Aujourd'hui : Samedi, 11 juillet 2020
 Veille Media Contact



 
 
 
 

 
 
 
Dossier du Collectif VAN - #FreeOsmanKavala ! Liberté pour #OsmanKavala !
PHDN
Rejoignez le Collectif VAN sur Facebook
Cliquez pour accéder au site Imprescriptible : base documentaire sur le génocide arménien
Observatoire du Négationnisme
xocali.net : La vérité sur Khojali !
Cliquez ici !

Imprimer dans une nouvelle fenêtre !  Envoyer cette page à votre ami-e !
 
Presse arménienne : Revue du 11 mars 2020
Publié le :

Info Collectif VAN – www.collectifvan.org – Le Collectif VAN vous propose de lire cette Revue de Presse parue sur le site de l'Ambassade de France en Arménie le 12 mars 2020.


Ambassade de France en Arménie

Revue de la presse arménienne du 11 mars 2020

La presse indique qu’un militaire arménien a été tué à la frontière sud-ouest avec l’Azerbaïdjan/ Le Ministère arménien des Affaires étrangères (MAE) a publié un communiqué concernant cet incident en affirmant qu’ « il s’agit d’une nouvelle tentative de l’Azerbaïdjan d’aggraver intentionnellement la situation à la frontière entre l’Arménie et l’Azerbaïdjan ». Le MAE a rappelé que le 6 mars, les forces armées azerbaïdjanaises avaient également « tenté une infiltration dans la région du Tavush ». Selon le MAE, les tentatives régulières de l’Azerbaïdjan d’aggraver la situation à la frontière, d’étendre la géographie de l’escalade et de s’abstenir d’appliquer les mécanismes de désescalade existants témoignent de la nature délibérée des tentatives de l’Azerbaïdjan de porter atteinte à la sécurité et à la paix régionales. « Ces actions de l’Azerbaïdjan démontrent que la mise en place de mécanismes internationaux de réduction des risques est une priorité importante du processus de paix du Haut-Karabakh, et que la mise en œuvre des accords conclus à cet égard est une condition nécessaire à l’avancement du processus de paix » conclut le MAE.

Conversation téléphonique avec le Premier ministre russe/ Lors d’un rassemblement de campagne pour le « Oui » au référendum le Premier ministre Nikol Pachinian a déclaré avoir eu une conversation téléphonique avec le Premier ministre russe, Mikhail Mishustin. Selon Pachinian, ils ont discuté « des processus qui se déroulent sur le marché et dans l’économie mondiale » ainsi que de projets communs. Rappelons que la presse s’interroge sur les conséquences économiques pour l’Arménie de la chute du rouble russe (cf. revue du 10 mars 2020).

Nikol Pachinian fait campagne pour le « Oui » au référendum/ Les journaux indiquent que le Premier ministre, Nikol Pachinian, est en vacances pour s’engager activement dans la campagne pour le « Oui » au référendum. Il s’est rendu dans plusieurs villes de la région de Syunik où il a participé à des rassemblements. S’adressant à la foule à Megri, Nikol Pachinian a décrit la Cour constitutionnelle (CC) comme « la seule institution restante en Arménie qui n’est pas conforme à la constitution actuelle ». Il a réaffirmé sa position selon laquelle la CC ne représente pas le peuple. « Je vous invite à vous rendre dans les bureaux de vote le 5 avril et à confirmer que vous renvoyez chez eux cette ancienne Cour constitutionnelle, qui avait favorisé toutes les fraudes électorales en Arménie dans le passé » a déclaré Pachinian. La presse indique que le Premier ministre poursuivra la campagne et organisera d’autres rassemblements publics dans d’autres provinces du pays dans les prochains jours. La presse note que le chef du parti « République » Aram Sarkissian (frère du Premier ministre assassiné Vazgen Sakissian) a participé à la campagne pour le « oui » et a déclaré que pendant la révolution, le peuple avait rejeté non seulement Serge Sarkissian, mais les autorités et tout le système, y compris le corps législatif, le gouvernement et le pouvoir judiciaire. Selon lui, les personnes opposées à ce référendum constitutionnel sont les anciens présidents Robert Kocharyan et Serge Sarkissian. Selon Hraparak, les textes de Nikol Pachinian, de la campagne 2020, ne sont pas différents des textes de la révolution de 2018 « même ton, mêmes mots et phrases, mêmes héros et anti-héros, rien n’a changé et, bien sûr, rien ne changera ». D’après Hraparak, Nikol Pachinian continuera à lutter contre le régime Kocharyan-Sarkissian les années à venir tant que ce discours sera acceptable pour le peuple. Rappelons que la campagne pour le « Non » au référendum est menée par un groupe d’avocats qui avaient déclaré qu’ils ne s’engageraient pas dans une campagne publique, mais se limiteraient à des messages sur Facebook concernant des violations présumées et des rapports à la Commission centrale électorale. La campagne pour le « Non » a publié une déclaration critiquant le contenu des déclarations de la campagne pour le « Oui » et affirmant que le premier ministre utilisait les ressources administratives pour promouvoir sa campagne politique. Ils ont notamment souligné le fait que Pachinian s’est rendu à Syunik à bord d’un hélicoptère qui est assigné au premier ministre par la loi.

Point de situation sur le coronavirus/ La presse indique qu’au début de son discours lors de la campagne à Kajaran, Nikol Pachinian a parlé de la situation du coronavirus en Arménie, notant que le pays était encore capable d’éviter la propagation de cette maladie dans le pays. Il a appelé la population à suivre les instructions du ministère de la Santé. Les journaux indiquent que la compagnie aérienne à bas prix Ryanair qui dessert des vols depuis Arménie vers Milan et Rome va suspendre tous les vols internationaux italiens du vendredi 13 mars au mercredi 8 avril. Haykakan Jamanak n’exclut pas que d’autres compagnies aériennes suspendent également les vols avec l’Italie. Les journaux indiquent que le vice-premier ministre arménien Tigran Avinyan, le ministre de la santé Arsen Torosyan et d’autres officiels ont visité l’aéroport international de Zvartnots pour voir les mesures prises pour prévenir la propagation du coronavirus. Avinyan a souligné l’importance d’une organisation plus efficace des actions de prévention et a déclaré que, dorénavant, tous les passagers devaient remplir des fiches (qu’ils soient arrivés d’un pays à risque ou non) qui comprendraient également des informations sur les pays que les passagers ont visité au cours des 14 derniers jours. L’aéroport a également publié un communiqué demandant instamment aux citoyens arméniens d’éviter temporairement de se rendre en Iran, en Chine, en Corée, au Japon et dans les pays de l’UE (en particulier l’Italie, l’Allemagne, la France et l’Espagne), sauf en cas d’urgence. La presse indique également qu’ « en raison de la situation de crise créée par la propagation rapide du nouveau coronavirus en France », l’ambassade d’Arménie en France a publié sur sa page Facebook une déclaration appelant tous les citoyens arméniens résidant temporairement en France à contacter l’Ambassade et à fournir des informations sur leur état de santé et leur localisation.

Rédaction : Léna Gyulkhasyan




Retour � la rubrique



TÉLÉCHARGER :
 Revue de la presse arménienne du 11 mars 2020



Source/Lien : Ambassade de France en Arménie



   
 
   
 
  Collectif VAN [Vigilance Arménienne contre le Négationnisme]
BP 20083, 92133 Issy-les-Moulineaux - France
Boîte vocale : +33 1 77 62 70 77 - Email: contact@collectifvan.org
http://www.collectifvan.org