Aujourd'hui : Mardi, 10 décembre 2019
 Veille Media Contact



 
 
 
 

 
 
 
Dossier du Collectif VAN - #FreeOsmanKavala ! Liberté pour #OsmanKavala !
PHDN
Rejoignez le Collectif VAN sur Facebook
Cliquez pour accéder au site Imprescriptible : base documentaire sur le génocide arménien
Observatoire du Négationnisme
xocali.net : La vérité sur Khojali !
Cliquez ici !

Imprimer dans une nouvelle fenêtre !  Envoyer cette page à votre ami-e !
 
Presse arménienne : Revue du 05 novembre 2019
Publié le :

Info Collectif VAN – www.collectifvan.org – Le Collectif VAN vous propose de lire cette Revue de Presse parue sur le site de l'Ambassade de France en Arménie le 6 novembre 2019.


Ambassade de France en Arménie

Revue de la presse arménienne du 05 novembre 2019

Le gouvernement est sous le feu de critiques pour avoir financé une pièce « non traditionnelle »/
A la une de la presse du jour le scandale suscité par une pièce « non traditionnelle » financée par le Ministère de l'Éducation, des Sciences, de la Culture et des Sports. Un groupe de jeunes artistes a monté une pièce moderniste intitulée «Les émotions et la cloche» basée sur la poésie arménienne du début du XXe siècle qu’ils ont présentée en plein air près d'une station de métro du centre d’Erevan, ce qui a provoqué le mécontentement des passants et une manifestation ad hoc. L’un des manifestants a attaqué l’une des actrices avec un colorant qui met des jours à se laver. Il a été arrêté par la police. La vidéo de la performance est devenue virale, provoquant une vive réaction sur les médias sociaux, certains accusant la pièce de promouvoir le satanisme, l’orientation sexuelle « non traditionnelle », le comportement antipatriotique et des « objectifs sombres » liés notamment à la ratification de la Convention d'Istanbul. La révélation que la pièce a été financée par une subvention du gouvernement de 2,7 millions de drams (environ 5 650 dollars) a ajouté à la controverse, déclenchant de nouvelles critiques de l'opposition. Joghovourd rend compte des pétitions appelant à la démission du Ministre de l'Éducation, des Sciences, de la Culture et des Sports, Arayik Harutyunyan, à la suite de ce scandale. La presse indique que la section des jeunes Dachnak a également appelé Arayik Harutyunyan à démissionner. Ce dernier a déclaré qu’il n’allait pas démissionner et que son Ministère serait en mesure d'évaluer l'efficacité de ses dépenses après la présentation par les artistes des résultats de leur projet. Il a rappelé que les décisions de financer de tels projets sont prises par un conseil artistique. Selon lui, la culture n'est pas mathématique et il est difficile de définir des critères concrets pour un projet culturel et les spécialistes tirent des conclusions en se basant sur leur expérience et leurs connaissances. D’après la députée d’opposition et Présidente de la Commission parlementaire des droits de l’homme, Naira Zohrabian, le spectacle viole un certain nombre de conventions sur la protection des droits de l’homme. Zohrabian, critique de théâtre par sa formation, a qualifié la pièce de « vulgarité qui n'a rien à voir avec les arts ». Cependant, selon Armen Elbakian, acteur, réalisateur et producteur arménien de renom, la censure ne pouvait jamais être bénéfique pour les arts et que seul le temps pouvait montrer ce qui est et ce qui ne l'est pas. Aravot indique que les attaques contre Arayik Harutyunyan n’ont aucun fondement factuel. Selon Aravot, la majorité des critiques sont ceux croient vraiment qu’un spectacle ou un concert peut « détruire les valeurs nationales », mais l’autre partie des critiques profitent de cette « fausse problématique » pour propager de la désinformation à but politique.

La Convention d'Istanbul au cœur des débats lors de la réunion à huis clos du Premier ministre avec les membres de son parti/ Joghovourd rend compte de la réunion à huis clos du Premier ministre avec les membres de son parti « Mon pas ». Selon les sources du quotidien, la Convention d'Istanbul était au cœur des débats lors de cette réunion. Le Premier ministre aurait appelé les députés à lire la conclusion de la Commission de Venise sur la Convention. Nikol Pachinian aurait déclaré que la question de la Convention d'Istanbul serait gelée et le gouvernement ne la poussait pas pour le moment.

