Aujourd'hui : Jeudi, 20 février 2020
 Veille Media Contact



 
 
 
 

 
 
 
Dossier du Collectif VAN - #FreeOsmanKavala ! Liberté pour #OsmanKavala !
PHDN
Rejoignez le Collectif VAN sur Facebook
Cliquez pour accéder au site Imprescriptible : base documentaire sur le génocide arménien
Observatoire du Négationnisme
xocali.net : La vérité sur Khojali !
Cliquez ici !

Imprimer dans une nouvelle fenêtre !  Envoyer cette page à votre ami-e !
 
Presse arménienne : Revue du 27 novembre 2019
Publié le :

Info Collectif VAN – www.collectifvan.org – Le Collectif VAN vous propose de lire cette Revue de Presse parue sur le site de l'Ambassade de France en Arménie le 29 novembre 2019.


Ambassade de France en Arménie

Revue de la presse arménienne du 27 novembre 2019

Le Ministre de l'Education, des Sciences, de la Culture et des Sports en visite à Paris/ La presse indique que le Ministre de l'Education, des Sciences, de la Culture et des Sports, Arayik Harutyunyan, est à Paris sur l'invitation du Ministre français de l'Éducation nationale et de la jeunesse, Jean-Michel Blanquer, pour assister à la conférence des ministres de l'Education des Etats membres du Conseil de l'Europe. Au cours de son entretien avec Jean-Michel Blanquer, Arayik Harutyunyan a discuté de questions liées aux activités de l'École française en Arménie, à la coopération en matière d'enseignement et de formation professionnels et à la participation d'experts au processus de réformes en République d'Arménie. Il a été fait référence aux méthodes d'enseignement du français aux étrangers en Arménie et au soutien prévu de la partie française en la matière. Arayik Harutyunyan a engament plusieurs personnalité franco- arméniennes du monde culturel, ainsi que l’Ambassadrice de l’Arménie en France, Hasmik Tolmajian. Le ministre a également eu des entretiens avec des directeurs des écoles arméniennes de France.

Sur la libéralisation des visas/ La presse rend compte de la conférence de presse à l’occasion du deuxième anniversaire de la signature de l'accord de partenariat global et renforcé entre l'Union européenne et l'Arménie (CEPA) lors de laquelle le directeur général adjoint du Service européen d'action extérieure, Luc Devigne, a indiqué que l'UE n'avait pas encore ouvert les négociations sur l’ouverture du dialogue pour la libéralisation des visas, en raison du grand nombre d’Arméniens demandeurs d’asile dans les États membres de l’UE et d'Arméniens qui dépassent leur visa Schengen. Selon le vice-ministre des Affaires étrangères, Avet Adonts, Erevan a discuté de la question avec plusieurs États membres de l’UE afin de répondre à leurs préoccupations. Selon Avet Adonts, les autorités arméniennes mettent en œuvre unilatéralement une initiative visant à clarifier les positions des pays sur la question. Il a indiqué que la délégation arménienne avait déjà fait 10 missions dans les capitales des États membres de l'UE. Selon lui, le Ministère des Affaires étrangères essaye de trouver des mécanismes et des outils pour les résoudre les éventuels problèmes liés à la libéralisation des visas. D’après Luc Devigne, une de ces solutions pourrait être une coopération plus étroite entre les autorités de l’immigration arméniennes et européennes.

Dix-sept Etats membres ont ratifié l'accord de partenariat global et renforcé entre l'Union européenne et l'Arménie (CEPA)/ La presse rend compte de la déclaration du vice-ministre des Affaires étrangères, Avet Adonts, selon laquelle dix-sept Etats membres avaient ratifié le CEPA. Selon lui, le processus de ratification est sur le point de se terminer dans cinq pays. Adots a déclaré qu'il n'y avait pas de calendrier précis pour la ratification de l'Accord, mais a ajouté qu'il n'y avait aucun pays où le processus n'avait pas encore commencé.

