Aujourd'hui : Mercredi, 26 juin 2019
 Veille Media Contact



 
 
 
 

 
 
 
Dossier du Collectif VAN - #FreeOsmanKavala ! Liberté pour #OsmanKavala !
PHDN
Rejoignez le Collectif VAN sur Facebook
Cliquez pour accéder au site Imprescriptible : base documentaire sur le génocide arménien
Observatoire du Négationnisme
xocali.net : La vérité sur Khojali !
Cliquez ici !

Imprimer dans une nouvelle fenêtre !  Envoyer cette page à votre ami-e !
 
Nouvelle stratégie anti-génocide de la Turquie : initier le dialogue avec les représentants de la diaspora arménienne
Publié le :

Info Collectif VAN - www.collectifvan.org - Le Collectif VAN vous invite à redécouvrir cet article paru le 26 janvier 2007 dans le journal TodaysZaman et que nous avions porté à votre connaissance le 26 janvier 2007.


Le journal TodaysZaman titre sur : Offensive diplomatique de la Turquie contre les allégations de génocide. Le Collectif VAN vous propose la traduction de la version anglaise de cet article tellement édifiant que l'on a envie de remplacer cette phrase : "Koç espérait que les funérailles de Dink serviraient de point de départ pour les relations turco-arméniennes et turco-diaspora" par celle-ci : "Koç espérait que l'assassinat de Dink servirait de point de départ pour les relations turco-arméniennes et turco-diaspora". La question reste posée : Qui a tué Hrant Dink ?


Offensive diplomatique de la Turquie contre les allégations de génocide

Certains pensant que l’assassinat du journaliste turco-arménien Hrant Dink a donné un important atout à la diaspora arménienne pour la reconnaissance du génocide arménien dans le monde, la Turquie a déclenché un plan diplomatique ambitieux.

La première étape du plan, soutenue par le président du Parlement, Bülent Arinç, est qu’une délégation de 10 députés se rende en visite aux États-Unis du 9 au 16 février pour exercer des pressions sur le Congrès. À la tête de la délégation, on trouvera le Président du Groupe d’amitié interparlementaire Turquie-USA, Egemen Bagiç.

La délégation de 10 personnes est composée du Parti de la Justice et du Développement (AK Party), le député de Sakarya, Süleyman Gündüz, les députés d’Aksaray, Ali Riza Alaboyun et Ramazan Toprak, le député de Kirikkale, Vahit Erdem, le député d’Izmir Zekeriya Akçam, le député d’Antalya, Mevlüt Çavuçoglu et le Parti Républicain du Peuple (CHP) le député d’Istanbul Onur Oymen. Ils rencontreront les membres du Congrès et les représentants des ONG. Le ministre des Affaires étrangères, Abdullah Gül, aura des réunions dans les pays européens, et les représentants turcs rencontreront pour la première fois, les acteurs principaux de la diaspora arménienne, comme partie du plan de cette initiative.

La diaspora invitée à Akhtamar

L’une des étapes les plus importantes dans la stratégie anti-génocide de la Turquie est d’initier le dialogue avec les représentants de la diaspora arménienne. Pendant les funérailles de Dink, le changement d’attitude des représentants de la diaspora invitée à la cérémonie a également résulté en un changement d’attitude de la Turquie: Elle préfère à présent s’expliquer plutôt que d’adopter une attitude défensive. Des réunions se sont tenues non seulement avec la diaspora arménienne mais également avec l’Administration arménienne. Après l’invitation de la diaspora arménienne aux funérailles de Dink, le gouvernement turc est passé à la deuxième étape et a invité les représentant de la diaspora à l’inauguration d’une église arménienne, récemment restaurée, sur l’île d’Akhtamar dans l’Est de la Turquie, le 15 avril. Le ministre de la Culture et du Tourisme, Atilla Koç, a annoncé que la date l’ouverture de l’église avait d’abord été fixée le 24 avril, mais avait été changée pour le 15 avril, puisque le 24 avril est le jour où les Arméniens se souviennent du soi-disant génocide.

