Aujourd'hui : Jeudi, 23 janvier 2020
 Veille Media Contact



 
 
 
 

 
 
 
Dossier du Collectif VAN - #FreeOsmanKavala ! Liberté pour #OsmanKavala !
PHDN
Rejoignez le Collectif VAN sur Facebook
Cliquez pour accéder au site Imprescriptible : base documentaire sur le génocide arménien
Observatoire du Négationnisme
xocali.net : La vérité sur Khojali !
Cliquez ici !

Imprimer dans une nouvelle fenêtre !  Envoyer cette page à votre ami-e !
 
Les U.S.A reconnaissent le génocide arménien
Publié le :

Info Collectif VAN - www.collectifvan.org - Le Collectif VAN vous soumet la traduction de l'éditorial de Harut Sassounian publié dans The California Courier du 12 juin 2008. Le gouvernement des États-Unis a officiellement reconnu le génocide arménien dans un document soumis à La Cour Internationale de Justice (CIJ) il y a… 57 ans. C’est la découverte qu’a faite le Prof. William A. Schabas, expert du génocide et juriste international de renommée mondiale, directeur du Centre Irlandais des Droits de l’Homme à l’Université Nationale d’Irlande, Galway. Le document est inclus dans le rapport de la CIJ en date du 28 mai 1951, intitulé : "Réserves à la Convention pour la Prévention et la Répression du Crime de Génocide." et stipule en page 25 : « La pratique de génocide est survenue tout au long de l’histoire de l’homme. Les Romains ont persécuté les chrétiens, les massacres turcs des Arméniens, l’extermination de millions de juifs et de Polonais par les nazis sont des exemples frappants de crime de génocide ». Au grand dam de la Turquie, on peut donc classer les États-Unis parmi les quelque 20 pays qui ont officiellement reconnu le génocide arménien.




Un document juridique de la Cour Mondiale révèle que les U.S.A ont reconnu le génocide arménien en 1951


De Harut Sassounian
Publié par The California Courier
Éditorial de Sassounian 12 juin 2008

Si le Président Bush et plusieurs de ses prédécesseurs ont évité de qualifier de génocide les massacres organisés des Arméniens en 1915, on a récemment découvert qu’il y a 57 ans le gouvernement des États-Unis avait officiellement reconnu le génocide arménien dans un document soumis à La Cour Internationale de Justice (CIJ), également connue sous le nom de Cour Mondiale.

Cette référence, vieille d’un demi siècle, au génocide arménien a été découverte par le Prof. William A. Schabas qui l’a postée sur le site Internet "PhD Studies in Human Rights" le 4 juin 2008. Le Prof. Schabas, expert du génocide et juriste international de renommée mondiale, est directeur du Centre Irlandais des Droits de l’Homme à l’Université Nationale d’Irlande, Galway.

Ce document remis par le gouvernement des États-Unis à la CIJ, est inclus dans le rapport de la CIJ en date du 28 mai 1951, intitulé : "Réserves à la Convention pour la Prévention et la Répression du Crime de Génocide."

Cette référence spécifique au génocide Arménien apparaît à la page 25 du rapport : "La Convention sur le Génocide résulte des pratiques inhumaines et barbares qui ont prévalu dans certains pays avant et pendant la Seconde Guerre mondiale, lorsque des groupes nationaux entiers de minorités religieuses ou raciales ont été menacés et ont subi une extermination délibérée. La pratique de génocide est survenue tout au long de l’histoire de l’homme. Les Romains ont persécuté les chrétiens, les massacres turcs des Arméniens, l’extermination de millions de juifs et de Polonais par les nazis sont des exemples frappants de crime de génocide."

Ceci constitue une déclaration significative, car elle a été faite par le gouvernement américain de l’époque avec pour seule intention de dire la vérité, abstraction faite de toute considération politique ou autre. Ni les Arméniens ni les Turcs n’avaient fait de lobbying pour ou contre cette déclaration américaine. En d’autres mots, elle a simplement été faite sur la base de faits historiques.

Quelle différence avec la situation d’aujourd’hui : la Maison Blanche cédant facilement aux menaces et aux pressions du gouvernement turc pour empêcher la Chambre des Représentants d’adopter une résolution commémorative sur le génocide arménien !
À présent, ce document critique déposé par le gouvernement américain auprès de la Cour Internationale de Justice ayant été découvert, il n’est plus nécessaire de faire des efforts excessifs pour que le Congrès américain réaffirme les faits sur le génocide arménien, d’autant plus que la Chambre des Représentants a adopté les résolutions 247 et 148 qui commémorent le génocide arménien, respectivement en 1975 et en 1984.

En outre, il n’y a pas de raison particulière d’insister pour que le prochain Président des États-Unis reconnaisse le génocide Arménien, puisque le Président Ronald Reagan, le 22 avril 1981, avait fait une Proclamation Présidentielle, numéro 4838, qui déclare : "Comme le génocide des Arméniens avant lui, et le génocide des Cambodgiens qui a suivi - et comme de bien trop nombreuses autres persécutions de bien trop nombreux autres peuples - les leçons de l’holocauste ne devront jamais être oubliées."
Bien sûr, si un élu émettait une déclaration reconnaissant les faits sur le génocide arménien, une telle confirmation serait saluée par les Arméniens du monde entier. D’un autre côté, si un officiel niait ou refusait de reconnaître le génocide arménien, les Arméniens américains aurait une bonne raison de ne pas soutenir son élection.

Que l’on soit d’accord ou non avec la politique de Reagan, la plupart des gens reconnaissent qu’il était un homme de principe. Ses successeurs – les Présidents George H.W. Bush, Bill Clinton et George W. Bush – ont échoué à faire preuve d’un tel leadership moral. Au cours de leur campagne présidentielle, ils ont trompé les électeurs en promettant de reconnaître le génocide arménien, promesse non tenue après leur élection. Ces trois présidents américains sont allés bien au-delà de leur promesse non tenue, car ils ont fait tout ce qui était en leur pouvoir pour empêcher que des résolutions sur le génocide arménien soient votées au Congrès. Les noms de ces infâmes négationnistes devraient être gravés à jamais sur un "Mur de la Honte" spécialement édifié pour que les générations futures n’oublient pas leur comportement répréhensible.

Sur la base de la déclaration officielle soumise par le gouvernement américain des États-Unis à la Cour Mondiale en 1951, associée aux deux résolutions de la Chambre adoptées en 1975 et en 1984, à la Proclamation du Président Reagan en 1981, et aux résolutions adoptées par plus de quarante Etats américains et des centaines de villes américaines, les Arméniens devraient à présent classer les États-Unis parmi les quelque 20 pays qui ont officiellement reconnu le génocide arménien.

Tous ceux qui prétendent que les États-Unis n’ont pas reconnu le génocide arménien dénaturent la déclaration limpide faite par le gouvernement américain sur cette question.

©Traduction C.Gardon pour le Collectif VAN - 11 juin 2008 - 09:20 - www.collectifvan.org




Retour à la rubrique



   
 
   
 
  Collectif VAN [Vigilance Arménienne contre le Négationnisme]
BP 20083, 92133 Issy-les-Moulineaux - France
Boîte vocale : +33 1 77 62 70 77 - Email: contact@collectifvan.org
http://www.collectifvan.org