Aujourd'hui : Mardi, 10 décembre 2019
 Veille Media Contact



 
 
 
 

 
 
 
Dossier du Collectif VAN - #FreeOsmanKavala ! Liberté pour #OsmanKavala !
PHDN
Rejoignez le Collectif VAN sur Facebook
Cliquez pour accéder au site Imprescriptible : base documentaire sur le génocide arménien
Observatoire du Négationnisme
xocali.net : La vérité sur Khojali !
Cliquez ici !

Imprimer dans une nouvelle fenêtre !  Envoyer cette page à votre ami-e !
 
Ria Oomen-Ruijten : "Le nouveau gouvernement turc doit accélérer les réformes"
Publié le :

Info Collectif VAN - www.collectifvan.org - Le Collectif VAN publie cet article paru sur le site du Parlement Européen du 03 octobre 2007.

Relations extérieures - 03-10-2007 - 13:16

Où en est la Turquie sur la voie de l’intégration à l’Union Européenne ? Comme chaque année depuis l’ouverture des négociations d’adhésion en 2005, la Commission européenne va rendre son rapport d’évaluation sur l’avancée des réformes. Alors que les élections présidentielles ont récemment confirmé Abdullah Gül à la tête de l’Etat turc, le Parlement européen fait lui aussi le point. L’auteur du projet de résolution sur la Turquie et l’UE, la députée Ria Oomen-Ruijten, l’évoque pour nous.

La polémique s’est apaisée en Turquie : le Premier ministre Tayyip Recep Erdogan a été reconduit dans sa fonction de premier ministre, et son « frère » politique Abdullah Gül a finalement a été élu à la présidence de l’Etat. Une élection que le projet de résolution désigne comme « un signe de succès pour la démocratie turque » : la tentative d’ingérence de l’armée dans la vie politique (qui refusait de voir un islamiste accéder à la plus haute fonction de l’Etat) a été surmontée.

Les élections passées, le temps des réformes vers l’adhésion à l’Union Européenne est-il revenu ? C’est ce que semble espérer la députée européenne Ria Oomen-Ruijten (PPE-DE). Elle est l’auteur du projet de résolution qui devrait précéder la publication du rapport de la Commission européenne sur l’avancement des réformes d’adhésion.

Quel est l’objectif du projet de résolution dont vous êtes l’auteur ?

« Le but est de donner l’opinion du Parlement européen, en amont de la publication du rapport de la Commission européenne. Il pointe les domaines sur lesquels la Commission devrait se concentrer lorsqu’elle évalue les progrès de la Turquie sur la voie de l’adhésion à l’UE. Par exemple, la nécessité de renforcer la cohésion sociale ou les instruments permettant le développement socio-économique du sud-est de la Turquie. »

Dans votre projet de résolution, vous critiquez le ralentissement du rythme des réformes en Turquie, après 2004...

« Oui, ces dernières années, il y a eu un ralentissement des réformes nécessaires à l’adhésion. Mais désormais, toutes les élections se sont tenues et j’espère que le nouveau gouvernement turc, qui a un mandat fort et bénéficie du soutien populaire, va accélérer le processus de réformes. Il s’y est, en tout cas, engagé et c’est un signe positif. »

Selon vous, qu’est-ce qui comptera le plus au final : que la Turquie soit prête à intégrer l’UE, ou que l’UE soit prête à accepter de l’intégrer ?

« Les deux parties doivent ratifier le résultat des négociations ! Donc il faut un soutien populaire pour cet élargissement à la fois en Turquie et dans les Etats-membres. Pour le moment, il est trop tôt pour prédire le résultat des négociations. Le processus est encore ouvert et devrait durer encore longtemps. »

Le projet de résolution félicite la Turquie pour la tenue d’élections « libres et équitables » et salue le « développement économique favorable de la Turquie de ces dernières années ». Néanmoins, il pointe un certain nombre de domaines encore sensibles, dans lesquels des progrès doivent être réalisés : un contrôle civil du rôle de l’armée, la tolérance-zéro pour toute torture, une lutte contre l’extrémisme et une meilleure protection des minorités (surtout après l'assassinat de Hrant Dink, le meurtre de trois chrétiens à Malatya et l'attaque terroriste d'Ankara), une réforme du système judiciaire et une meilleure protection des droits de la femme.

Le projet de résolution sera voté en plénière le 24 octobre. Le rapport d’évaluation de la Commission européenne sortira le 7 novembre.

REF.: 20070927STO10901







Retour à la rubrique


Source/Lien : Parlement Européen



   
 
   
 
  Collectif VAN [Vigilance Arménienne contre le Négationnisme]
BP 20083, 92133 Issy-les-Moulineaux - France
Boîte vocale : +33 1 77 62 70 77 - Email: contact@collectifvan.org
http://www.collectifvan.org