Le groupe d'opposition du Conseil municipal d’Erevan accuse le Maire de corruption/ La presse rend compte des accusations de corruption du groupe d'opposition « Luys » du Conseil municipal d’Erevan selon lesquelles, certains des nouveaux camions à ordures de la Mairie avaient été fournis secrètement par Samvel Aleksanian, ancien député et homme d'affaires (« Alex group », « Yerevan city ») controversé qui entretenait des liens étroits avec les anciens dirigeants de l'Arménie. Le Maire d’Erevan, Hayk Maroutian, a admis que 20 des 54 camions à ordures acquis par la municipalité au cours de la dernière année provenaient de donateurs privés. Il a insisté sur le fait qu'Aleksanian ne figurait pas parmi eux, tout en affirmant qu'il ne se souvenait pas des noms des donateurs. Maroutian a ajouté que les bienfaiteurs eux-mêmes avaient demandé à ne pas être identifiés. Selon Maroutian, ils ont également fourni d’autres assistances matérielles à la municipalité d'Erevan.

Nikol Pachinian a reçu Harlem Désir/ La presse indique que Nikol Pachinian a reçu le Représentant de l'OSCE pour la liberté des médias, Harlem Désir. Nikol Pachinian a réaffirmé l'engagement du gouvernement arménien dans le domaine des droits de l'homme et la protection du droit à la liberté d'expression. Nikol Pachinian a indiqué que selon l’indice de la liberté d'expression sur Internet, l’Arménie était en 8 ème position. Harlem Désir a hautement apprécié le niveau de liberté de la presse en Arménie et a salué le travail accompli par le gouvernement dans cette direction. Nikol Pachinian a mentionné les visites mutuelles de journalistes d'Arménie, du Haut Karabagh et d'Azerbaïdjan (cf. revue du 23 au 25 novembre 2019, cf. revue du 26 novembre 2019) qui, selon lui, pourraient servir à renforcer la confiance mutuelle et à réduire le discours de haine. Harlem Désir a salué l'initiative et a souligné l'importance de sa continuité.

Visite d’une délégation du Conseil supérieur de la magistrature d'Italie/ La presse indique que sur la recommandation du Président, Armen Sarkissian, une délégation du Conseil supérieur de la magistrature d'Italie s’est rendu en Arménie et a tenu une rencontre intitulée « Le rôle d'un conseil de justice dans la démocratie parlementaire et les relations avec d'autres instances constitutionnelles » avec des représentants du pouvoir judiciaire arménien. Selon le vice-président du Conseil supérieur de la magistrature d'Italie, David Ermini, il est important de partager l'expérience italienne en matière de justice en Arménie, car les deux pays sont des démocraties parlementaires.

Une visite mutuelle entre les députés arméniens et azerbaïdjanais serait en préparation/ Selon les sources de Hraparak, après les visites mutuelles de journalistes d'Arménie, du Haut Karabagh et d'Azerbaïdjan (cf. revue du 23 au 25 novembre 2019, cf. revue du 26 novembre 2019), les parties discuterait des visites réciproques des députés. D’après Hraparak, la partie azerbaïdjanaise aurait seule opposé son veto concernant la députée d’ « Arménie prospère », Naira Zohrabyan, que la partie azerbaïdjanaise considère comme un nationaliste extrémiste qui avait à l’époque menacé le Président de l'Azerbaïdjan depuis la tribune de l'APCE.

Rédaction : Lena Gyulkhasyan





Retour � la rubrique



TÉLÉCHARGER :
 Revue de la presse arménienne du 27 novembre 2019



Source/Lien : Ambassade de France en Arménie



   
 
   
 
  Collectif VAN [Vigilance Arménienne contre le Négationnisme]
BP 20083, 92133 Issy-les-Moulineaux - France
Boîte vocale : +33 1 77 62 70 77 - Email: contact@collectifvan.org
http://www.collectifvan.org