Aujourd'hui : Dimanche, 16 juin 2019
 Veille Media Contact



 
 
 
 

 
 
 
Dossier du Collectif VAN - #FreeOsmanKavala ! Liberté pour #OsmanKavala !
PHDN
Rejoignez le Collectif VAN sur Facebook
Cliquez pour accéder au site Imprescriptible : base documentaire sur le génocide arménien
Observatoire du Négationnisme
xocali.net : La vérité sur Khojali !
Cliquez ici !

Imprimer dans une nouvelle fenêtre !  Envoyer cette page à votre ami-e !
 
Vidéo : Inauguration de l'Ecole Hrant Dink en banlieue parisienne
Publié le :

Info Collectif VAN - www.collectifvan.org - Visualiser en fin d'article la vidéo de YesOuDo sur l'inauguration de l'école arménienne Hrant Dink, ouverte par l’association arménienne Sainte-Croix de Varak à Arnouville-lès-Gonesse (95).


Arnouville-les-Gonesse ; Les Arméniens ouvrent leur école


Le Parisien, France Samedi 30 Juin 2007
par Corinne Belpois

CET APRÈS-MIDI, à 16 h 30, l’association arménienne Sainte-Croix de Varak ouvrira les portes de son école, à Arnouville-lès-Gonesse, une ancienne imprimerie aménagée pour accueillir trois classes de maternelle à la rentrée prochaine. Seize enfants de 3 à 5 ans sont déjà inscrits dans cet établissement qui porte le nom de Hrant Dink, le journaliste arménien assassiné le 19 janvier dernier à Istanbul. L’inauguration doit avoir lieu en présence de l’ambassadeur d’Arménie en France, Edward Nalbandian, et de la veuve de Hrant Dink, Rakel.

« Des activités en français et en arménien pour les tout-petits » « L’idée a toujours existé au sein de la communauté arménienne de la ville, explique Alice Rusdikian, membre du conseil d’administration de l’association et adjointe au maire d’Arnouville. La vente des locaux a joué un rôle de déclencheur. » Avec Alfortville (Val-de-Marne), Issy-les-Moulineaux (Hauts-de-Seine), Sevran et Le Raincy (Seine-Saint-Denis), Arnouville est l’une des villes de la région parisienne qui compte le plus d’habitants d’origine arménienne. Les premiers arrivants, qui avaient fui la Turquie après le génocide de 1915-1917, sont allés à Marseille d’abord, puis dans les villes industrielles à la recherche de main-d’oeuvre. C’est ainsi qu’ils arrivent en Ile-de-France au début des années 1920. Originaires pour la plupart d’Ankara et d’Istanbul, ceux d’Arnouville s’installent dans le quartier de la gare. Ils construisent deux églises : la première, catholique, Saint-Grégoire-l’Illuminateur, située rue de l’Union et la deuxième, apostolique, Sainte-Croix-de-Varak, qui fêtera ses 75 ans en novembre. Et développent un véritable réseau associatif. « C’est dans ce cadre que s’inscrit l’école bilingue avec des activités en français et en arménien pour les tout-petits », précise Tanya Yapar, secrétaire de l’association. Le coût du projet s’élève à un million d’euros, bouclé grce à deux emprunts et aux donations de particuliers et d’entrepreneurs ou de commerçants locaux. « La scolarité coûte 150 par mois. Pour ceux dont les parents ont des revenus modestes, nous avons mis en place un système de parrainage. Nos grands donateurs ont accepté de leur accorder des bourses », précise Tanya Yapar. Un comité pédagogique est chargé de recruter deux institutrices et de veiller au respect du programme de l’Education nationale pour pouvoir, dans cinq ans, signer un contrat avec l’Etat et bénéficier de subventions. L’objectif est de réussir à ouvrir une classe chaque année pour avoir à terme un cursus primaire complet.

Visualiser la vidéo de YesOuDo :










Retour à la rubrique


Source/Lien : leParisien.fr



   
 
   
 
  Collectif VAN [Vigilance Arménienne contre le Négationnisme]
BP 20083, 92133 Issy-les-Moulineaux - France
Boîte vocale : +33 1 77 62 70 77 - Email: contact@collectifvan.org
http://www.collectifvan.org