Aujourd'hui : Vendredi, 26 avril 2019
 Veille Media Contact



 
 
 
 

 
 
 
Dossier du Collectif VAN - #FreeOsmanKavala ! Liberté pour #OsmanKavala !
PHDN
Rejoignez le Collectif VAN sur Facebook
Cliquez pour accéder au site Imprescriptible : base documentaire sur le génocide arménien
Observatoire du Négationnisme
xocali.net : La vérité sur Khojali !
Cliquez ici !

Imprimer dans une nouvelle fenêtre !  Envoyer cette page à votre ami-e !
 
La presse turque ignore le Procès de Dink
Publié le :

Info Collectif VAN - www.collectifvan.org - Le Collectif VAN vous soumet la traduction d'un article en anglais paru sur Bia.net le 03 juillet 2007.

BIA News Center
03/07/2007
BIA (Istanbul)

Pendant que nombreux sont ceux qui croient, tant en Turquie qu'à l'extérieur, que le résultat du procès indiquera le niveau auquel est arrivé le processus de démocratisation de la Turquie, un grand nombre de journaux dans la lignée du courant majoritaire en Turquie, ont pratiquement ignoré le début du procès.

Tandis que le procès du meurtre de Hrank Dink a commencé hier, environ mille journalistes, écrivains, militants des droits de l'homme et membres de la communauté arménienne ont manifesté devant les bâtiments de la Cour à Istanbul, tant pour soutenir la famille de Dink, que pour réclamer un processus d'enquête et de justice transparent. Ils portaient des panneaux disant "Nous sommes toujours tous des Hrant, nous voulons la justice".

Amnesty International et RSF

Andrew Gardner, le représentant du Bureau d'Amnesty International en Turquie, était également présent. Il a dit qu'il avait demandé à suivre le procès en tant qu'observateur, mais que sa demande avait été rejetée.

Il a réitéré son appel à l'abolition de l'Article 301.
Il a aussi exigé que les autorités condamnent ce type de meurtres et conduisent une enquête efficace. Elsa Idal, la représentante européenne de Reporters sans Frontières (RSF), observe aussi le procès. Elle a dit "Hrant Dink a rencontré la pire violation de ses droits qu'un journaliste puisse subir; Il nous est impossible de ne pas suivre ce procès. Le peuple turc aurait dû être fier de Dink et aurait dû le protéger. Les autorités doivent maintenant mettre à jour tous les maillons de la chaîne et punir les responsables plus sévèrement.

Un intérêt plus international que national

Il y avait aussi au Tribunal, des journalistes de l'A.F.P., de Reuters, de la B.B.C., et des journaux américains, allemands et suisses.

Malgré l'intérêt pour ce procès au niveau international, beaucoup de journaux dans la lignée du courant majoritaire turc avaient pratiquement ignoré le début du procès dans leur édition du 2 juillet. Si quelqu'un regardait la Une de Hürriyet, Milliyet ou Zaman, il n'y avait aucune mention du procès. Tandis que les deux premiers ont mentionné le procès dans les pages intérieures, le journal religieux Zaman ne l'a pas couvert du tout. Le journal Radikal a couvert le procès de Dink avec la lettre d'Yasin Hayal sur la Une comme l'ont fait de nombreux autres journaux.


(TK/EÖ/EÜ/AG)

© Traduction Collectif VAN - 05 juillet 2007 - 08:45 - www.collectifvan.org





Retour à la rubrique


Source/Lien : Bia.net



   
 
   
 
  Collectif VAN [Vigilance Arménienne contre le Négationnisme]
BP 20083, 92133 Issy-les-Moulineaux - France
Boîte vocale : +33 1 77 62 70 77 - Email: contact@collectifvan.org
http://www.collectifvan.org