Aujourd'hui : Dimanche, 21 avril 2019
 Veille Media Contact



 
 
 
 

 
 
 
Dossier du Collectif VAN - #FreeOsmanKavala ! Liberté pour #OsmanKavala !
PHDN
Rejoignez le Collectif VAN sur Facebook
Cliquez pour accéder au site Imprescriptible : base documentaire sur le génocide arménien
Observatoire du Négationnisme
xocali.net : La vérité sur Khojali !
Cliquez ici !

Imprimer dans une nouvelle fenêtre !  Envoyer cette page à votre ami-e !
 
Kemal Kerincsiz attaque Rakel Dink
Publié le :

jeudi 5 juillet 2007, Stéphane/armenews

Le président de l’Union des avocats nationalistes Kemal Kerincsiz a accusé Rakel Dink, la veuve du journaliste Hrant Dink d’exercer des pressions psychologiques sur la justice turque.

Il a déclaré que la veuve de Dink a accusé l’Etat et la nation turque et l’Etat dans son intervention écrite envoyé à la cour.

« Ce n’est pas juste. La cour a invité les citoyens via les médias il y a 15 à 20 jours. Les gens qui s’étaient réuni aux obsèques de Dink ont été invités devant le tribunal à nouveau. Mais le 500 personnes qui se sont réunies devant le bâtiment du tribunal pour lire une déclaration tôt le matin sont parties. Ils ont essayé d’exercer une pression sur la cour en réunissant les gens devant le bâtiment, mais cela n’a pas marché. Quand Dink insultait les Turcs, nous suivions de près ses auditions devant la cour. Le groupe qui nous accusait d’occuper les tribunaux a voulu encercler la cour mais ils ont échoué. Quoiqu’on ait dit que 450 avocats défendaient les droits de la famille Dink, il n’y avait seulement que 50 avocats à la cour lundi ».

L’avocat Kemal Kerincsiz a dit que la société turque ne peut pas accepter le slogan « Nous sommes tous les Arméniens » : « Parce que la nation turque n’est pas arménienne. Certains n’ont pas montré la réaction devant la cour qu’ils avaient montré lors de la cérémonie des obsèques. Parce qu’ils savaient qu’ils se trompaien » a-t-il ajouté.

Le président de l’Union des avocats nationalistes a qualifié la décision de la cour de libérer 4 des prévenus de “juste”. "Je pense que ces libérations continueront. Nos inspecteurs ont retenu des gens qui étaient innocents. Seuls les gens qui ont participé au crime devrait être jugé. Je ne considère pas comme correct la formule “les victimes sera heureuses si plus de personnes sont condamnés. Je pense que le nombre de libérés montera” a-t-il conclut.





Retour à la rubrique


Source/Lien : NAM



   
 
   
 
  Collectif VAN [Vigilance Arménienne contre le Négationnisme]
BP 20083, 92133 Issy-les-Moulineaux - France
Boîte vocale : +33 1 77 62 70 77 - Email: contact@collectifvan.org
http://www.collectifvan.org