Aujourd'hui : Mardi, 2 juin 2020
 Veille Media Contact



 
 
 
 

 
 
 
Dossier du Collectif VAN - #FreeOsmanKavala ! Liberté pour #OsmanKavala !
PHDN
Rejoignez le Collectif VAN sur Facebook
Cliquez pour accéder au site Imprescriptible : base documentaire sur le génocide arménien
Observatoire du Négationnisme
xocali.net : La vérité sur Khojali !
Cliquez ici !

Imprimer dans une nouvelle fenêtre !  Envoyer cette page à votre ami-e !
 
Négationnisme sur Radio Classique et sur Radio Méditerranée
Publié le :

Si le Collectif VAN a eu la possibilité, jeudi 4 mai, de faire entendre durant 3/4 d'heure, la voix des Français d'origine arménienne sur une radio du Service public (France Bleu), les thèses négationnistes turques ont eu droit de cité le même jour et le lendemain sur deux autres radios...

============================

Jeudi 4 mai, a eu lieu sur Radio Classique un débat autour du thème "faut-il sanctionner la négation du génocide arménien?" avec le président des associations franco-turques Anatolie, le député UMP des Bouches du Rhône Richard Maillé et Alexis Govciyan. Pour mémoire, Richard Maillé est l'un des 5 parlementaires des Bouches-du-Rhône, qui, en dehors de toutes considérations partisanes, ont rédigé en commun la proposition de loi (à l'ordre du jour de l'Assemblée le 18 mai) pour réprimer pénalement le négationnisme concernant le génocide arménien.... Il a également mis en place un Comité parlementaire de vigilance pour suivre les négociations d’adhésion avec la Turquie.

L'émission a pris fin à 20H00. Les membres du Collectif VAN à l'écoute n'ont malheureusement pas pu entendre l'émission dans son intégralité.

Pour ce qui concerne la fin de l'émission, se sont essentiellement exprimés Richard Maillé, et le représentant turc qui a tenu des propos ouvertement négationnistes "prétendu génocide arménien" et "ce qu'ici vous appelez génocide..." et qui s'est également fait l'écho de la propagande turque sur le Karabakh: "les Arméniens occupent...et les Turcs ne sont pas insensibles à la situation de leurs frères azéris...".
Le journaliste était relativement neutre, soulignait la nécessité pour la Turquie de reconnaitre le génocide arménien, mais n'a pas signifié le caractère négationniste des propos tenus par le représentant du Centre Anatolie.

Alexis Govciyan n'est quasiment pas intervenu.

===========================================

Rappel :


Communiqué de Presse du Centre Culturel Anatolie (Paris, le 12 décembre 2005)

En France, l’Assemblée Nationale a légiféré une loi en février 2005 selon laquelle les livres scolaires doivent citer aussi les aspects positifs de la Colonisation Française !

L’amendement déposé par l’Opposition pour l’abrogation de ladite loi a été refusé par l’Assemblée Nationale il y a quelques jours.

Compte tenu des réactions diverses, une certaine polémique s’est instaurée entre les hommes politiques : d’abord le Premier Ministre Dominique de VILLEPIN, puis le Président de la République Jacques CHIRAC ont déclaré que « l’Histoire ne peut s’écrire par la loi, l’écriture de celle-ci relève de la compétence des Historiens ».

Tandis qu’aujourd’hui, dans les hautes sphères de la Politique Française, on effectue ce genre de déclaration, par une amnésie sélective, on oublie qu’il y a quatre ans seulement, la même Assemblée Nationale avait voté une loi qualifiant certains événements de la Guerre 14-18 de « Génocide Arménien » !

Autrement dit, il y a quatre ans, on a bien tenté d’écrire l’Histoire par la loi ; mais, lorsque les intérêts de la France l’exigent, on déclare aujourd’hui avec sagesse que l’écriture de l’Histoire est l’affaire des Historiens et non celle des parlementaires.

Une fois de plus, nous constatons avec amertume le « Double Langage » de l’Europe et en particulier de la France.

Dr. Demir F. ONGER
Président du Centre Culturel Anatolie à Paris
cca-anatolie@wanadoo.fr

Dr Demir Onger, directeur du Centre culturel Anatolie. Cardiologue de profession, il a été candidat aux dernières élections européennes sur la liste de Christiane Taubira (Parti radical de gauche

=================

A DIFFUSER LARGEMENT !

Des propos visant à attiser la haine raciale et le négationnisme ont été proférés lors de l'émission A Vos Risques et Périls présentée par Patrick Azoulay tous les jours de la semaine, de 10 heures à 11 heures, sur les ondes de Radio Méditerranée (88.60FM).
Un auditeur, probablement membre des « loups gris » ou d'une quelconque officine de l'extrême-droite turque, est intervenu le vendredi 05 mai 2006, autour de 10H50. Il souhaitait réagir suite à l'intervention d'une auditrice. Avec la totale complicité des animateurs et du standard, l'auditeur a ouvertement nié le génocide du peuple arménien de 1915 perpétré par le gouvernement Jeunes-Turcs.

A aucun moment, l'équipe de Radio Méditerranée n'est intervenue...Pire ! La (pseudo) présentatrice de l'émission et monsieur Azoulay ont affirmé avec véhémence qu'il été bien 'd'avoir une autre version des faits', que 'nous avions peu d'information sur ce sujet en France' (sic !), qu'il fallait faire 'de vraies recherches et organiser un débat'…Radio Méditerranée utilise la même rhétorique haineuse et puante des fascistes turcs.

Le racisme ne passera pas ! Boycott des radios racistes ! Pour la Solidarité Sans Frontières des Peuples !

Gwendal
le vendredi 5 mai 2006 à 15h45

http://paris.indymedia.org/article.php3?id_article=60243

Coordonnées de Radio Méditerranée (88,6 MHz) :

Adresse : 7, Boulevard d'Algérie
75019 PARIS
Téléphone antenne : 01 40 18 34 34
Télécopie : 01 40 18 33 55
Directeur / Président : Tewfik MATHLOUTI

Vous trouverez sur ce lien la liste des mises en demeure et non-reconduction de l'autorisation d'émettre, publiée au Journal Officiel concernant la SARL SAPRODIF, éditrice du service radiophonique Méditerranée FM.

http://www.annuradio.fr/?mode=detadr&bande=radios&code=1589





Retour aux News





   
 
   
 
  Collectif VAN [Vigilance Arménienne contre le Négationnisme]
BP 20083, 92133 Issy-les-Moulineaux - France
Boîte vocale : +33 1 77 62 70 77 - Email: contact@collectifvan.org
http://www.collectifvan.org