Aujourd'hui : Samedi, 20 juillet 2019
 Veille Media Contact



 
 
 
 

 
 
 
Dossier du Collectif VAN - #FreeOsmanKavala ! Liberté pour #OsmanKavala !
PHDN
Rejoignez le Collectif VAN sur Facebook
Cliquez pour accéder au site Imprescriptible : base documentaire sur le génocide arménien
Observatoire du Négationnisme
xocali.net : La vérité sur Khojali !
Cliquez ici !

Imprimer dans une nouvelle fenêtre !  Envoyer cette page à votre ami-e !
 
Débat avorté sur la proposition de loi contre la négation du génocide arménien
Publié le :

LE MONDE | 19.05.06 | 14h16 • Mis à jour le 19.05.06 | 14h16

Haute tension à l'Assemblée nationale, jeudi 18 mai. Place Edouard-Herriot, plusieurs centaines de manifestants, arborant drapeaux français et européens parés des couleurs arméniennes (rouge-bleu-orange), réclament le vote de la proposition de loi visant à sanctionner la négation du génocide arménien en discussion le matin. A quelques centaines de mètres, sur l'esplanade des Invalides, environ cent cinquante représentants de la communauté turque dénoncent "une loi liberticide". Là aussi, le croissant et l'étoile sur fond rouge se font discrets derrière les drapeaux tricolores et bleu étoilé.

Dans l'Hémicycle, l'ambiance n'est pas moins électrique. Les tribunes du public sont exceptionnellement remplies pour un jeudi matin : deux cents personnes, pour la plupart membres de la communauté arménienne et ayant bénéficié d'une invitation des députés favorables à l'adoption de la proposition de loi.

Sous la présidence de Jean-Louis Debré, la discussion, commencée à 9 h 30, d'une autre proposition de loi du PS visant à élargir les pouvoirs du Parlement traîne en longueur. L'énervement gagne tous les rangs. "Ça suffit, s'écrie Martine David (PS, Rhône). C'est scandaleux ! Nous voulons parler du génocide arménien..." "Vous vous livrez à une manipulation de l'ordre du jour", s'emporte Jean-Yves Le Bouillonnec (PS, Val-de-Marne).

Le président du groupe socialiste, Jean-Marc Ayrault, dans un rappel au règlement, déplore "un débat tronqué" et suggère, dans ces conditions, le retrait du texte. "C'est du sabotage", crie une spectatrice, prestement évacuée par les appariteurs de l'Assemblée. Après une nouvelle suspension de séance, un accord intervient entre les groupes et la présidence pour achever rapidement l'examen de la proposition sur les pouvoirs du Parlement.

"LE VOTE ! LE VOTE !"

Il est 12 h 15 lorsque la discussion s'engage. Le rapporteur, Christophe Masse (PS, Bouches-du-Rhône), défendant la sanction du négationnisme, estime qu'elle "peut être un instrument pour combattre la tentation du communautarisme". "En adoptant cette proposition, conclut-il, l'Assemblée contribuera à atténuer une concurrence malsaine entre les victimes de génocide qu'entretient leur inégalité au regard de la loi."

Le ministre des affaires étrangères, Philippe Douste-Blazy, exprime sa "sympathie à l'adresse de nos compatriotes d'origine arménienne marqués par le souvenir des massacres commis en 1915". "Le génocide, Monsieur le ministre", l'interrompt Patrick Devedjian (UMP, Hauts-de-Seine). "Nous ne pouvons accepter cette proposition de loi", annonce néanmoins M. Douste-Blazy, estimant qu'elle serait considérée comme "un geste inamical" par la Turquie et risquerait d'"affaiblir notre influence dans la région, où de nombreux groupes français sont installés". Du côté de l'UMP, sur la quarantaine de présents, les trois quarts sont pourtant décidés à voter la proposition du PS.

Six orateurs à peine ont pu s'inscrire dans le débat lorsque, à 13 h 05, M. Debré lève la séance. Le président de l'Assemblée, tenu par des engagements extérieurs, quitte précipitamment l'Hémicycle. Il est pris à partie par M. Devedjian : "Tu m'as empêché de parler, je m'en souviendrai..." Dans les tribunes, la colère explose : "Le vote ! Le vote !", scande le public, qui dénonce "un déni de démocratie" et refuse d'évacuer les lieux.

Le PS s'est engagé à inscrire de nouveau ce texte dans sa prochaine "niche" parlementaire, en novembre.

Patrick Roger
Article paru dans l'édition du 20.05.06



Retour aux News



Source/Lien : Le Monde



   
 
   
 
  Collectif VAN [Vigilance Arménienne contre le Négationnisme]
BP 20083, 92133 Issy-les-Moulineaux - France
Boîte vocale : +33 1 77 62 70 77 - Email: contact@collectifvan.org
http://www.collectifvan.org