Aujourd'hui : Dimanche, 21 avril 2019
 Veille Media Contact



 
 
 
 

 
 
 
Dossier du Collectif VAN - #FreeOsmanKavala ! Liberté pour #OsmanKavala !
PHDN
Rejoignez le Collectif VAN sur Facebook
Cliquez pour accéder au site Imprescriptible : base documentaire sur le génocide arménien
Observatoire du Négationnisme
xocali.net : La vérité sur Khojali !
Cliquez ici !

Imprimer dans une nouvelle fenêtre !  Envoyer cette page à votre ami-e !
 
Le vote d'indépendance confirmé au Monténégro, la perspective d'une adhésion est «ouverte»
Publié le :

lefigaro.fr (avec AFP)
23 mai 2006, (Rubrique International)

Le commissaire à l'Élargissement ouvre mardi matin la porte au nouvel Etat balkanique, après que La commission électorale a confirmé le résultat du référendum historique de dimanche. Washington et Moscou reconnaissent le scrutin.

Bientôt une Europe élargie au Monténégro ? C'est ce que confirme mardi le commissaire européen à l'Elargissement Olli Rehn. «La perspective européenne est ouverte pour le Monténégro, comme elle l'est pour la Serbie lorsqu'elle remplira les différents critères, et notamment la coopération avec le Tribunal pénal pour l'ex-Yougoslavie», a indiqué le commissaire allemand dans un communiqué. M. Rehn a confirmé que la Commission allait maintenant demander aux 25 deux mandats distincts pour mener ces négociations: un nouveau mandat pour négocier avec le Monténégro indépendant et un mandat modifié pour poursuivre les négociations avec la Serbie sans le Monténégro.

Une annonce qui fait suite à la confirmation des résultats par la commission électorale.


Résultats officialisés

«En ce qui concerne les résultats préliminaires, 230.711 électeurs ont voté pour un Etat indépendant du Monténégro, soit 55,50%, alors que 184.954 électeurs, soit 44,50%, ont voté pour le maintien de l'Etat commun. Le taux de participation a été de 86,49%,». Frantisek Lipka, le président tchèque de la Commission pour le référendum, espère lever les malentendus. «La commission pour le référendum n'a jusqu'à présent reçu aucune plainte», a-t-il précisé, en faisant référence à la demande de recomptage des bulletins exprimée lundi soir par les partis unionistes, qui invoquent des irrégularités pendant le scrutin. Une requête que M. Lipka a jugé comme ayant un caractère «politique». «Je n'ai reçu aucune objection officielle sur le vote», avait-il déjà souligné lundi. «Si des irrégularités importantes avaient eu lieu, il est sûr que plusieurs objections auraient été déposées».

M. Lipka a expliqué que toutes plaintes devait être présentée dans un délai de 72 heures après la fermeture des bureaux de vote dimanche à 19H00 GMT. Les résultats complets devaient être annoncés lundi soir, mais le président de la commission électorale avait expliqué à la presse que la commission n'avait pas pu le faire «parce qu'elle n'avait toujours pas reçu le rapport complet sur le vote» de quelque 19.000 électeurs dans 37 bureaux à Podgorica, avec lesquels «les représentants du bloc unioniste n'ont pas été d'accord».

Belgrade «respecte grandement la volonté des habitants du Monténégro»

Muette pendant plusieurs heures lundi, la Serbie a fait connaître sa position officielle tard dans la soirée. Belgrade «gardera de bonnes relations de voisinage» avec le Montenegro, a assuré depuis Londres le ministre serbe des Finances Mjladjan Dinkic, lors de la réunion des gouverneurs de la Berd, qui doit ouvrir prochainement un bureau dans le nouvel Etat européen. «Je voudrais dire que le référendum a été démocratique et que nous respectons grandement la volonté des habitants, puisque, selon les règles de l'Union européenne, ils ont obtenu une claire majorité en faveur de l'indépendance», a indiqué M. Dinkic, actuel gouverneur pour la Serbie-Montenegro de la Banque européenne pour la reconstruction et le développement. «Nous espérons avoir une coopération régionale avec tous nos voisins», a-t-il ensuite commenté.

Arrivée de l’envoyé spécial de l’UE en Serbie

Une heure après l’annonce des résultats définitifs à Podgorica, la présidence autrichienne de l'Union Européenne (UE) salue «l'organisation réussie du référendum sur l'indépendance et demande à toutes les parties concernées d'accepter ce résultat. Pour sa part, elle respectera pleinement la décision du peuple».

Dans le même temps, l’envoyé spécial de l'UE Miroslav Lajcak est arrivé à Belgrade pour des entretiens avec les responsables serbes. Il doit rencontrer le ministre des Affaires étrangères de l'Etat commun Vuk Draskovic et le président du parlement de Serbie-Monténégro Zoran Sami, ainsi que les président et Premier ministre serbes Boris Tadic et Vojislav Kostunica. Ces derniers pourraient, à cette occasion faire leur premier commentaire sur le scrutin historique de dimanche, entérinant la fin de l’ex-Yougoslavie.

Washington se félicite, Moscou respecte

Par ailleurs, un porte-parole du département d'Etat américain, l’équivalent du ministère des Affaires étrangères a également fait connaître la position de son pays sur la naissance d’un Etat qui devrait prochainement postuler à l’Otan. Tom Casey a ainsi déclaré lundi soir «applaudir la manière pacifique, démocratique et transparente avec laquelle le référendum s'est déroulé, et féliciter le peuple du Monténégro pour avoir agi de façon responsable».

Mardi matin, le ministère russe des Affaires étrangères «considère avec respect l'expression de la volonté des citoyens monténégrins ayant participé au référendum et dont plus de la moitié se sont prononcés pour l'indépendance de la République». Alliée traditionnel de la Serbie, Moscou appelle les deux pays à engager un dialogue sur l'avenir de leurs relations, les considérant tous deux comme «des partenaires proches et fiables».



Retour aux News



Source/Lien : Le Figaro



   
 
   
 
  Collectif VAN [Vigilance Arménienne contre le Négationnisme]
BP 20083, 92133 Issy-les-Moulineaux - France
Boîte vocale : +33 1 77 62 70 77 - Email: contact@collectifvan.org
http://www.collectifvan.org