Aujourd'hui : Mercredi, 21 novembre 2018
 Veille Media Contact



 
 
 
 

 
 
 
Dossier du Collectif VAN - #FreeOsmanKavala ! Liberté pour #OsmanKavala !
PHDN
Rejoignez le Collectif VAN sur Facebook
Cliquez pour accéder au site Imprescriptible : base documentaire sur le génocide arménien
Observatoire du Négationnisme
xocali.net : La vérité sur Khojali !
Cliquez ici !

Imprimer dans une nouvelle fenêtre !  Envoyer cette page à votre ami-e !
 
Turquie : Istanbul, la perle arménienne
Publié le : 16-11-2007

Info Collectif VAN - www.collectifvan.org - Agos reproduit un article paru dans le journal turc « Star », signé par Mehmet Altan, que nous remercions de porter à la connaissance de tous (Turcs et Arméniens en premier lieu), l’exceptionnel apport des architectes arméniens à la ville d’Istanbul. Mehmet Altan énumère les noms de toutes leurs constructions. Celle qui fut pendant des siècles Constantinople, et que l’on surnomme « La Perle du Bosphore » est donc parsemée d’édifices de première importance, construits par une « dynastie » de Balian : Krikor Balyan, Senekerim Balyan, Garabet Amira Balyan, Nigoğos Balyan, et le plus renommé d’entre eux Sarkis Balyan... La Turquie de 2007 continue à s’enfermer dans le déni et dans la destruction des traces de la civilisation arménienne sur les territoires historiques arméniens : va-t-elle aussi détruire (entre autres) le Lycée Galatasaray, le Palais de Besiktas, la Mosquée Valide ?
Mehmet Altan pose lui, au terme de cette longue liste impressionnante, une autre question toute aussi importante que nous vous invitons à découvrir.



Légende : Le Palais de Beylerbeyi ‘Beylerbeyi Sarayı’


Qui a construit le Palais de Beylerbeyi ?

Agos
N° 606

MEHMET ALTAN, Star, 2007-11-11

Savez-vous qui sont ces gens qui ont construit les œuvres historiques qui font qu’Istanbul est devenue l’Istanbul de nos jours ? Jetez un coup d’œil à la liste ci-dessous, y trouverez-vous un que vous connaissez ? (Nota CVAN : un architecte. La question de M.Altan mérite d’être soulignée : le peuple turc ne risque pas de connaître les noms des architectes. Dans les brochures touristiques turques ou lors des visites guidées, le sujet des bâtisseurs arméniens de l’Empire ottoman est soigneusement évité pour réécrire l’histoire).

Le Palais de Besiktas ‘Beşiktaş Sarayı’

Le Palais de Beylerbeyi ‘Beylerbeyi Sarayı’

Le Palais de Valide Sultan ‘Valide Sultan Sarayı’

Le Palais de Defterdar ‘Defterdar Sarayı’

Le Pavillon ou Petit Palais de Aynalikavak ‘Aynalıkavak Kasrı ‘

La Mosquée de Nusretiye ‘Nusretiye Camii’

La Caserne de Selimiye et ses annexes ‘Selimiye Kışlası ve çevre yapıları’

La Caserne de Davutpasa ‘Davutpaşa Kışlası’

La Caserne de Beyoglu ‘Beyoğlu Kışlası’

L’Hôtel des monnaies royales ‘Darphane -i Amire’

Le Barrage de Valide ‘Valide Bendi’

Le Barrage de Topuzlu ‘Topuzlu Bendi’

Le Pavillon de Yandin ‘Yangın Köşkü’ .

Je vais vous répondre : Tous sont l’oeuvre de Krikor Balyan.

Krikor Balyan a vécu entre 1764-1831, c’était l’un des architectes des Palais ottomans. Il est originaire de Kayseri (Cesari) fils de Bali Kalfa (Nota CVAN : Kalfa est un titre de métier signifiant « chef constructeur »). Du fait du nom de son père, il a été appelé Baliyan et Balyan. Plus tard il a accepté le nom de famille Balyan officiellement. Il est le gendre de l’un des architectes du palais, Minas Kalfa (Nota CVAN : Minas est un prénom arménien) et le beau-père de Ohannes Severyan.

***

Il suffit de regarder autour de Krikor Balyan, pour rencontrer d’autres œuvres historiques. Par exemple Senekerim Balyan (1768-1833), a réalisé la plupart de ses œuvres avec son frère Krikor Balyan, mais il a toujours préféré rester en arrière-plan.

En 1826 il avait reconstruit en béton armé, la Tour de Bayezid ‘Bayezid Kulesi’, construite en bois par son frère, lorsqu’elle avait été endommagée lors d’un incendie.
L’église arménienne ‘Surp Asdvadzazdin’ de Ortakoy-Istanbul est, entre autres, son œuvre.

***

Puis ...

Garabet Amira Balyan (1800-1866), est l’un des architectes de I.Abdülmecit. Son chef-d’œuvre est le Palais de Dolmabahce, ‘Dolmabahçe Sarayı’ qu’il avait construit avec son fils Nigoğos Balyan.

***

Il y a aussi Sarkis Balyan ...

