Aujourd'hui : Mercredi, 15 juillet 2020
 Veille Media Contact



 
 
 
 

 
 
 
Dossier du Collectif VAN - #FreeOsmanKavala ! Liberté pour #OsmanKavala !
PHDN
Rejoignez le Collectif VAN sur Facebook
Cliquez pour accéder au site Imprescriptible : base documentaire sur le génocide arménien
Observatoire du Négationnisme
xocali.net : La vérité sur Khojali !
Cliquez ici !

Imprimer dans une nouvelle fenêtre !  Envoyer cette page à votre ami-e !
 
Presse arménienne : Revue du 20 au 22 juin 2020
Publié le :

Info Collectif VAN – www.collectifvan.org – Le Collectif VAN vous propose de lire cette Revue de Presse parue sur le site de l'Ambassade de France en Arménie le 24 juin 2020.


Ambassade de France en Arménie

Revue de la presse arménienne du 20 au 22 juin 2020

20588 cas confirmés de coronavirus/ Au moment de la rédaction de cette revue, les autorités ont confirmé 20588 cas de coronavirus dans le pays dont 9131 ont été guéris et 360 patients sont décédés. Le 20 juin, le quatrième vol spécial organisé par le Bureau du Commandant a livré des fournitures et des équipements médicaux de la Chine vers l'Arménie.

Aide des partenaires étrangers dans la lutte contre le COVID-19/ Une équipe de médecins et experts lituaniens est arrivée en Arménie pour 14 jours afin d’aider leurs collègues dans la lutte contre la pandémie de coronavirus. L'équipe médicale a également apporté du matériel et des fournitures médicales. Un deuxième vol d'Air Serbie a transporté des fournitures et des équipements médicaux en Arménie (cf. revue du 13 au 15 juin 2020). La Pologne a envoyé des fournitures médicales. L'aide humanitaire comprend 20 000 masques médicaux, 2 400 écrans faciaux et 2 700 litres de désinfectant. Le premier groupe de médecins russes est arrivé en Arménie le 21 juin par un vol spécial et d’autres groupes les rejoindront plus tard. En total, 50 médecins russes devraient arriver en Arménie.

Le Président a reçu les médecins français, un nouveau groupe de médecins arrivera cette semaine/ Le Président, Armen Sakissian, a reçu les médecins français qui sont en Arménie pour aider leurs collègues arméniens dans la lutte contre le coronavirus (cf. revue du 13 au 15 juin 2020). Le Président a salué les invités et a transmis ses mots de gratitude à la France amie, à son Président et au peuple français. Le Président a salué le soutien des médecins français : « Nous n'oublierons jamais ce que vous avez fait pour l'Arménie ». L'Ambassadeur de France en Arménie, Jonathan Lacôte, a remercié le Président pour son hospitalité et a noté que d'autres professionnels de santé arriveraient bientôt en Arménie avec le soutien du gouvernement français.

Pachinian ne se rendra pas à Moscou/ Nikol Pachinian a annoncé vendredi qu'il ne se rendrait pas à Moscou la semaine prochaine pour assister au défilé militaire russe dédié au 75ème anniversaire de la Victoire dans la Grande Guerre Patriotique. Dans une lettre au Président russe, Pachinian a déclaré que la situation épidémiologique existante ne lui permettait pas d'effectuer cette visite. Cette décision a suscité de nombreuses rumeurs dans la presse. Tandis que certains croient aux raisons annoncées dans la lettre, d’autres trouvent que Pachinian s’est abstenu de ce déplacement pour montrer son mécontentement de la réaction russe aux évènements autour de Tsaroukian [déclaration du parti au pouvoir russe; les rencontres de l’Ambassadeur russe avec les partis d’opposition parlementaire cf. revue du 18 juin 2020, revue du 19 juin 2020]. Certains médias avancent que Pachinian craint un renversement de pouvoir en son absence et d’autres pensent que les russes pourraient demander un test de COVID-19 à son arrivée et spéculent que cela pourrait « révéler la vérité » sur la contamination et le rétablissement « rapide » du Premier ministre (cf. revue du 9 juin 2020).

La séance commune des Conseils de sécurité d'Arménie et du Karabakh/ S’exprimant lors de la séance commune des Conseils de sécurité d'Arménie et du Karabakh, Nikol Pachinian a accusé l'Azerbaïdjan d'entraver une solution de compromis au conflit du Haut-Karabakh avec des exigences maximalistes et des revendications territoriales à l'Arménie. Il a de nouveau réaffirmé sa position selon laquelle il ne peut y avoir de progrès significatif dans le processus de négociation sans la pleine implication des autorités du Karabakh.

La Cour rejette la demande de mandat d'arrêt pour Tsaroukian/ La Cour a rejeté la demande de mandat d'arrêt pour Tsaroukian après trois jours d'audience. Rappelons que le Service de sécurité nationale a accusé Tsaroukian d'achat de votes (cf. revue du 16 juin 2020, revue du 17 juin 2020). Tsaroukian a refusé de parler aux journalistes lorsqu'il est sorti du bâtiment de la Cour. Son avocat s’est dit heureux que « la Cour se soit montrée assez fort pour se tenir à l'écart des processus politiques ». Le porte-parole du procureur général a déclaré que la Cour avait ignoré « les justifications légitimes de l'arrestation » présentées par les enquêteurs selon lesquelles Tsaroukian pourrait faire obstruction à l'enquête et exercer une influence illégale sur d'autres suspects dans l'affaire s'il n'est pas arrêté. Le bureau du procureur général a déclaré vouloir appeler la décision.

