Aujourd'hui : Dimanche, 22 septembre 2019
 Veille Media Contact



 
 
 
 

 
 
 
Dossier du Collectif VAN - #FreeOsmanKavala ! Liberté pour #OsmanKavala !
PHDN
Rejoignez le Collectif VAN sur Facebook
Cliquez pour accéder au site Imprescriptible : base documentaire sur le génocide arménien
Observatoire du Négationnisme
xocali.net : La vérité sur Khojali !
Cliquez ici !

Imprimer dans une nouvelle fenêtre !  Envoyer cette page à votre ami-e !
 
Génocide arménien/Turquie : les juges font l’Histoire
Publié le :

Info Collectif VAN - www.collectifvan.org - Agos reproduit cet article du journal turc Radikal qui rend compte de la condamnation d’Arat, fils de Hrant Dink, et de Sarkis Seropyan, à un an de prison pour avoir « humilié l’identité turque ». Curieusement le quotidien Radikal use d’ironie en remarquant que « le tribunal n’a pas laissé les discussions sur le génocide aux historiens »… Le titre et l’introduction en gras sont de Agos. Le Collectif VAN vous en livre la traduction.








Agos 07/11/2007

Une décision de tribunal comme une thèse d’histoire

Le 2ème tribunal de Sisli (Istanbul) qui a condamné le fils de Hrant Dink et le directeur du journal à cause de l’article traitant des événements de 1915, a fait, dans les motifs de sa décision, l’analyse de l’histoire en parlant de la 1ère guerre mondiale, de l’ASALA. Le tribunal a dit ‘il est vrai que dans le PKK il y a des Arméniens’.


RADİKAL - İSTANBUL – Suite à lÂ’article sur les événements de 1915, paru dans AGOS, le fils de Hrant Dink et Sarkis Seropyan ont été jugés coupables dÂ’humilier lÂ’identité turqueÂ’ et ont été condamnés à un an de prison. La décision a été justifiée par une série de constatations discutables. Le tribunal qui ‘nÂ’a pas laissé les discussions sur le génocide aux historiensÂ’, a abondamment fait des analyses politiques et de la philosophie. Les livres de Yusuf Halacoglu, le directeur de lÂ’Institut Turc dÂ’Histoire, ont été cités comme référence. Il a été précisé que lÂ’article en question ‘présentant un risque de menace pour lÂ’intérêt généralÂ’, ne pouvait pas être traité dans le cadre de ‘la liberté dÂ’expressionÂ’.

Le rédacteur en chef d’AGOS Hrant Dink, dans sa déclaration donnée à l’agence Reuters en 2006, avait intitulé son article ‘1 vote contre 301’. Recep Akkus, du groupe des avocats nationalistes, avait porté plainte contre Hrant Dink, Arat Dink et Sarkis Seropyan. Hrant Dink étant décédé, son procès a été annulé.

La décision qualifie l’article comme étant ‘blessant’ et elle était commentée de la façon suivante : Comme cet article affirmait que le génocide avait eu lieu dans notre pays, nos citoyens d’origine turque et arménienne sont offensés. Les affirmations ont un effet psychologique négatif sur le peuple turc. Le peuple turc est face au terrorisme depuis des années, il est tellement fragilisé qu’il peut être provoqué à tout moment. L’article en question présente un danger pour l’intérêt public.

Les prétentions du génocide arménien servent aux intérêts politiques de certains pays et aux intérêts personnels. Ces expressions sont loin d’être sérieuses et ne sont pas le résultat d’une étude scientifique. La République turque est déclarée comme coupable et est condamnée d’avance. Les décisions hostiles contre la Turquie, sont comme un encerclement diplomatique. Les comportements similaires à l’intérieur du pays perturbent lourdement l’équilibre, basé sur la mixité (Nota CVAN : sûrement la mixité ethnique), de ce fait, ils ne rentrent pas dans le domaine de la liberté d’expression.

Les 20 pages d’explications parlent de la période avant et après la 1ère guerre mondiale, de l’époque de l’ASALA , de l’occupation russe en détail. La décision dit même “dans la branche armée du PKK, il y a des citoyens syriens d’origine arménienne ».

Article original en turc dans Radikal :

Tarih tezi gibi mahkeme kararı

© Traduction S.C pour le Collectif VAN - 08 Novembre 2007 - 10:20 - www.collectifvan.org




Retour à la rubrique



   
 
   
 
  Collectif VAN [Vigilance Arménienne contre le Négationnisme]
BP 20083, 92133 Issy-les-Moulineaux - France
Boîte vocale : +33 1 77 62 70 77 - Email: contact@collectifvan.org
http://www.collectifvan.org