Le plus renommé des Balyan

Sarkis Balyan (1835-1899) est le fils de Garabet Amira Balyan.

En 1843, il est parti à Paris avec son frère Nigoğos Balyan.

Il a étudié au Collège Sainte-Barbe de Paris.

Il est diplômé de l’Ecole des Beaux Arts à Paris.

A son retour à Istanbul, il a travaillé avec son père et son frère. Après la mort de son père et de son frère aîné, il a continué à travailler avec son frère cadet Hagop Balyan.

Durant la période tyrannique du sultan ottoman, Abdül Hamid II, il a été envoyé en exil en Europe et n’a pu retourner au pays que 15 ans après.

***

Pourquoi le plus connu de la famille ?

Je crois qu’il suffit de mettre de côté les petites œuvres et de parler uniquement de ses œuvres les plus importantes. Cela suffira largement pour répondre à cette question.

Le Palais de Beylerbeyi ‘Beylerbeyi Sarayı’, avec son père Garabet Amira Balyan en (1861-1865)

L’Ecole arménienne Makruhyan de Besiktas ‘Beşiktaş Makruhyan Ermeni Okulu ‘(1866) (dédiée à sa femme Makruhi)

Le Palais de Ciragan ‘Çırağan Sarayı’ (1863-1871)

La Mosquée Valide ‘Valide Camii ‘, avec son frère Hagop Balyan (1871)

La Poudrerie de Zeytinburnu ‘Zeytinburnu Barut Fabrikası’ (1874)

Les logements sociaux de Beşiktaş ‘Besiktas-Akaretler’ des maisons constituant 138 logements (1874) (Nota CVAN : ces logements sont construits pour les travailleurs du Palais de Dolmabahce ; ces maisons magnifiques de deux étages sont toujours intactes et donnent le nom au quartier d’Istanbul – Akaretler)

L’Ecole Militaire, de nos jours occupée par l’Université de Technologie d’Istanbul ‘Istanbul Teknik Üniversitesi “

L’Ecole de Médecine, de nos jours utilisée par le prestigieux Lycée ‘Galatasaray Lisesi’.

L’Armurerie de Macka : de nos jours la Faculté de Métallurgie der İstanbul Teknik Üniversitesi

La Caserne de Gumussuyu ‘Gümüşsuyu Kışlası’

Le Pavillon de Malte ‘Malta Köşkü’

La maison de plaisance de Baltalimani (Nota CVAN : au bord du Bosphore) ‘Baltalimanı Yalısı ‘

Le Palais de Adile Sultan ‘Adile Sultan Sarayı ‘(Kandilli -Istanbul )

Le grand immeuble du Palais de Yildiz ‘Yıldız Sarayı Büyük Mabeyin Binası’

Le Kiosque de Cadir ‘Çadır Köşkü’ et de Malte ‘Malta Köşkü’

Le Kiosque de Sale (deuxième partie) ‘Şale Köşkü’ (2. kısım)

Le Pavillon de Cit ‘Çit Kasrı’

Le Pavillon de Caglayan ‘Çağlayan Kasrı’ (Kağıthane - Istanbul )

Le Pavillon d’Ayazaga ‘Ayazağa Köşkü’ (Maslak -Istanbul )

Le Pavillon de Kalender ‘Kalender Köşkü’

Le Kiosque de Zincirlikuyu ‘Zincirlikuyu Kasrı’

Le Pavillon de Tokat ‘Tokat Köşkü ‘(Beykoz -Istanbul )

Le Pavillon de chasse d’Alemdag ‘Alemdağ Av Köşkü’

Les Pavillons de chasse d’Abdül Aziz (Validebağ ve Ayazağa )

Le Pavillon du Sultan Ciftligi ‘Sultan Çiftliği’ (İzmit )

La Mosquée de Kagithane ‘Kağıthane Camii’

L’Ecole de Marine ‘Bahriye Nezareti’

Le Commissariat de Macka ‘Maçka Karakolhanesi’

La Tour d’horloge de Hamidiye ‘Hamidiye Saat Kulesi’ , (avec Dikran Kalfa Cüberyan)

***

Hagop Balyan ... Simon Balyan ... Levon Balyan ... et j’en passe …

Sans la famille Balyan, Istanbul serait tout petit.

Vous vous demandez pourquoi j’ai pensé aux Balyan ?

Parce qu’il y a quelques jours, j’ai lu la nouvelle suivante dans un journal :

« Le fils de Hrant Dink victime d’un attentat, s’est installé en Belgique suite aux menaces incessantes et à sa condamnation par l’article 301. Dink a également quitté son poste chez AGOS ».

***

Je me suis rappelé que nous avions aussi exilé Sarkis Balyan il y a 100 ans.

Ce pays ne changera-t-il jamais ?

Traduction S.C pour le Collectif VAN - 15 novembre 2007 - 21:51 - www.collectifvan.org




Retour à la rubrique



   
 
   
 
  Collectif VAN [Vigilance Arménienne contre le Négationnisme]
BP 20083, 92133 Issy-les-Moulineaux - France
Boîte vocale : +33 1 77 62 70 77 - Email: contact@collectifvan.org
http://www.collectifvan.org