Aujourd'hui : Mercredi, 15 juillet 2020
 Veille Media Contact



 
 
 
 

 
 
 
Dossier du Collectif VAN - #FreeOsmanKavala ! Liberté pour #OsmanKavala !
PHDN
Rejoignez le Collectif VAN sur Facebook
Cliquez pour accéder au site Imprescriptible : base documentaire sur le génocide arménien
Observatoire du Négationnisme
xocali.net : La vérité sur Khojali !
Cliquez ici !

Imprimer dans une nouvelle fenêtre !  Envoyer cette page à votre ami-e !
 
UEJF : "Le premier antisémite de France finira par cesser sa logorrhée antisémite"
Publié le :

Info Collectif VAN – www.collectifvan.org – Le Collectif VAN vous présente ce Communiqué de presse de l'Union des Etudiants Juifs de France [ UEJF ] publié le 25 juin 2020.





Publié le 26 juin 2020

Union des Etudiants Juifs de France [ UEJF ]

25 juin 2020

Communiqué de Presse

La décision de la Cour d’Appel d’alléger la peine d'Alain Soral renforce le sentiment d’impunité face à l’antisémitisme en France

Jeudi 25 juin 2020, Alain Soral, négationniste multi-récidiviste a été condamné ce jeudi en appel à 5 000 euros d'amende, avec possibilité d'emprisonnement en cas de non-paiement, pour contestation de l'existence de la Shoah.

Son avocat Damien Viguier a été relaxé.

L’UEJF était partie civile avec la LICRA, SOS Racisme, le Mrap et J’accuse.

Cette peine est nettement inférieure à celle prononcée en première instance.

En effet, Alain Soral avait été Condamné en première instance à un an de prison ferme avec mandat d’arrêt, suite à la publication sur son site d'une tribune politique négationniste et antisémite.

Son avocat, auteur de ces lignes, avait également été condamné en première instance.

Face à cette peine allégée, l’UEJF s'inquiète du climat d'impunité que cette décision installe. La haine propagée par Alain Soral, comme celles de tous les autres prêcheurs de haine, retentit bien au delà de lui.

Le premier antisémite de France continue de prêcher sa haine antisémite et ses partisans se sentent libres de suivre son exemple en exprimant des paroles de haines.

Pour Noemie Madar, présidente de l'UEJF « La peine allégée d’Alain Soral en Cour d’appel véhicule un sentiment d’impunité qui laisserait à penser qu’il est possible d’être ouvertement antisémite en France malgré les condamnations multiples de la justice.

Alain Soral enchaîne les condamnations sans pourtant interrompre sa logorrhée antisémite. La lutte contre le racisme et l’antisémitisme passe également par des sanctions qui empêchent la récidive.

Combien de fois faudra-t-il faire condamner Soral pour obtenir une sanction réellement dissuasive ? »




Retour � la rubrique


Source/Lien : Union des Etudiants Juifs de France [ UEJF ]



   
 
   
 
  Collectif VAN [Vigilance Arménienne contre le Négationnisme]
BP 20083, 92133 Issy-les-Moulineaux - France
Boîte vocale : +33 1 77 62 70 77 - Email: contact@collectifvan.org
http://www.collectifvan.org