Aujourd'hui : Dimanche, 22 octobre 2017
 Veille Media Contact



 
 
 
 

 
 
 
Site officiel du Centenaire du génocide arménien de 1915
PHDN
Rejoignez le Collectif VAN sur Facebook
Cliquez pour accéder au site Imprescriptible : base documentaire sur le génocide arménien
Observatoire du Négationnisme
Le Collectif VAN, partenaire du Festival de Douarnenez 2016
xocali.net : La vérité sur Khojali !
Cliquez ici !

Imprimer dans une nouvelle fenêtre !  Envoyer cette page à votre ami-e !
 
Turquie : vers la confrontation avec son passé ?
Publié le : 09-05-2008

Info Collectif VAN - www.collectifvan.org - En Turquie, Cafer Solgun, Président de l’Association de Confrontation (Yüzlesme Dernegi Baskani), a signé à l’occasion du 24 avril, sur le site www.yuzlesmedernegi.org, une déclaration forte sur le génocide perpétré par la Turquie en 1915 à l’encontre du peuple arménien et sur « le négationnisme qui maintient encore vives ces souffrances et fait saigner les plaies ».
Sur le site www.yuzlesmedernegi.org se trouvent des noms connus comme ceux de Frahat Kentel, Ayse Hur, Etyan Mahcupyan et Markar Esayan.

Au regard de cette association et du quotidien turc Taraf, il semblerait que certains intellectuels turcs aient enfin compris que le journal arménien de Turquie Agos ne pouvait plus mener seul sa mission d’information. Il était temps que les intellectuels turcs multiplient les canaux de diffusion d'information et s'engagent en leur nom en nommant clairement les choses et en les condamnant : il s’agit bien entendu du génocide arménien de 1915 et du négationnisme d’Etat de la Turquie.

Le Collectif VAN vous propose à la suite de ce texte, la traduction de quelques passages de la charte de l’association l’Association de Confrontation (Yüzlesme Dernegi Baskani).


"MEDZ YEGERN"


Aujourd’hui c’est le 24 Avril... 24 Avril, l’anniversaire de la « grande catastrophe » qu’on passe sous silence en disant « des événements arméniens » sans même pouvoir lui donner son nom exact.

Pour certains c’est une "déportation", pour certains c’est un "massacre", pour d’autres c’est un "génocide". En tout cas, c’est l’anniversaire d'un « grand désastre » que les Arméniens ont subi.

Ce qui est certain aussi, suite à cet événement maudit, c'est qu'un des peuples les plus anciens de la Mésopotamie, le peuple arménien, a été effacé de cette géographie, il a été éliminé en laissant derrière lui comme héritage ses traces et ses souffrances.

Et tout débat digne sur ce sujet représente toujours une ligne rouge épaisse pour la « politique d’Etat ».

Au nom de « l’intérêt ultime de l’Etat", il faut dire qu’un tel événement « n’a pas eu lieu » dans notre histoire. Menacer ceux qui contredisent ou ceux qui effectuent des recherches sur la question par la « sanction » grâce aux articles du code pénal dont le plus connu est le 301.

Où cette politique a-t-elle mené la Turquie, c'est évident.
La chère mémoire de Hrant Dink est toujours vive dans nos cœurs. Il est clair qu’aucun d’entre nous, aucun citoyen ayant une intelligence et une conscience, n’est ni fier ni satisfait de la poursuite de cette « politique d’Etat » qui évite la confrontation avec son passé.

Au contraire, les mains sanglantes de ce passé ignoré, considéré comme inexistant, ne nous lâchent pas, elles dérangent notre fierté, notre dignité, elle les fait saigner.

Est-ce que l’événement de 1915 est un génocide ou autre chose ? L’interrogation même de la question est vexante. Un peuple voisin ami, frère « n’existe » plus. Il a été éliminé pendant une guerre maudite. Nos frères arméniens appellent cet « événement » comme un "medz yegern" (grand désastre) et ils se mettent en deuil durant une semaine.

Il ne s’agit pas d’un problème de « revendication de terre » ou d’acte de « séparatisme » ou « d’insulte » ou quelque chose de semblable. Il s’agit d’action digne d’un être humain, fier et conscient devant un crime contre l'humanité et une tragédie humaine.

Il s’agit de demander pardon en tant qu’Etat et en tant que peuple mais pas uniquement pour la forme. Il s’agit de demander pardon sincèrement, de tout son cœur à un peuple ami et un peuple frère et de partager sa douleur.

Nous en tant que l’Association de Confrontation nous sentons la douleur du peule arménien au fond de nos cœurs tout en ayant la conscience que nous lui sommes redevables d’une grande « excuse ». Nous considérons que c’est notre dette envers l’humanité de maudire ceux qui font de la politique sur les souffrances de nos peuples ainsi que le négationnisme qui maintient encore vives ces souffrances et fait saigner les plaies.

24 Avril 2008
Cafer Solgun, Président de l’Association de Confrontation (Yüzlesme Dernegi Baskani)

Traduction du turc : S.C. pour le Collectif VAN - 09 mai 2008 - 09:10 - www.collectifvan.org


http://www.yuzlesmedernegi.org/haberler.asp?ID=111


====================

Déclaration de création de l’Association de Confrontation (Yüzlesme Dernegi Baskani)

POUR UN MEILLEUR AVENIR…


"Ceux qui ne comprennent pas le passé sont condamnés à le revivre." Goethe

Que faut-il faire pour faire appel à la conscience des populations ?

Comment les consciences des populations peuvent-elles entrer en action ?

Lorsqu’il s’agit de notre pays on peut se poser la question suivante :
à quel point le passé d’un pays est-il vraiment ‘passé’ ? Pourquoi en Turquie le passé dure-t-il aussi longtemps ?

Pourquoi notre passé s’est-il transformé en une prison éternelle et garde-t-il prisonnier notre ‘aujourd’hui’ et notre ‘avenir’ ?

Lorsque “ceux qui n’ont pas pu passer”, se présentent sous différentes formes devant nous, avec quel courage faut-il faire face ? (Nota CVAN : l’expression utilisée veut dire ‘comment ne pas avoir honte’).

Si, vivre avec les mensonges, considérer qu’un problème ou des problèmes n’ont jamais existé, nier une vérité, faire comme si cette vérité/ce problème n’existait pas, est devenu un mode de vie commun de la société, que reste-t-il à faire ?

Jusqu’où peut-on continuer à vivre en croyant que notre passé est très propre et plein d’héroïsme ? Pourquoi est-il si effrayant de prendre en considération la vérité nue de notre histoire et de l’analyser ? (…) »


Traduction du turc : S.C. pour le Collectif VAN - 09 mai 2008 - 09:12 - www.collectifvan.org




Retour à la rubrique



TÉLÉCHARGER :
 Version turque



   
 
   
 
  Collectif VAN [Vigilance Arménienne contre le Négationnisme]
BP 20083, 92133 Issy-les-Moulineaux - France
Boîte vocale : +33 1 77 62 70 77 - Email: contact@collectifvan.org
http://www.collectifvan.org