Aujourd'hui : Mercredi, 5 août 2020
 Veille Media Contact



 
 
 
 

 
 
 
Dossier du Collectif VAN - #FreeOsmanKavala ! Liberté pour #OsmanKavala !
PHDN
Rejoignez le Collectif VAN sur Facebook
Cliquez pour accéder au site Imprescriptible : base documentaire sur le génocide arménien
Observatoire du Négationnisme
xocali.net : La vérité sur Khojali !
Cliquez ici !

Imprimer dans une nouvelle fenêtre !  Envoyer cette page à votre ami-e !
 
Turquie : la veuve de l'un des 3 chrétiens assassinés s'exprime
Publié le :

Info Collectif VAN - www.collectifvan.org - Le Collectif VAN vous informe : Vous trouverez à la suite de la vidéo poignante de l'enterrement de l'un des trois chrétiens assassinés à Malatya en Turquie le 18 avril 2007, l'interview que la veuve de Tilman Geske, l'une des deux victimes turques, a donné à la télévision turque ATV Haber.




Rappel : Les meurtres de trois protestants, deux Turcs et un Allemand, ont ravivé, dans un pays officiellement à 99% musulman, l'angoisse suscitée par de précédents meurtres visant les minorités religieuses.

Le massacre s'est produit le 18 avril 2007 à Malatya, ville conservatrice située à 660 km à l'est d'Ankara, dans la maison d'édition Zirve, qui imprimait des livres sur le protestantisme et distribuait des Bibles.


Interview de la veuve de Necati Aydin

J'irai à la prison et je dirai aux assassins de mon mari :
Je vous pardonne


L'épouse de Tilman Geske, le missionnaire assassiné sauvagement à Malatya, n'est pas en colère contres ses assassins. "Je suis triste pour la vie des ces jeunes qui ont tué mon mari, par leur actes ils ont gâché leur propre vie", a déclaré Susanne Geske.

Atv : Les meurtriers on été interpellés, l'un d'entre eux est aux soins intensifs à l'hôpital, et il est actuellement entre la vie et la mort. Qu'en pensez-vous et êtes vous en colère ?
Susanne Geske : La vengeance ne nous appartient pas. L'amour est vrai et cet amour nous vient du Seigneur (1) et Il nous donne la joie et la paix de vivre. Cela nous vient pas de nous même. Le Seigneur nous dit d'aimer nos ennemis et nos persécuteurs et de ne pas faire vengeance nous mêmes.

Atv : Vous ne voyez pas d'un mauvais oeil ceux qui vous ont fait perdre votre mari ?
S.G : Je suis très triste pour ces jeunes criminels, quel dommage pour eux ! Je partage la même tristesse que la perte de mon mari pour ces jeunes criminels. Je suis triste pour leur vie et celle de leur famille. Ils ont tué mon mari, mais par leurs actes ils ont gâché leur propre vie.

Atv : Ceux qui ont fait ces choses sont confus et honteux.
S.G : La première chose que je voudrais faire, c'est d'avoir un entretien avec eux à la maison d'arrêt, afin de leur accorder mon pardon.

Atv : Vous allez leur dire "je vous pardonne"?
S.G : Oui, Mais pas seulement à eux. Je voudrais aussi voir leur famille pour leur faire part de mon pardon à leur égard. Je leur dirai aussi que leurs enfants ont été manipulés et utilisés, que ce qu'ils ont fait, ils l'ont fait à cause de leur ignorance. Donnons-nous la main et travaillons ensemble afin de trouver les commanditaires qui sont inspirés par des forces ténébreuses. C'est ce que je leur dirai.

''Atv : Avez-vous été en contact avec Mme Hrant Dinkin ? (ndt: La femme du journaliste Arménien, assassiné à Istanbul également par un jeune)''
S.G : Beaucoup d'Arméniens m'ont appelés, mais je ne sais pas si Mme Hrant Dinkin était parmi ces nombreux appels.

Atv : Quelle était l'attitude de votre époux de son vivant, face à de telles situations, comme la mort du pasteur Santaro ou l'assassinat de Dink ?
S.G : Mon mari était très doux et quelqu'un de calme. C'était une personne qui ne pouvait pas refuser quoi que ce soit, il ne disait jamais non ! Il pensait qu'il y avait des forces obscures qui manipulaient et forçaient ces jeunes pour les pousser à commettre de telles atrocités. Maintenant il est avec le Seigneur Jésus et il dit "Je pardonne à mes bourreaux".

Atv : Votre réaction est empreinte de bon sens et de maturité, face à une situation aussi cruelle et dramatique. Mais dans quel état sont vos enfants?
S.G : Je Pense sans cesse à mes enfants. Nous leur avons appris le partage, le pardon, l'humanité, la paix et l'amour du Seigneur. Ils savent que leur père est auprès de notre Père Éternel et du Seigneur Jésus, parce que Tilman aimait Dieu plus que tout. Il nous attend là-bas dans le royaume de Dieu.

Atv : Avez-vous une demande particulière et avez-vous peur de l'avenir ? Que demandez-vous aux autorités ?
S.G : Je voudrais croire que toutes les autorités conjugent leur forces afin de faire sortir de leur cachette les commanditaires de ces atrocités en vue de leur arrestation. J'ai une chose à vous demander, à vous les médias, c'est de nous laisser tranquille.

Traduit du turc par www.blogdei.com




Turquie: inculpation de l'instigateur supposé du meurtre de trois chrétiens


Retour à la rubrique



   
 
   
 
  Collectif VAN [Vigilance Arménienne contre le Négationnisme]
BP 20083, 92133 Issy-les-Moulineaux - France
Boîte vocale : +33 1 77 62 70 77 - Email: contact@collectifvan.org
http://www.collectifvan.org