Aujourd'hui : Mardi, 2 juin 2020
 Veille Media Contact



 
 
 
 

 
 
 
Dossier du Collectif VAN - #FreeOsmanKavala ! Liberté pour #OsmanKavala !
PHDN
Rejoignez le Collectif VAN sur Facebook
Cliquez pour accéder au site Imprescriptible : base documentaire sur le génocide arménien
Observatoire du Négationnisme
xocali.net : La vérité sur Khojali !
Cliquez ici !

Imprimer dans une nouvelle fenêtre !  Envoyer cette page à votre ami-e !
 
Bruno Gollnisch demande un droit de réponse au Collectif VAN
Publié le :

Info Collectif VAN - www.collectifvan.org - Monsieur Bruno Gollnisch a souhaité un Droit de réponse au titre de l'Article 6- IV de la Loi du 21 juin 2004. Nous faisons suivre son courrier d'un lien menant vers les observations du Collectif VAN.
















Droit de réponse de Monsieur Bruno Gollnisch




A Monsieur le Directeur de la Publication du Collectif VAN

M. le directeur de la publication,

En application de l'article 13 de la loi sur la presse de juillet 1881, applicable aux publications sur Internet, j'ai l'honneur de vous prier de bien vouloir publier sur votre site, en regard et dans les mêmes dispositions que l'article de référence, le droit de réponse qui suit, et d'agréer l'expression de mes salutations distinguées.


"Dans un article intitulé : La Suisse en recul devant le négationnisme d'Ankara, vous associez mon nom à celui d'une personnalité qu'à tort ou à raison vous paraissez suspecter de "négationnisme" du génocide arménien. Sachez que, membre de l'Assemblée Nationale, j'ai il y a plus de vingt ans, le 10 Octobre 1987, proposé la reconnaissance officielle de ce génocide, dans un amendement alors voté, hélas, par les seuls députés de mon groupe.

Ma position à l'égard des lois dites mémorielles est claire : je suis favorable à la reconnaissance officielle par la Nation française des génocides qui ont ensanglanté l'histoire contemporaine. Je suis hostile en revanche à la criminalisation individuelle de ceux qui en discutent, pour trois raisons :

1) parce que cela affaiblit cette reconnaissance

2) parce que les contestations qui ne peuvent s'exprimer ne peuvent être réfutées

3) parce que ce n'est pas selon moi au juge de fixer les limites de la discussion historique.

Cette position de principe, partagée par des centaines d'historiens, d'intellectuels et de défenseurs des droits de l'homme, ne peut être abusivement assimilée à la "négation" de quelque crime contre l'humanité que ce soit".


Bruno Gollnisch






Droit de réponse faisant suite à l'article :


La Suisse en recul devant le négationnisme d'Ankara

Les observations du Collectif VAN :

Bruno Gollnisch : les observations du Collectif VAN






Retour à la rubrique



   
 
   
 
  Collectif VAN [Vigilance Arménienne contre le Négationnisme]
BP 20083, 92133 Issy-les-Moulineaux - France
Boîte vocale : +33 1 77 62 70 77 - Email: contact@collectifvan.org
http://www.collectifvan.org