Aujourd'hui : Vendredi, 23 août 2019
 Veille Media Contact



 
 
 
 

 
 
 
Dossier du Collectif VAN - #FreeOsmanKavala ! Liberté pour #OsmanKavala !
PHDN
Rejoignez le Collectif VAN sur Facebook
Cliquez pour accéder au site Imprescriptible : base documentaire sur le génocide arménien
Observatoire du Négationnisme
xocali.net : La vérité sur Khojali !
Cliquez ici !

Imprimer dans une nouvelle fenêtre !  Envoyer cette page à votre ami-e !
 
Laissez Akçam tranquille!
Publié le :

Info Collectif VAN - www.collectifvan.org - Le Collectif VAN vous propose la traduction du texte de soutien à Taner Akçam, qui nous a été envoyé par le démocrate turc Ali Ertem (Association des Opposants au Génocide, Francfort sur le Main, Allemagne) que nous remercions.

En savoir plus à propos du Comité de Soutien à Taner Akçam :

Comité de Soutien à Taner Akcam




Francfort, le 28 Juillet 2007

Il est inimaginable qu’un Etat qui ne doute pas de sa légitimité, puisse utiliser des méthodes criminelles pour faire taire ceux de ses propres citoyens qui ont un point de vue différent sur son histoire passée et qu’il puisse faire assassiner ses intellectuels et ses scientifiques afin d’empêcher le peuple d’apprendre la vérité sur sa propre histoire. Désigner ses adversaires comme cibles en les traînant dans la boue, et les présenter comme des ennemis du peuple pour qu’ils soient lynchés, ne sont pas les méthodes d’un Etat légitime mais celles d’organisations criminelles. Ce genre de méthodes n’est conforme ni aux valeurs éthiques ni aux valeurs scientifiques. Les critères d’un Etat de droit légitime consistent à traiter à égalité ses citoyens sans faire de discrimination selon leur appartenance ethnique, leur croyance, leur statut social ou leur opinion politique, qu’il s’agisse de leurs droits ou de leurs devoirs.

La série d’événements qui a eu lieu ces dernières années sous l’autorité de la République turque. démontre clairement que les règles qui donnent à un Etat sa légitimité sont complètement ignorées.

Il n’y a pas d’autre explication possible pour comprendre la situation des citoyens de la R.T. qui ont été assassinés, qu’on a fait disparaître ou qu’on a transformés en cibles uniquement parce qu’ils n’étaient pas d’accord avec l’idéologie de l’Etat. Jusqu’à aujourd’hui, aucun des assassinats politiques n’a été élucidé, que les victimes aient été un individu ou un groupe de personnes. L’exemple le plus flagrant de cet état de fait est le cas de Hrant Dink, avec d'abord une campagne de diffamation de plusieurs mois jusqu’à son assassinat prévisible en plein jour, et maintenant la volonté de faire disparaître les preuves et de laisser dans l’ombre les vrais coupables.

Les événements évoluent de manière inquiétante. Au lieu de tirer les leçons du passé et d’imposer les principes d’un Etat de droit, des préparatifs sont en cours pour ajouter un nouveau crime aux crimes contre l’humanité déjà commis.

Cette fois-ci une campagne de lynchage a été déclenchée contre un éminent scientifique mondialement connu, le Professeur Taner Akçam. Akçam qui a été contraint de quitter son pays une deuxième fois suite à des menaces et des persécutions, est cette fois menacé aux Etats-Unis. Ceux qui ont peur d’affronter leur propre histoire sont dans un état de panique car le tabou du génocide est tombé. Taner Akçam a joué un rôle de précurseur sur le problème le plus brûlant de la Turquie. Ceux qui n’arrivent pas accepter les travaux exemplaires qu’il a effectués pour mettre en lumière les vérités historiques, veulent maintenant l’assassiner. Le fait que leur réseau mondial d’agents provocateurs et les média soutenus par l’Etat soient entrés en action main dans la main contre Taner Akçam ne peut pas avoir d’autre explication.

Dans une situation aussi critique, ce sont à la fois l’humanité et la RT qui se trouvent face à une épreuve importante. Tous les êtres humains et toutes les organisations respectueuses des droits de l’homme, doivent défendre la liberté d’opinion et le droit de vivre de Taner. Dans le cas contraire il nous faudra porter notre honte, qui pèse plus que la mort, jusqu’à la fin de nos jours.

Quant à l’Etat turc, en empêchant depuis sa création la confrontation avec son passé, il n’a de son côté pas pu tracer de limite séparatrice entre lui-même et les bandes de malfaiteurs coupables de génocide. C’est pourquoi l’armée et les services de sécurité qui constituent les piliers de l’Etat, sont devenus des nids de criminels. Dans ces conditions, il est impossible d’établir la paix avec les peuples voisins, de prévenir de nouveaux génocides et d’empêcher de nouveaux assassinats politiques.

Face à cette situation, les responsables de la République turque ont deux options. Ou bien ils vont fermer les yeux devant l’assassinat de Taner, et l’ajouter à la liste des victimes du génocide, en confirmant que la R.T. est soumise à l’autorité de bandes génocidaires, ou bien ils vont retenir les assassins en disant ‘cela suffit!’, et ainsi ils pourront faire appliquer les principes d’un Etat de droit et ôter tous les obstacles érigés devant le peuple pour l’empêcher d’affronter sa propre histoire. Il ne reste plus aucun autre choix possible pour les dirigeants de l’Etat turc.

L’humanité n’a pas besoin d’assassins ni de bandes de criminels mais elle a besoin de gens comme Taner Akcam qui mènent un combat au détriment de leur propre vie afin que les vérités historiques remontent à la lumière du jour et que la paix et l’amitié soient instaurées!

Ne touchez pas à Taner!


Ali Ertem

Association des Opposants au Génocide, Francfort sur le Main
Verein der Völkermordgegner e.V. Frankfurt/Main
Soyk?r?m Kar??tlar? Derne?i (SKD)

Lire aussi :
L'Appel d'Ali Ertem à devenir membre du Comité de Soutien à Taner Akcam

© Traduction du turc: S.C. pour le Collectif VAN - 09 Août 2007 - 13:30 - www.collectifvan.org






Retour à la rubrique



   
 
   
 
  Collectif VAN [Vigilance Arménienne contre le Négationnisme]
BP 20083, 92133 Issy-les-Moulineaux - France
Boîte vocale : +33 1 77 62 70 77 - Email: contact@collectifvan.org
http://www.collectifvan.org