Aujourd'hui : Mardi, 24 avril 2018
 Veille Media Contact



 
 
 
 

 
 
 
Dossier du Collectif VAN - #FreeOsmanKavala ! Liberté pour #OsmanKavala !
PHDN
Rejoignez le Collectif VAN sur Facebook
Cliquez pour accéder au site Imprescriptible : base documentaire sur le génocide arménien
Observatoire du Négationnisme
Le Collectif VAN, partenaire du Festival de Douarnenez 2016
xocali.net : La vérité sur Khojali !
Cliquez ici !

Imprimer dans une nouvelle fenêtre !  Envoyer cette page à votre ami-e !
 
La motion sur le génocide arménien et le lobby turc
Publié le : 26-10-2007

Info Collectif VAN - www.collectifvan.org - Le Collectif VAN diffuse le Communiqué de Presse de la Fédération Euro Arménienne pour la Justice et la Démocratie paru sur le site de la Feajd le 22 octobre 2007.

Qu’est-il advenu de la résolution sur le Génocide arménien entre mercredi dernier et aujourd’hui ?

La Turquie semble avoir tracé son chemin. Cela est beaucoup plus clair. Mais pas complètement sur la façon dont la motion va être repoussée. La sera-t-elle par la perception de la géopolitique des Représentants des Etats-Unis ou par une campagne de lobbying de millions de dollars versés par la Turquie ?

La semaine dernière, la Chambre des Représentants se dirigeait vers l’adoption d’un projet de résolution demandant au Président de reconnaître comme génocide l’anéantissement prémédité de 1,5 million d’Arméniens en 1915. Une majorité de la Commission des affaires étrangères avait voté en faveur du projet. Nancy Pelosi, la Présidente de la Chambre et défenseur de la cause arménienne, a déclaré à l’époque que, indépendamment de toutes les objections formulées par la Turquie et de la Maison Blanche, le projet serait mené à son terme par un vote de la Chambre.

Ce mercredi son enthousiasme avait disparu : « Nous devrons attendre et voir si le projet ira en séance plénière ou pas ». La raison en est qu’un certain nombre de Représentants a soudainement changé d’avis. L’un d’eux, Doug Lamborn, a déclaré « cela ne change rien au fait que des tueries et d’immenses cruautés ont eu lieu. Mais en acceptant cette résolution non contraignante en ce moment critique, cela aurait un effet déstabilisateur, les États-Unis ont besoin de l’aide de leurs alliés, comme la Turquie. »

Et en effet, la Turquie est l’un des rares alliés des États-Unis dans la région du Moyen-Orient et fournie une aide logistique essentielle pour les opérations américaines en Irak. Au cours de la semaine écoulée, le pays a montré qu’il est en mesure de compliquer la situation en attaquant les Kurdes dans le nord de l’Iraq.

Donc, il y a suffisamment de raisons pour suivre les mises en garde de la Maison Blanche et des huit anciens Secrétaires d’Etat pour ne pas affronter la Turquie de front sur les événements de 1915. Mais, il est clair aussi que la Turquie donne un coup de main aux Représentants. « C’est ce qui se produit si vous allez à l’encontre d’une campagne très habile de plusieurs millions de dollars », a déclaré le Représentant Brad Sherman.

Les Arméniens d’Amérique sont furieux au sujet des « millions de dollars de l’étranger qui sont acheminés dans le système politique américain ». Ils ont aussi un lobby puissant, avec la puissance électorale dans certains quartiers californiens. Mais le pauvre gouvernement d’Arménie ne pourrait lever au mieux que 300.000 dollars pour un bureau de relations publiques à Washington.

Regardez maintenant les Turcs. Il est difficile de savoir comment ils travaillent exactement. « Il est plus facile de demander au bureau des relations publiques, engagé par la Turquie », affirme le bureau des Représentant. Réponse du bureau des relations publiques [1] : « Pas de communication sur ce sujet. »

Heureusement, l’Amérique reste très pointilleuse sur l’analyse de flux monétaires. Ainsi, des documents montrent que l’ancien Représentant Livingston, maintenant lobbyiste pro turc influent, a reçu 12 millions de dollars en provenance de Turquie dans les 8 dernières années en vue de réussir à empêcher l’adoption du projet de résolution sur le génocide. Il est toujours en activité selon ces mêmes documents. Prenons, par exemple, le Représentant Bobby Jindal qui a reçu 10.000 dollars de Livingston pour sa campagne pour le poste de gouverneur. Deux mois plus tard, Jindal retirait son soutien au projet de résolution.

La Turquie a également acheté les services de l’ancien candidat à la présidence, Dick Gephardt. Il est travaille maintenant contre le projet de résolution sur le génocide pour un salaire annuel de 1,2 millions de dollars.

19/10/07 - Philippe Remarque,Volkskrant, traduit par GM

source: groong





Retour à la rubrique


Source/Lien : Feajd



   
 
   
 
  Collectif VAN [Vigilance Arménienne contre le Négationnisme]
BP 20083, 92133 Issy-les-Moulineaux - France
Boîte vocale : +33 1 77 62 70 77 - Email: contact@collectifvan.org
http://www.collectifvan.org