Aujourd'hui : Jeudi, 19 avril 2018
 Veille Media Contact



 
 
 
 

 
 
 
Dossier du Collectif VAN - #FreeOsmanKavala ! Liberté pour #OsmanKavala !
PHDN
Rejoignez le Collectif VAN sur Facebook
Cliquez pour accéder au site Imprescriptible : base documentaire sur le génocide arménien
Observatoire du Négationnisme
Le Collectif VAN, partenaire du Festival de Douarnenez 2016
xocali.net : La vérité sur Khojali !
Cliquez ici !

Imprimer dans une nouvelle fenêtre !  Envoyer cette page à votre ami-e !
 
Génocide arménien : la Suisse en recul sur le négationnisme ?
Publié le : 05-06-2007

Info Collectif VAN - www.collectifvan.org - La presse turque se fait l'écho d'un éventuel recul de la législation suisse concernant l'Article 261 du Code Pénal suisse punissant le négationnisme du génocide arménien dans le cadre de la loi anti-raciste. Dogü Perinçek, le leader du Parti des Travailleurs, a été le premier négationniste condamné dans ce cadre, en Suisse. La traduction des deux articles que nous vous proposons garde la terminologie officielle turque concernant le "présumé" génocide ou "soi-disant" génocide... No comment.


La Suisse* va atténuer sa loi sur le “génocide”, Ankara reste prudent


Le Ministère des Affaires Etrangères turc a demandé des informations à l'Ambassade turque en Suisse concernant des reportages dans les médias suggérant que le Ministre de la Justice suisse Christophe Blocher a l'intention de faire un changement majeur à la loi suisse anti-raciste, qui criminalise la négation du soi-disant génocide des Arméniens d’Anatolie en 1915, selon ce que le Porte-parole du Ministère des Affaires Etrangères, Levent Bilman, a dit mercredi aux journalistes.

Selon la presse, Blocher a préparé un plan pour l’abolition ou l’atténuation de l’Article 261 du Code Pénal de la Suisse qui punit l'incitation publique à la haine raciale ou à la discrimination, article sous lequel, Dogu Perincek, responsable du Parti des Travailleurs de Turquie (IP), a été accusé en mars par le tribunal criminel de Lausanne pour avoir qualifié, au cours de réunions turques à Lausanne il y a deux ans, le présumé génocide des Arméniens de 1915, de “mensonge international”.

“Si cela est vrai et s’il y a des efforts pour enlever les obstacles dressés devant la liberté d’expression comme il sied à un pays démocratique, on ne pourra que se réjouir”, a dit Bilman, notant toutefois que l’on devait attendre encore les conséquences de ces rapports.
Selon le verdict du mois de mars du tribunal de Lausanne, Perincek a été la première personne condamnée par la loi anti-raciste de Suisse pour avoir nié le présumé génocide. Le procès a engendré une tension diplomatique entre la Suisse et la Turquie .

©Traduction T. Harutunian pour le Collectif VAN 4 juin 2007

* Le titre original parle par erreur de la Suède

La Suisse va atténuer sa loi sur le “génocide”, Ankara reste prudent


-----------------------------------------------------------

Ankara demande des informations sur le changement en Suisse

Jeudi, le 31 mai 2007
Ankara – Turkish Daily News

La Turquie a demandé des informations aux autorités suisses concernant la nouvelle selon laquelle la Suisse est prête à abolir la loi pénalisant toute sorte de négation du présumé génocide exécuté contre les Arméniens par l’Empire Ottoman, a indiqué hier un officiel du Ministère des Affaires Etrangères. “Nous ne pourrons que saluer un pareil pas si la Suisse agit pour se libérer des obstacles qui se dressent sur le chemin de la liberté d’expression”, a annoncé Levent Bilman, le porte-parole du Ministère des Affaires Etrangères, aux reporters pendant la conférence de presse.

Le Ministre de la Justice de Suisse, Christophe Blocher a commencé une campagne pour l’abolition de la loi en question dans le cadre de laquelle le leader du Parti des Travailleurs de Turquie, Dogu Perincek a été jugé, et a manoeuvré au profit d’un ensemble de propositions pour l’abolition totale ou l’affaiblissement de la loi adoptée en 1994, ont indiqué hier des sources informées.

L’ensemble de propositions sera étudié par 14 experts, dont Laurent Moreillon, un juriste exercant au profit de Perincek, et se transformera en motion qui plus tard sera envoyée au Parlement National Suisse, ont ajouté des sources informées.

©Traduction Lucinée Smbatian pour le Collectif VAN 4 juin 2007

Ankara demande des informations sur le changement en Suisse





Retour à la rubrique



   
 
   
 
  Collectif VAN [Vigilance Arménienne contre le Négationnisme]
BP 20083, 92133 Issy-les-Moulineaux - France
Boîte vocale : +33 1 77 62 70 77 - Email: contact@collectifvan.org
http://www.collectifvan.org