sunnite, en réunificateur du monde musulman… Ce film vérité, nourri d’archives inédites, éclaire la face cachée de la Turquie et la crise géopolitique actuelle en donnant la parole à des intellectuels turcs (journalistes, auteurs, historiens…) qui n’ont pas renoncé aux chemins de la liberté.

Présenté par Andrea Fies

Documentaire de Nicolas Glimois (France, 2018, 1h30mn) - Auteur : Jean-François Colosimo - Coproduction : ARTE France, Artline Films, en association avec RTS-RTI

Contact presse
Rima Matta | r-matta@artefrance.fr | 01 55 00 70 41
Pauline Boyer | p-boyer@artefrance.fr | 01 55 00 70 40

Première diffusion :
Dates de diffusion
: 29 octobre 2019 - 20.50 / 8 novembre 2019 - 9.25 / 27 novembre 2019 - 9.25

Retrouvez l’interview de l’auteur Jean-François Colosimo ici et visionnez le documentaire ici.


Voir la vidéo:

Turquie, nation impossible | ARTE


https://www.youtube.com/watch?v=zIAndqq6IvI&feature=youtu.be


****************

L’AKP d’Erdogan – Une ambition, un parti
disponible sur arte.tv jusqu’au 26 janvier 2020
Documentaire d’Osman Okkan et de Halil Gülbeyaz (Allemagne, 2019, 52mn)


Enquête sur l’ascension du parti islamiste d’Erdogan, au pouvoir depuis plus de quinze ans, mais dont le règne donne quelques signes de faiblesse.

Il y a quelques années encore, la Turquie de Recep Tayyip Erdogan était une alliée solide de l’Union européenne. Cofondé en 2001 par ce dernier sur les ruines d'une formation islamiste dissoute par la Cour constitutionnelle, l'AKP (Parti de la justice et du développement), arrivé au pouvoir dès 2002, avait été le moteur de profonds changements économique et sociaux dans le pays. Ces avancées ont laissé place à un autoritarisme croissant, amplifié avec la tentative de putsch militaire avortée de 2016. Depuis, comme son chef, le parti islamiste a encore durci le ton envers ses adversaires politiques : des centaines de milliers de personnes ont été poursuivies, et des dizaines de milliers d’opposants, incarcérés ou contraints de fuir le pays. Mais le parti semble désormais en perte de vitesse : sur fond de crise économique, la coalition au pouvoir a notamment perdu la mairie d’Istanbul lors des élections municipales de 2019.

Unanimité de façade

Ce documentaire revient sur les dix-huit années de montée en puissance du leader et de son parti autour du projet de "Nouvelle Turquie". Comment l'AKP a-t-il suivi Erdogan dans son essor, puis négocié le virage de l'autocratie ? Comment la formation a-t-elle vécu la perte de la métropole – à deux reprises, puisque la première victoire du nouveau maire social-démocrate Ekrem Imamoglu, en mars, avait été contestée, avant d'être confirmée de façon éclatante par les électeurs en juin ? Quelle stratégie l'AKP compte-t-il adopter pour assurer sa longévité au pouvoir ? Des membres du parti, mais aussi des opposants, s'expriment dans ce film, révélant au passage, derrière l'unanimité de façade, scissions internes et contradictions idéologiques.

Présenté par Andrea Fies

Documentaire d’Osman Okkan et de Halil Gülbeyaz (Allemagne, 2019, 52mn)

Contact presse

Rima Matta | r-matta@artefrance.fr | 01 55 00 70 41
Pauline Boyer | p-boyer@artefrance.fr | 01 55 00 70 40

Première diffusion :
Dates de diffusion
: 29 octobre 2019 - 23.20 / 8 novembre 2019 - 11.00

Plus d’infos et visionnez le documentaire ici


Voir la vidéo:

L‘AKP d’Erdogan : une ambition, un parti | ARTE


https://youtu.be/iQU5kM8XIQA

**************

Gülen contre Erdoğan
disponible sur arte.tv jusqu’au 26 janvier 2020
Documentaire d’Osman Okkan et de Halil Gülbeyaz (Allemagne, 2019, 52mn)


Sur les traces de l'organisation confessionnelle turque Gülen, dont la rupture avec le régime d’Erdogan, après 2016, a donné lieu à une purge massive dans la fonction publique.

Fondé dans les années 1970 par l’imam Fethullah Gülen, le mouvement qui porte son nom a été pendant des années l’un des plus importants soutiens du régime d’Erdogan. Cette confrérie religieuse musulmane, dont de nombreux membres ont intégré progressivement la police et l’armée turques, est aujourd’hui devenue l’ennemi public numéro un du gouvernement. Redoutant son poids politique, le Premier ministre et bientôt président Erdogan avait pris ses distances dès 2013, avant d’accuser Gülen d’être à l’origine de la tentative de putsch dirigée contre lui, en 2016. Se sont ensuivies une purge massive et une vague d’arrestations, contraignant des milliers de partisans du mouvement à fuir à l’étranger. Mais Gülen est loin d’être anéanti : la confrérie disposerait aujourd’hui de cadres dans 160 pays. En Europe, elle a ses quartiers généraux en Allemagne, qui abrite une importante communauté turque. Que représente aujourd’hui cette organisation, qui a été décrite tour à tour comme une secte radicale ou, au contraire, un mouvement œuvrant pour la compréhension entre les peuples, et fut un temps considérée comme une alternative plus pacifique au salafisme ? Ce documentaire en décrypte les ressorts idéologiques et revient sur ses liens rompus avec le pouvoir turc.