Nikol Pachinian rejette les théories du complot autour du Haut Karabakh/ La presse rend compte de la diffusion Facebook du Premier ministre, Nikol Pachinian, dans lequel il a nié les divergences entre son gouvernement et les autorités du Haut Karabakh sur ce que devrait être le règlement du conflit. D’après lui, les complots dans le règlement du conflit du Haut Karabakh sont exclus. Nikol Pachinian a rejeté les « fausses déclarations ridicules de critiques ». Il a affirmé que les membres de l’ancien régime auraient dépensé des millions de dollars dans la désinformation visant à discréditer son gouvernement. Tout en notant que tant que le conflit n'est pas résolu, le risque de guerre pourrait toujours exister, Nikol Pachinian a indiqué que les tensions aux frontières avaient diminué au cours des 18 derniers mois. Quant aux négociations, selon lui, il y a « une dynamique très intéressante » qu’il espère voir continuer. Nikol Pachinian a de nouveau souligné que les négociations se déroulaient selon la logique voulant que toute solution au conflit soit acceptable pour les peuples d'Arménie, du Haut Karabakh et de l'Azerbaïdjan. La presse rappelle qu’il a été annoncé que les Ministres des Affaires étrangères arménien et azerbaïdjanais rencontreront à nouveau en marge d'une réunion ministérielle de l'OSCE qui se tiendra dans la capitale slovaque, Bratislava, les 5 et 6 décembre.

Les discussions parlementaires du projet de budget d’Etat pour 2020 continuent/ La presse indique que les discussions parlementaires du projet de budget d’Etat pour 2020 continuent (cf. revue du 1er au 04 novembre 2019). Le Ministère arménien de la Défense prévoit d’obtenir 194,2 milliards de drams (365 565 925 euros), soit 4,2 milliards de drams (7 906 163 euros) de plus qu’en 2019. D’après le projet, le Ministère arménien des industries de haute technologie prévoit d’obtenir 12,4 milliards de drams (environ 23 348 965 euros) en 2020. Il est prévu d'allouer 200 millions de drams (376 596 euros) pour la mise en œuvre des programmes de coopération entre les universités et le secteur privé, pour la formation des employés. Selon le projet de budget pour 2020, 33,2 milliards de drams (environ 62 513 159 euros) devraient être alloués au Ministère de l'Économie, soit près de 49% de plus qu'en 2019. Cette croissance est liée à une augmentation du nombre et du volume des programmes d'investissement et à la fourniture de subventions. La réforme de la structure gouvernementale a également eu un impact sur l'augmentation des dépenses, qui a non seulement accru les responsabilités et le nombre de Ministères, mais également leurs coûts prévisionnels.

Le soutien financier des Etats-Unis à l’Arménie était supérieur à 60 millions de dollars en 2019/ L’ambassade des États-Unis a annoncé que le Gouvernement américain avait encore augmenté le financement de son aide à l’Arménie en 2019. Le montant pour cette année est supérieur à 60 millions de dollars, ce qui représente une augmentation de 40% par rapport au montant de l’année dernière. Le financement comprend des projets gérés non seulement par le département d'État et l'Agence américaine pour le développement international, mais également par le ministère de l'Énergie, le Service forestier américain et le ministère de la Défense. Ces fonds comprennent le soutien du gouvernement américain pour le développement démocratique de l’Arménie dans une grande variété de domaines, notamment la lutte contre la corruption, la sécurité, l'énergie, l'éducation, la langue anglaise, les services forestiers, les droits de l'homme, la société civile et le renforcement d'institutions gouvernementales transparentes et responsables.

Rédaction : Lena Gyulkhasyan





Retour � la rubrique



TÉLÉCHARGER :
 Revue de la presse arménienne du 05 novembre 2019



Source/Lien : Ambassade de France en Arménie



   
 
   
 
  Collectif VAN [Vigilance Arménienne contre le Négationnisme]
BP 20083, 92133 Issy-les-Moulineaux - France
Boîte vocale : +33 1 77 62 70 77 - Email: contact@collectifvan.org
http://www.collectifvan.org