Aujourd'hui : Samedi, 4 juillet 2020
 Veille Media Contact



 
 
 
 

 
 
 
Dossier du Collectif VAN - #FreeOsmanKavala ! Liberté pour #OsmanKavala !
PHDN
Rejoignez le Collectif VAN sur Facebook
Cliquez pour accéder au site Imprescriptible : base documentaire sur le génocide arménien
Observatoire du Négationnisme
xocali.net : La vérité sur Khojali !
Cliquez ici !

Imprimer dans une nouvelle fenêtre !  Envoyer cette page à votre ami-e !
 
Villeurbanne : Lettre ouverte du CCAF
Publié le :

Info Collectif VAN - www.collectifvan.org - Le Collectif VAN diffuse cette lettre ouverte du CCAF (Conseil de Coordination des Organisations Arméniennes de France).


dimanche 3 février 2008, par Stéphane/armenews

La communauté arménienne et le Conseil de Coordination des Organisations Arméniennes de France (CCAF) sont très choqués du traitement qui est réservé par certains articles de presse, blogs et communiqués à ce qui est devenu l’affaire Jean-Paul Bret - Sirma Oran-Martz, dont les relents de complicité négationniste sont patents.

Le maire de Villeurbanne cohérent avec son engagement en faveur de la reconnaissance du génocide des Arméniens (loi Française de janvier 2001) et farouchement opposé au négationnisme ignoble de l’État turc, met en garde une candidate des Verts qui avait participé place Bellecour à la manifestation violemment négationniste du 18 mars 2006, pilotée par l’ambassade et le consulat de Turquie, dont les maîtres d’œuvre étaient les "Loups gris", mouvement ultranationaliste fascisant.

Elle était en effet candidate sur une liste d’union menée par Jean-Paul Bret qui tient à ce que certains principes et valeurs d’éthique politique soient respectés par les membres de son équipe.

Pour couronner le tout, alors que le maire avait déclaré dés le départ "c’est moi qui ai voulu lever toute ambiguïté, car il ne peut y en avoir avec cette question" et que la responsable des Verts de Villeurbanne trouvait un terrain d’entente avec J.P. Bret, un communiqué ahurissant de 2 responsables régionaux des Verts, mêlant les termes d’Arméniens, d’ultranationaliste et de "vengeance contre un ennemi qui n’existe plus" se transforment en auxiliaire du négationnisme de l’État turc, en s’abaissant à utiliser la plus effrayante facilité pour opposer 2 communautés.

La démocratie française peut-elle autoriser la liberté négationniste ou le déni relativiste qui "s’indigne de l’indignation des victimes" rescapées et de celle de leurs descendants. La destruction de la mémoire et la falsification de l’histoire sont les moyens de domination à distance de la part du régime oppresseur turc depuis plus de 80 ans et que certains intellectuels démocrates de ce pays osent parfois remettre en cause au prix d’un procès ou même de leur vie. L’inégalité du rapport de force en faveur de l’État turc a engendré une impunité que ces 2 dirigeants Verts voudraient pérenniser en déniant aux descendants des rescapés arméniens et à tous les hommes de bonne volonté de s’insurger contre le négationnisme.

Le Président du CCAF Région Centre France,

Jules MARDIROSSIAN




Retour à la rubrique


Source/Lien : NAM



   
 
   
 
  Collectif VAN [Vigilance Arménienne contre le Négationnisme]
BP 20083, 92133 Issy-les-Moulineaux - France
Boîte vocale : +33 1 77 62 70 77 - Email: contact@collectifvan.org
http://www.collectifvan.org