Aujourd'hui : Jeudi, 19 septembre 2019
 Veille Media Contact



 
 
 
 

 
 
 
Dossier du Collectif VAN - #FreeOsmanKavala ! Liberté pour #OsmanKavala !
PHDN
Rejoignez le Collectif VAN sur Facebook
Cliquez pour accéder au site Imprescriptible : base documentaire sur le génocide arménien
Observatoire du Négationnisme
xocali.net : La vérité sur Khojali !
Cliquez ici !

Imprimer dans une nouvelle fenêtre !  Envoyer cette page à votre ami-e !
 
Turquie : l’État profond et la mentalité du Comité Union & Progrès
Publié le :

Info Collectif VAN - www.collectifvan.org - Orhan Kemal Cengiz est l’un des avocats de la partie civile du massacre de Malatya (L’Etat turc encourage les meurtriers de Malatya). Il signe ici une nouvelle chronique dans le Turkish Daily News. Il revient sur les trois sortes de meurtres qui ont éliminé en Turquie des personnes qui appartenaient à trois différents cultes du christianisme. Mais ne semble pas adhèrer pour autant aux théories de complots selon lesquelles des éléments de “l’État profond” en Turquie suivent la mentalité de Ittihat ve Terakki (Union et Progrès) qui prévalait au moment de la chute de l’Empire ottoman... Le Collectif VAN vous en livre la traduction.



Trilogie de meurtre : Conspiration et au-delà (I)*


Samedi 15 décembre 2007
Orhan Kemal Cengiz

Regardons le cas du père Santora, le meurtre de Hrant Dink et ceux de Malatya d’un autre angle. Santora était un prêtre catholique de Trabzon. Hrant Dink était d’origine arménienne et un intellectuel connu, mais qui appartenait aussi à la communauté orthodoxe. Comme chacun le sait, les missionnaires qui ont été brutalement tués à Malatya étaient protestants. En fait, trois sortes de meurtres ont éliminé des personnes qui appartenaient à trois différents cultes du christianisme. Si vous aimez les théories de complots, vous pouvez vraiment élaborer des théories de conspiration compliquées et plausibles face à ces meurtres.

Imaginons qu’il y ait des éléments de “l’État profond” en Turquie, qui suivent la mentalité de Ittihat ve Terakki (Union et Progrès) qui prévalait au moment de la chute de l’Empire ottoman. Si vous partez du principe qu’il existe ce genre d’appareil de pouvoir central/Etat profond qui désire manipuler la Turquie et son atmosphère politique, et qu’ils sont impliqués dans ces meurtres, alors la signification globale et le contexte de ces massacres changeraient.

Le message de ces meurtres

Continuons avec le processus de conspiration. Que signifieraient donc ces meurtres ? Quel est l’objectif de ces actes ? Quels desseins pourraient servir ces meurtres ? Trois meurtres de trois cultes chrétiens en Turquie. Vous envoyez un message très fort à chaque membre individuel de ces trois cultes qui sont indésirables en Turquie. De cette façon, vous avez avancé d’un pas en direction de votre objectif final qui est de se débarrasser de cette poignée de chrétiens qui reste, et vous contribuez ainsi à la “purification” ethnique et religieuse de la Turquie. Quoi d’autre ? Ces actions auront également le potentiel de bloquer le processus d’adhésion à l’union européenne. N’oubliez pas que, la semaine dernière encore, un prêtre syriaque a été kidnappé et qu’un journaliste d’origine grecque a été gravement rossé par des “inconnus”, ces deux faits indiquant que s’il y a une telle conspiration, elle est encore en développement. Si vous voulez continuer avec cette théorie du complot, vous pouvez avancer plus profondément et la rendre encore plus sophistiquée.

Trabzon et Malatya

Santora a été tué à Trabzon qui est une ville très cosmopolite et qui a un grand potentiel pour des conflits entre divers segments de la société qui est nettement séparée ethniquement, religieusement et culturellement. De même, Malatya possède une structure démographique similaire. Dink a été tué à Istanbul, mais son meurtrier était une énorme conspiration en lui-même. Comme vous le voyez, cette chaîne de meurtres a le potentiel de servir à de multiples objectifs à la fois. On se débarrassera de la population chrétienne. Les graines de ces graves conflits seront semées dans certaines de ces villes qui ont un grand potentiel pour développer des conflits internes entre les différents segments de la société, et un autre obstacle entre l’Europe et la Turquie sera ainsi mis en place. Je pourrais continuer mon processus de création de conspiration, mais je pense que cela suffit !

Les gens en Turquie aiment beaucoup les théories du complot et la plupart du temps ils tendent à croire que “des services de renseignement étrangers” sont mouillés dans ces événements afin que la Turquie soit placée dans une position inconnue. Notre peuple, cependant, n’est pas conscient du fait que ce qu’il se passe en Turquie à le grand potentiel de créer ce qui n’est pas plausible, des théories du complot bien étayées, sur l’équilibre des forces internes en Turquie, comme indiqué ci-dessus. Laissons de côté pour l’instant les théories du complot et examinons les faits concrets, pour tenter de les replacer dans la trilogie de ces meurtres.

Si nous laissons de côté ces spéculations, voici ce qu’il reste entre nos mains : des crimes de haine typiques visant à éliminer certaines personnes en raison de leurs idées ou de leurs affiliations religieuses. Malgré ces meurtres, il n’y a eu ni sanctions ni poursuites contre ces campagnes continuelles de discours haineux envers les minorités, sur Internet et dans les médias en Turquie. Il n’y a aucune prise de conscience quelle qu’elle soit de la part de la justice quant à son devoir de faire cesser ce genre de campagnes de discours haineux, au lieu de quoi, on continue à intenter des procès aux intellectuels qui parlent publiquement de l’existence des minorités en Turquie. De fait, les lois, similaires à celles qui existent en Europe et qui visent à protéger les minorités des discours haineux, sont utilisées pour sanctionner ceux qui déclarent qu’il existe certaines minorités en Turquie. Ceci est vraiment incroyable, mais malheureusement c’est une pratique courante.

Qu’en est-il des procès en cours ? J’aborderai ce sujet et d’autres questions dans mon prochain éditorial.

©Traduction C.Gardon pour le Collectif VAN - 19 décembre 2007 - 08:16 - www.collectifvan.org




Retour à la rubrique


Source/Lien : Turkish Daily News



   
 
   
 
  Collectif VAN [Vigilance Arménienne contre le Négationnisme]
BP 20083, 92133 Issy-les-Moulineaux - France
Boîte vocale : +33 1 77 62 70 77 - Email: contact@collectifvan.org
http://www.collectifvan.org