Aujourd'hui : Dimanche, 21 avril 2019
 Veille Media Contact



 
 
 
 

 
 
 
Dossier du Collectif VAN - #FreeOsmanKavala ! Liberté pour #OsmanKavala !
PHDN
Rejoignez le Collectif VAN sur Facebook
Cliquez pour accéder au site Imprescriptible : base documentaire sur le génocide arménien
Observatoire du Négationnisme
xocali.net : La vérité sur Khojali !
Cliquez ici !

Imprimer dans une nouvelle fenêtre !  Envoyer cette page à votre ami-e !
 
Turquie : Les contes fantastiques de HalacogluÂ…
Publié le :

Info Collectif VAN - www.collectifvan.org - Le Collectif VAN vous propose de redécouvrir cet article paru dans le journal Agos (journal arménien de Turquie, dont le fondateur et rédacteur en chef, Hrant Dink, a été assassiné le 19 janvier 2007 à Istanbul) et que nous avions porté à votre connaissance le 15 mars 2007.


Les Contes Fantastiques de HalacogluÂ…
Agos N° 570


02 Mars 2007

Avant même le 40ème jour du décès de Hrant Dink, les accusations coléreuses du Directeur de l’Institut Turc d’Histoire, Yusuf Halacoglu a choqué l’opinion publique (Nota CVAn : voir en fin d’article). Pour lui, l’enterrement (Nota CVAN : de Hrant Dink) a été transformé en une manifestation idéologique (…).
Ses interprétations dignes d’un détective politique cherchant des Arméniens parmi la population, étaient incroyables. Et surtout cette attitude n’est pas celle d’un scientifique. Elle ne peut qu’enflammer les tensions existantes.

Tarhan Erdem, Mehmet Yilmaz et beaucoup d’autres journalistes ont réagi durement à ces paroles. Halacoglu a répondu en disant : « moi aussi, j’ai la liberté de partager mes idées avec l’opinion publique ». Cette logique m’a rappelé l’article de Murat Belge daté du 18 Février et intitulé ‘qui sommes nous tous ?’ : « …on peut pousser la logique un peu plus loin et dire ‘nous pouvons laisser Hitler écrire des articles dans nos journaux et dire ; n’a-t-il pas le droit de parole ? Où est votre notion de la démocratie ?... D’un côté un assassinat dégueulasse… les gens qui réagissent à cela et qui disent ‘je suis comme l’homme que vous avez tué’. Bien sûr, ils protestent contre la haine d’origine ethnique et religieuse qui aboutit à l’assassinat. De l’autre côté, les gens qui disent ’je suis comme l’assassin. J’approuve ce qu’il a fait et j’en ferai autant’.
Ce n’est pas ‘la liberté de pensée’ c’est la déclaration de la volonté criminelle. Les nationalistes veulent transformer cette manifestation humaniste en une attaque contre le peuple turc.

Qui est Bogos Nubar Pacha?

Halacoglu a parlé de l’homme d’Etat égyptien Bogos Nubar Pacha en disant qu’il était un ‘Pacha Ottoman’. Chose étonnante, ou bien le directeur de l’IHT ne connaît pas le sujet ou bien il pacifie l’histoire délibérément. Le rôle important que la famille Nubar(yan) a joué dans l’histoire de l’Egypte est bien connu.
Bogos Nubar Pacha est né en 1851 à Alexandrie. Il a été à divers postes de l’Etat égyptien.
Lorsqu’à l’époque du Sultan Abdülhamit II, les Arméniens ont subi diverses agressions, Bogos Nubar Pacha a fondé en Egypte en 1906, l’UGAB qui continue ses activités de nos jours. Cette association a aidé la population lors des massacres d’Adana en 1909 et lors des déportations de 1915. Bogos Nubar Pacha a porté la question arménienne sur le terrain international afin de trouver des solutions diplomatiques. En 1919 il était à la tête de la délégation arménienne qui a participé à la Conférence de la Paix à Paris.

Pour mémoire, voici ci-dessous les paroles de Yusuf Halacoglu à propos des participants à l’enterrement (Nota CVAN : article complet déjà mis en ligne. Voir : Turquie - Meurtre de Hrant Dink : mensonges et menaces au sommet) :

La trahison de Nubar Pacha


« Effectivement, pendant une certaine période de notre histoire, les forces externes ont fait appel à des provocations, y compris la révolte de ?eyh Sait (Nota CVAN : révolte Kurde durant les années 20). Aujourd’hui on peut observer les mêmes provocations. Dans le passé il y avait un chef de délégation dénommé Bogos Nubar Pacha. Il faisait la même chose. Il était entré en contact avec les forces ennemies, nous avons même les lettres signées Bogos Nubar Pacha où il dit « nous croyons à votre victoire et nous sommes votre allié fidèle. »

« Ceux qui ont dit ‘nous sommes tous arméniens’ ont mis en évidence leur appartenance à une certaine idéologie. Ils étaient 40 milles, 50 milles mais ils étaient très bien organisés. Les slogans étaient déjà prêts comme s’ils savaient qu’il allait être assassiné. ?Et puis les pancartes en forme de têtes étaient prêtes et elles prêtaient à confusion, d’un coup on a parlé de 80 milles personnes au lieu de 40 milles…Elles étaient aussi préparées d’avance, où est-ce que ces milliers de pancartes ont été imprimées ? Qui est-ce qui les a financées ? »

Une idéologie unilatérale

« Actuellement le peuple répond d’une façon radicale, ils sont devenus plus radicaux plus durs au sujet de la question arménienne. Dorénavant il est impossible de faire accepter le génocide à l’opinion publique turque. Car les slogans ‘nous sommes tous des Hrant Dink, nous sommes tous des Arménies‘ sont restés unilatéraux. Ces gens-là n’ont jamais crié : ‘nous sommes tous turcs’ lorsque nos soldats étaient tués par le PKK, lorsque nos ambassades tombaient et lors de situations semblables »

« On compte environ 50 milles citoyens arméniens. Peuvent-ils tous y participer ? Non. femmes, hommes, enfants, au total 50 milles…Dans ce cas-là on peut supposer que 20 milles d’entre eux ont pu participer à l’enterrement. Ce que je trouve normal. Ils en ont le droit. Cette participation est d’une nature sincère. Hormis ces gens-là, qui a pu participer à l’enterrement ? Seulement les Turcs ? Disons que 10 milles d’entre eux manifestaient sincèrement. Cela nous fait 30 milles. Qui sont les autres ? Nous devons creuser cette question et nous devons les connaître. »

Les Arméniens secrets se sont découverts

« Il est clair que l’assassinat de Hrant Dink n’a rien apporté de bien à la Turquie. Alors qui a fait ça ? Où bien qui l’a fait faire ? Nous devons analyser sous cet angle. Hrant Dink disait : ‘ Dans ce pays, il y a des Arméniens qui se considèrent musulmans ‘. S’agit-il de ces personnes ou bien y-a-t-il d’autres organisations qui ont participé ? »


© Traduction du turc: S.C. pour le Collectif VAN (2007)




Retour à la rubrique



Source/Lien : Agos



   
 
   
 
  Collectif VAN [Vigilance Arménienne contre le Négationnisme]
BP 20083, 92133 Issy-les-Moulineaux - France
Boîte vocale : +33 1 77 62 70 77 - Email: contact@collectifvan.org
http://www.collectifvan.org