Koç espérait que les funérailles de Dink serviraient de point de départ pour les relations turco-arméniennes et turco-diaspora. "Si l’on accuse quelqu’un de quelque chose, alors il faut le prouver. Si l’on ne le peut pas, alors c’est une offense. Chaque pays doit affronter sa propre histoire; ceux qui nous disent d’affronter notre histoire doivent aussi se confronter à la leur."

Un certain nombre de Parlements ont reconnu un génocide arménien, résultat des efforts de lobbying de la part de la diaspora arménienne. Les tentatives de la Turquie pour que l’Argentine, l’Uruguay, la Suisse, le Canada, la Slovaquie, la Pologne, les Pays-Bas, l’Allemagne, la Russie et la Lituanie reviennent sur leur décision de le reconnaître se sont avérées stériles. Cependant, les propositions de loi n’ont pas été adoptées par les Parlements en Espagne, en Bulgarie, en Autriche, en Estonie, en Roumanie, en Hongrie, en Ukraine et en Lettonie.

26.01.2007

Journal TodayÂ’s Zaman en ligne

ERCAN YAVUZ ANKARA

© Traduction C.Gardon pour le Collectif VAN 2007

=================================

TEXTE ORIGINAL

Turkey goes on diplomatic offensive against genocide allegations
With some believing that the assassination of Turkish-Armenian journalist Hrant Dink has given the Armenian diaspora an important trump card for recognition of an Armenian genocide around the world, Turkey has unleashed an ambitious diplomatic plan.

In the first step of the plan, supported by Turkish Parliament Speaker Bülent Ar?nç, a delegation of 10 deputies will pay a visit to the United States Feb. 9-16 to lobby the US Congress. The delegation will be headed by Turkey-US Interparliamentary Friendship Group Chairman Egemen Ba???.
The 10-person delegation is composed of Justice and Development Party (AK Party) Sakarya deputy Süleyman Gündüz, Aksaray Deputies Ali R?za Alaboyun and Ramazan Toprak, K?r?kkale Deputy Vahit Erdem, ?zmir Deputy Zekeriya Akçam, Antalya Deputy Mevlüt Çavu?o?lu and Republican People's Party (CHP) ?stanbul deputy Onur Öymen. They will meet with US congressmen and NGO representatives. Foreign Minister Abdullah Gül will have meetings in European countries, and Turkish representatives will meet with leading figures of the Armenian diaspora for the first time as part of its initiative.

Diaspora invited to Akhtamar
One of the most important steps in Turkey's new anti-genocide strategy is opening dialogue with representatives of the Armenian diaspora. During Dink's funeral, the change in attitude of the diaspora representatives invited to ceremony also resulted in a change in Turkey's attitude: It now prefers to explain itself rather than adopting a defensive posture. Meetings have been held not only with the Armenian diaspora but also with the Armenian administration.

Following the invitation of the Armenian diaspora to Dink's funeral, the Turkish government took its second step and invited diaspora representatives to the inauguration of a recently restored Armenian church on Akhtamar Island in eastern Turkey on April 15. Minister of Culture and Tourism Atilla Koç said the opening of the church was previously scheduled for April 24 but has been moved back to April 15 since April 24 is the day Armenians remember the so-called genocide.

Koç hoped Dink's funeral would serve as a starting point for Turkish-Armenian and Turkish-diaspora relationships. "If we accuse somebody of something, then we must prove it. If we cannot, this is an offense. Every country must face its own history; those who tell us to face our history must also face their own history."

A number of parliaments have recognized an Armenian genocide as a result of the lobbying efforts of the Armenian diaspora. Turkey's attempts to have Argentina, Uruguay, Switzerland, Canada, Slovakia, Poland, the Netherlands, Germany, Russia and Lithuania change their decision to recognize it have so far proven fruitless. However, bills in the Spanish, Bulgarian, Austrian, Estonian, Romanian, Hungarian, Ukrainian and Latvian parliaments failed to become law.
26.01.2007
ERCAN YAVUZ ANKARA

TodaysZaman


Photo : Le président du Parlement turc, Bülent Arinç



Retour à la rubrique




   
 
   
 
  Collectif VAN [Vigilance Arménienne contre le Négationnisme]
BP 20083, 92133 Issy-les-Moulineaux - France
Boîte vocale : +33 1 77 62 70 77 - Email: contact@collectifvan.org
http://www.collectifvan.org