Aujourd'hui : Mardi, 10 décembre 2019
 Veille Media Contact



 
 
 
 

 
 
 
Dossier du Collectif VAN - #FreeOsmanKavala ! Liberté pour #OsmanKavala !
PHDN
Rejoignez le Collectif VAN sur Facebook
Cliquez pour accéder au site Imprescriptible : base documentaire sur le génocide arménien
Observatoire du Négationnisme
xocali.net : La vérité sur Khojali !
Cliquez ici !

Imprimer dans une nouvelle fenêtre !  Envoyer cette page à votre ami-e !
 
Presse arménienne : Revue du 07 novembre 2019
Publié le :

Info Collectif VAN – www.collectifvan.org – Le Collectif VAN vous propose de lire cette Revue de Presse parue sur le site de l'Ambassade de France en Arménie le 8 novembre 2019.


Ambassade de France en Arménie

Revue de la presse arménienne du 07 novembre 2019

La demande de Robert Kocharyan de libération sous caution a été refusée/
La presse indique que les avocats de Robert Kocharyan ont déposé une nouvelle demande de libération sous caution, mais la juge Anna Danibekyan a rejeté la demande. Robert Kocharyan restera sous détention provisoire dans le cadre de l’affaire du 1er mars 2008.

Le gouvernement a approuvé le projet de loi sur la ratification de la Convention sur la protection des enfants contre l'exploitation et les abus sexuels/ La presse indique que le gouvernement a approuvé le projet de loi sur la ratification de la Convention du Conseil de l'Europe sur la protection des enfants contre l'exploitation et les abus sexuels. Le gouvernement demandera à la Cour constitutionnelle de vérifier le respect des obligations de la Convention au regard de la Constitution arménienne. En cas d’arrêt positif, le projet de loi sera soumis à la ratification du Parlement.

Grève étudiante contre le projet de loi controversé/ La presse rend compte de la grève étudiante à l’Université d’Etat d’Erevan protestant contre le projet de loi controversé qui prévoit de supprimer les matières obligatoires de la langue arménienne, de la littérature arménienne et de l'histoire de l'Arménie (cf. revue du 1er au 04 novembre 2019). Le Ministère de l'Éducation, des Sciences, de la Culture et des Sports a réagi à la grève en publiant une explication du projet de loi. Selon le Ministère, malgré le fait que le projet de loi prévoit de supprimer ces matières obligatoires, le conseil académique de chaque université peut décider que ces matières doivent obligatoirement être enseignées dans toutes les facultés de leur établissement. Le Ministère a également déclaré que le projet de loi stipulait clairement « la priorité des études arméniennes, la formation d'experts pour le développement d'études arméniennes pour la diaspora et la promotion de la reconnaissance du patrimoine culturel arménien » et l'enracinement de l'identité nationale et les valeurs universelles. La presse rend compte des rumeurs sur la possible démission du Ministre de l'Éducation, des Sciences, de la Culture et des Sports, Arayik Harutyunyan, à la suite de ces développements, mais le porte-parole du Premier ministre, Nikol Pachinian, Vladimir Karapetyan, a rejeté ces rumeurs.

Diminution du nombre de résidents permanents d'Arménie/ Joghovourd rend compte de récentes statistiques sur le nombre de résidents permanents d'Arménie qui a diminué de 11 700 personnes au cours de l'année écoulée. Selon le Comité statistique de l'Arménie, le nombre de la population permanente de l'Arménie au 1er octobre était de 2 millions 957 000 500, alors qu'il était de 2 millions 969 000 pendant la même période de l'année précédente.

L’accord sur la base militaire russe pourrait être prolongé de dix ans/ Selon les sources de Jamanak, lors de la visite d'Etat en Arménie du Président russe, Vladimir Poutine, un accord serait signé non seulement pour renforcer la base militaire russe 102 de Gumri, mais également pour prolonger de dix ans son installation en Arménie. Jamanak rappelle que l’accord sur la base militaire russe 102 en Arménie avait été signé en 1995 pour une durée de 25 ans et qu’en 2010 l’accord avait été prolongé jusqu'en 2044.

La rencontre de Serge Sarkissian avec l’Ambassadrice des Etats-Unis a suscité de vives réactions/ 168 jam indique que la récente rencontre de l’ancien Président, Serge Sarkissian, avec l’Ambassadrice des Etats-Unis, Lynne Tracy, à l’initiative de la diplomate américaine (cf. revue du 06 novembre 2019) a suscité beaucoup de réactions et d’analyses. Pour certains, cette rencontre veut dire que les Etats-Unis reconnaissent ainsi l’ancien parti au pouvoir comme un acteur important de la vie politique en Arménie. Pour d’autres, la diplomate américaine l’aurait rencontré pour discuter de certains problèmes confidentiels dont elle aurait également discuté avec Nikol Pachinian. Pour 168 jam, « malgré les efforts des actuelles autorités pour marginaliser le parti Républicain, les Etats-Unis considèrent ce parti comme un acteur décisif de la vie politique arménienne ». D’après les sources de 168 jam, Serge Sarkissian s’entretient régulièrement avec des diplomates étrangers notamment avec ceux de la Russie, de la Chine et des pays européens. 168 jam avance que les partenaires internationaux de l'Arménie, y compris les États-Unis, trouveraient qu'il n'existe aucun système en place pour contrebalancer et restreindre le gouvernement actuel et attribueraient ce rôle aux partis de l'opposition. Selon le journal, cela aurait été l'un des raisons principales pour laquelle l’Ambassadrice a rencontré Serge Sarkissian.

Rédaction : Lena Gyulkhasyan





Retour � la rubrique



TÉLÉCHARGER :
 Revue de la presse arménienne du 07 novembre 2019



Source/Lien : Ambassade de France en Arménie



   
 
   
 
  Collectif VAN [Vigilance Arménienne contre le Négationnisme]
BP 20083, 92133 Issy-les-Moulineaux - France
Boîte vocale : +33 1 77 62 70 77 - Email: contact@collectifvan.org
http://www.collectifvan.org