Les régulateurs des services publics ont rejeté la demande d’augmentation des prix du gaz naturel/ La Commission de régulation des services publics a rejeté la demande d’augmentation des prix du gaz naturel et n'a permis au réseau arménien de Gazprom que d'augmenter de 4,5 % en moyenne ses prix fixés pour les entreprises. Le prix du gaz pour les ménages n'augmentera pas pour l'instant. Le directeur général de Gazprom Arménie, Hrant Tadevosyan, a critiqué cette décision. Il a indiqué que la société devrait donc réduire les dépenses prévues, y compris, vraisemblablement, les investissements en capital.

La caution de Kocharyan payée par des grands hommes d'affaires et des philanthropes/ Le cabinet de Robert Kocharian a remercié « les grands hommes d'affaires et les philanthropes connus » qui ont aidé la famille Kocharyan à verser la caution de 4,2 millions de dollars nécessaire à sa libération (cf. revue du 19 juin 2020). Le fils cadet de Kocharian, avait déclaré que la famille ne pouvait pas se permettre d'effectuer seule le paiement requis. Les actifs de Kocharian avaient été gelés par les forces de l'ordre après sa première arrestation en juillet 2018. D’après 7or.am, les hommes d'affaires arméniens de Russie, Samvel Karapetyan [Tashir groupe], Sergey Hambardzumyan [Monarch holding], le milliardaire russe, Vladimir Yevtushenkov [AFK Sistema] et l’homme d'affaires et philanthrope arménien, Gennady Stepanyan, ont versé la majeure partie de la caution. Selon la source, de nombreux autres hommes d'affaires, ainsi que des citoyens arméniens ont également pris part au versement de cette caution. Le cabinet de Robert Kocharian a informé que Kocharyan était rentré chez lui, mais qu’il poursuivrait son traitement au centre médical d'Izmirlian, conformément au calendrier fixé par les médecins. Rappelons que le bureau du procureur général avait déclaré vouloir appeler la décision de sa libération.

L'avis consultatif de la Commission de Venise sur l’article de l’accusation de Robert Kocharyan/ L'avis consultatif de la Commission de Venise, basé sur la pétition de la Cour constitutionnelle d'Arménie (CC), sur la constitutionnalité de l'article 300.1 du Code pénal arménien [affaire Kocharyan], a été rendu public. Selon les avocats de Kocharyan, la Commission de Venise a déclaré que la violation de la Constitution ne peut être considérée en soi comme un renversement de l'ordre constitutionnel. D’après les avocats, comme la CC a reçu les avis de la Cour européenne des droits de l'homme (cf. revue du 28 mai au 1er juin 2020) et de la Commission de Venise, cela signifie que la procédure sera reprise à la CC. Selon eux, si la CC reconnaît que l'article 300.1 comme étant contraire à la Constitution, l'affaire pénale sera immédiatement close. Les avocats avancent que la Commission de Venise a énoncé des principes dont l'application par la CC pourrait conduire à déclarer l'article anticonstitutionnel. Le bureau du Procureur général, quant à lui, a déclaré que les positions de la Commission de Venise affirmaient « la viabilité et la justesse des interprétations juridiques qui sous-tendent l'accusation portée » contre Kocharyan. Le bureau du Procureur général a qualifié de « sans fondement » l'interprétation des avocats de Kocharyan selon laquelle les différences terminologiques dans la législation étudiée par la Commission attestent également de l'incertitude des éléments du corpus delicti.

Artur Vanetsyan : Nous avons une feuille de route pour un changement de pouvoir non turbulent/ La presse indique que le leader du parti « Patrie », Artur Vanetsyan, a eu des réunions avec les nouveaux membres et partisans de son parti. Lors de ses réunion il a déclaré que le parti avait « une feuille de route pour un changement de pouvoir non turbulent ». Cependant, selon lui, l'arrivée au pouvoir n'est pas une fin en soi « car l'important est de garantir l'intérêt de l'État et de la société ». D’après le communiqué, Vanetsyan et les membres du parti ont exprimé leur opinion sur la nécessité de poursuivre avec d'autres partis politiques qui partagent l'idéologie de leur parti et d'agir avec le soutien d'intellectuels, d'universitaires, de journalistes, d'hommes d'État et d'autres figures de la société ayant une bonne réputation.

Rédaction : Lena Gyulkhasyan





Retour � la rubrique



TÉLÉCHARGER :
 Revue de la presse arménienne du 20 au 22 juin 2020



Source/Lien : Ambassade de France en Arménie



   
 
   
 
  Collectif VAN [Vigilance Arménienne contre le Négationnisme]
BP 20083, 92133 Issy-les-Moulineaux - France
Boîte vocale : +33 1 77 62 70 77 - Email: contact@collectifvan.org
http://www.collectifvan.org