Présenté par Andrea Fies

Documentaire d’Osman Okkan et de Halil Gülbeyaz (Allemagne, 2019, 52mn)

Contact presse
Rima Matta | r-matta@artefrance.fr | 01 55 00 70 41
Pauline Boyer | p-boyer@artefrance.fr | 01 55 00 70 40

Première diffusion :

Dates de diffusion
: 30 octobre 2019 - 0.20 / 3 novembre 2019 - 3.10

Plus d’infos et visionnez le documentaire ici


Voir la vidéo:

Gülen contre Erdogan | ARTE


https://youtu.be/nG6b4U5iulk

***************

Le rêve des Kurdes : Rojava

44 min
Disponible du 22/10/2019 au 26/01/2020


Que va-t-il désormais se passer dans le nord de la Syrie ? Tous les protagonistes du conflit ont leurs propres stratégies pour la région – les Américains, le régime d’Assad, la Russie, l’Iran et la Turquie. Mais qu’en est-t-il des aspirations des Kurdes ?

En mars 2019, au terme de quatre ans de combats acharnés et avec le soutien des frappes américaines, les Kurdes sont parvenus à libérer le dernier bastion de l’État islamique autoproclamé. Depuis, ils souhaitent reconstruire leur pays et doivent pour cela composer avec toutes les parties impliquées dans le conflit en Syrie qui, chacune, ont leurs propres plans pour la région. De quelle liberté d’action les Kurdes disposent-ils réellement ? Et quels sont leurs projets pour le Rojava – autre nom du Kurdistan syrien ? Combattantes au front ou engagées dans la vie politique et quotidienne, les femmes espèrent quant à elles faire peu à peu évoluer leurs droits et misent sur l’éducation pour changer les rapports entre les deux sexes. Mais à l’heure où les troupes américaines se retirent du nord de la Syrie et où la Turquie menace de reprendre son offensive, faut-il que les Kurdes se préparent à une autre guerre ? Après y avoir effectué de nombreux reportages en temps de guerre, Michael Enger est retourné dans l’enclave kurde quelques semaines avant le départ des Américains pour dresser, à travers de nombreux entretiens, un portrait réaliste et poignant du nouveau Rojava.

Producteur/-trice : Michael Enger Film- & Tv--Produktion
Auteur : Michael Enger
Pays : Allemagne
Année : 2019

https://www.arte.tv/fr/videos/093089-000-A/le-reve-des-kurdes-rojava/


Voir la vidéo:

Le rêve des Kurdes : Rojava | ARTE




https://youtu.be/PV0aLTFzZz4

****************

Kurdistan, la guerre des filles

54 min
Disponible du 28/10/2019 au 27/04/2020

De Paris à Kobané, en Syrie, du Kurdistan de Turquie au Sinjar en Irak, une immersion dans le mouvement des femmes kurdes luttant contre Daech, héritières d’une longue tradition de résistance.

Début 2015, le monde saluait le courage des femmes kurdes des Unités de défense féminines (YPJ) qui avaient combattu pour libérer la ville symbole de Kobané, en Syrie, du joug djihadiste. Dans la foulée, kalachnikov en main, elles poursuivaient leur résistance massive face à Daech dans le Rojava, le Kurdistan syrien, comme au Sinjar, en Irak, vaillantes et militantes, des chants partisans aux lèvres. Leur slogan ? "Femmes ! Vie ! Liberté !" Mais cette armée de femmes, formée militairement et politiquement, qui porte haut le projet d’une société affranchie du patriarcat, s’inscrit dans un mouvement de résistance déjà ancien, créé il y a bientôt quarante ans en Turquie autour de Sakine Cansiz. Cofondatrice du PKK, assassinée avec deux autres militantes kurdes à Paris le 10 janvier 2013, cette icône a inspiré des générations de femmes. Elle est en outre à l’origine des communautés et des camps d’entraînement installés dans les montagnes du Qandil, dans le nord de l’Irak, qui rassemblent des femmes kurdes de la région mais aussi d’Europe, unies par un même idéal : construire des sociétés démocratiques, multiethniques et multiconfessionnelles pour, peut-être, changer l’histoire du Proche-Orient.

Féminisme vivifiant

Suivant depuis plus d’une décennie ces héroïnes kurdes en treillis, Mylène Sauloy est allée une nouvelle fois à leur rencontre en 2015, et s’emploie ici à restituer pas à pas leur héritage. Jeunes recrues ou plus anciennes, ces femmes, qui luttent en première ligne contre Daech, défendent dans le même mouvement – et le même sourire – l’égalité et la parité. Passionnant, ce documentaire en forme d’hommage montre comment une utopie salvatrice s’inscrit sur le terrain. Un féminisme vivifiant, servi par une remarquable maturité politique.

Réalisation : Mylène Sauloy

Pays : France
Année : 2016

https://www.arte.tv/fr/videos/063685-000-A/kurdistan-la-guerre-des-filles/


Voir la vidéo:

Kurdistan, la guerre des filles




https://youtu.be/WWdnAW83KTA


************

Rediffusion du documentaire Can Dündar – Adieu à la Turquie

Documentaire de Can Dündar et Katja Deiß (Allemagne, 2017, 52mn) (RD du 11/07/2017)
Le journaliste turc d’opposition Can Dündar donne la parole à des intellectuels que les persécutions du régime ont, comme lui, contraints à l’exil.

Plus d’infos et visionnez le documentaire ici


Voir la vidéo:

Can Dündar – Adieu à la Turquie




https://youtu.be/RreFBAws-30




Retour � la rubrique


Source/Lien : ARTE



   
 
   
 
  Collectif VAN [Vigilance Arménienne contre le Négationnisme]
BP 20083, 92133 Issy-les-Moulineaux - France
Boîte vocale : +33 1 77 62 70 77 - Email: contact@collectifvan.org
http://www.collectifvan.org