Aujourd'hui : Samedi, 30 mai 2020
 Veille Media Contact



 
 
 
 

 
 
 
Dossier du Collectif VAN - #FreeOsmanKavala ! Liberté pour #OsmanKavala !
PHDN
Rejoignez le Collectif VAN sur Facebook
Cliquez pour accéder au site Imprescriptible : base documentaire sur le génocide arménien
Observatoire du Négationnisme
xocali.net : La vérité sur Khojali !
Cliquez ici !

Imprimer dans une nouvelle fenêtre !  Envoyer cette page à votre ami-e !
 
La Suisse en recul devant le négationnisme d'Ankara
Publié le :

Info Collectif VAN - www.collectifvan.org - Le journal turc Today's Zaman revient sur la prochaine visite en Turquie, de Pascal Couchepin, président de la Confédération hélvétique. Selon ce dernier, la question de la pénalisation des négationnistes turcs du génocide arménien ne devrait plus figurer à l'ordre du jour des discussions (en Suisse). Lors d'une conférence de presse à Berne avec des journalistes turcs, Pascal Couchepin aurait déclaré qu'il trouvait que les questions historiques devraient être débattues par les historiens. « Les parties concernées devraient tenter de trouver une définition pour les événements tragiques qui ont eu lieu».

Problème : la définition de génocide a déjà été validée par tous les historiens dignes de ce nom et par de nombreuses instances internationales. D'autre part, Pascal Couchepin semble oublier que les parties "concernées" ne se limitent pas à la Turquie et à l'Arménie : cette dernière n'est que l'héritière de la province arménienne de l'Empire russe et par la suite de l'URSS. Or le génocide arménien a été perpétré par les autorités Jeunes-Turques, dans l'Empire ottoman, sur des sujets Arméniens ottomans. La grande majorité des descendants des rescapés arméniens, n'a pas trouvé refuge en Arménie (qui a existé de manière indépendante de 1918 à 1921, c'est à dire après le génocide de 1915) mais s'est développée sous forme de diaspora, au Moyen-Orient, en France, aux USA etc. C'est cette diaspora qui porte depuis les années 60, les revendications légitimes de reconnaissance du génocide arménien. Troisième problème de taille : le génocide, crime des crimes, ne concernerait donc que les bourreaux et les victimes ? Il nous semblait que cela interpellait l'humanité toute entière et interrogeait les principes fondateurs de l'Europe. Alors, Pascal Couchepin, Bruno Gollnisch, même combat ? Le Collectif VAN vous propose la traduction des principaux extraits de cet article du quotidien turc Today's Zaman publié le 17 octobre 2008.




Légende photo : Pascal Couchepin

Couchepin: la question du génocide doit être réglée par les historiens

Pascal Couchepin, le président de la Confédération hélvétique, a annoncé que les historiens devraient discuter des revendications des Arméniens affirmant que leurs ancêtres ont été victimes d'un génocide perpétré sous l'Empire Ottoman pendant la première guerre mondiale et il a apprécié les efforts diplomatiques de la Turquie visant à renouer le dialogue avec l'Arménie.

La chambre basse du Parlement suisse a reconnu par un vote en 2003 le génocide arménien de 1915 ce qui a nui aux relations de la Suisse avec la Turquie. L'année passée, un responsable politique d'origine turque [Nota CVAN : il s'agit de Dogü Perinçek, incarcéré en Turquie dans le cadre de l'enquête sur le réseau terroriste Ergenekon] ayant nié le génocide des Arméniens a été jugé en Suisse par la loi punissant la négation de la Shoah. Ce fait a irrité la Turquie, qui a estimé que cela était une tentative de restriction de la liberté d'expression.

Mais Pascal Couchepin, qui se rendra en Turquie en novembre prochain, semblait vouloir adopter un ton conciliant et lors de la conférence de presse à Berne avec des journalistes turcs il a dit que lui aussi il trouvait que les questions historiques devraient être débattues par les historiens. « Les parties concernées devraient tenter de trouver une définition pour les événements tragiques qui ont eu lieu»,- a dit le président et il a ajouté que la question de la pénalisation des négationnistes turcs du génocide arménien ne devrait plus figurer à l'ordre du jour des discussions.

« Nous devons regarder vers l'avenir », a déclaré M. Couchepin et il a loué la visite du président turc à Erevan. Abdullah Gul s'est rendu en Arménie le 6 septembre 2008 à l'invitation de son homologue arménien à regarder ensemble le match Arménie-Turquie, et il est devenu le premier président turc à se rendre en Arménie depuis l'indépendance en 1991 de cette ancienne République soviétique [Nota CVAN : aucun Président turc ne s'est jamais rendu en Arménie à l'époque de l'URSS non plus. Et avant cela, aucun souverain de l'Empire ottoman n'avait visité les provinces arméniennes historiques de l'Est de la Turquie.]

Couchepin a insisté sur le fait que d'après lui la Turquie faisait partie de l'Europe, notamment du monde occidental. « J'ai l'impression que je suis en Europe lorsque je suis à Istanbul. Vous pouvez avoir l'impression que vous êtes en Orient quand vous vous enfoncez un peu plus à l'Est de la Turquie, mais il y a bien des régions d'Europe orientale où l'on ne se sent pas davantage en Europe. La Turquie doit adhérer à l'Union Européenne », a estimé Pascal Couchepin.

La Turquie a été membre de l'OTAN pendant des décennies et maintenant elle a l'intention de devenir membre de l'UE. Le parti AKP du PM turc a essayé de faire des réformes économiques et politiques pour commencer des négociations d'entrée avec l'UE, mais Bruxelles trouve que la Turquie avance lentement dans ses réformes. La Suisse ne figure pas non plus parmi les 27 pays membres de l'UE.

Pascal Couchepin a déclaré qu'il ne voulait pas parler des questions judiciaires, mais il a condamné fermement les attaques terroristes en Turquie.

Le président du parlement suisse a rejeté les accusations selon lesquelles la Suisse avait abrité les membres du PKK et il a annoncé que la police suisse ferait tout son possible pour lutter contre les activités illégales.


Traduction : Collectif VAN/Erevan - 21 octobre 2008 - 14:09 - http://www.collectifvan.org


A lire aussi :

Trois Turcs condamnés pour avoir nié le génocide arménien



Retour à la rubrique


Source/Lien : Today's Zaman



   
 
   
 
  Collectif VAN [Vigilance Arménienne contre le Négationnisme]
BP 20083, 92133 Issy-les-Moulineaux - France
Boîte vocale : +33 1 77 62 70 77 - Email: contact@collectifvan.org
http://www.collectifvan.org