Aujourd'hui : Jeudi, 28 août 2014
 Veille Media Contact



 
 
 
 

 
 
 
PHDN
Adhérez au Collectif VAN
Le génocide arménien expliqué aux turcophones
Rejoignez le Collectif VAN sur Facebook
Cliquez pour accéder au site Imprescriptible : base documentaire sur le génocide arménien
Observatoire du Négationnisme
Comité international de soutien aux intellectuels de Turquie
xocali.net : La vérité sur Khojali !
Cliquez ici !

Imprimer dans une nouvelle fenêtre !  Envoyer cette page à votre ami-e !
 
Génocide arménien : pétitions en Turquie et en Arménie
Publié le : 16-12-2008

Info Collectif VAN - www.collectifvan.org - A la pétition lancée par 4 intellectuels turcs, présentant en leur nom propre, des excuses aux Arméniens, pour la "Grande Catastrophe" de 1915, répond comme en écho, celle de 300 intellectuels d'Arménie qui demandent à Gül de reconnaître le génocide arménien. Il est à noter que la pétition turque est mal accueillie en Turquie, tant par les nationalistes qui la trouvent déshonnorante pour les Turcs, que par les vrais démocrates turcs qui la jugent timorée : à leurs yeux, les signataires à l'origine de cette initiative doivent, d'une part, clairement utiliser le terme de génocide arménien (terme qu'ils combattent avec acharnement...) et d'autre part, appeler l'Etat turc à reconnaître ses torts. A l'Union Européenne d'être aux côtés de ceux qui, en Turquie, réclament couragement la reconnaissance du génocide arménien de 1915. Le Collectif VAN vous propose ce Communiqué de Presse de la Fédération Euro-Arménienne pour la Justice et la Démocratie du 15 décembre 2008.


15 décembre 2008

Citoyens arméniens et turcs demandent la reconnaissance par l’Etat turc du génocide des Arméniens



- Une lettre ouverte envoyée au président Gül par plus de 300 intellectuels d’Arménie fait écho à une demande similaire d’intellectuels turcs.

- Le rapport du Parlement européen sur la Turquie mis au défi par ces prises de position

Plus de 300 intellectuels d’Arménie viennent de faire paraître une lettre ouverte au président turc Abdullah Gül, lui demandant de reconnaître le génocide des Arméniens.

La lettre ouverte, prenant acte du « nouveau contexte créé par les derniers développements au Caucase du Sud » et de la rencontre récente entre les présidents arménien et turc en Arménie, considère que « la normalisation des relations entre la Turquie et l’Arménie exige des décisions courageuses et réalistes ». Le courrier poursuit en rappelant que la reconnaissance du génocide des Arméniens ne constitue pas « simplement une vérité revendiquée par les Arméniens à travers le monde » mais bien « une attente légitime de l’ensemble de l’humanité ».

Les intellectuels arméniens en concluent que l’Etat turc moderne a hérité de la responsabilité de ce génocide, et que le véritable processus de réconciliation ne sera possible que par la reconnaissance du génocide par l’Etat turc.

La lettre conclut en considérant que l’espoir suscité par la visite de Gül en Arménie peut « être anéanti si l’État turc, lui-même, ne prend pas les mesures décisives pour en finir avec sa politique actuelle de négation du Génocide des Arméniens ».

La lettre ouverte des intellectuels arméniens fait écho aux réactions suscitées par une pétition initiée, il y a une semaine, par un groupe d’intellectuels turcs en vue. Cette pétition rejette le déni du « grand désastre » subi en 1915 par les Arméniens ottomans, et présente les « excuses personnelles » de ses signataires à leurs « sœurs et frères arméniens ».

Plusieurs intellectuels turcs ont réagi en affirmant que le ‘grand désastre’ est en réalité un génocide, et ont répliqué que c’était « à l’Etat turc de s’excuser ».

« Avec ces prises de position parallèles, une nouvelle période s’ouvre dans les deux pays » a déclaré Hilda Tchoboian, présidente de la Fédération Euro Arménienne pour la Justice et la Démocratie. « Les intellectuels turcs et arméniens, unis contre le mensonge et le déni du génocide, en appellent pour la première fois à une vraie réconciliation fondée sur la vérité, la reconnaissance et la justice.

« Nous reconnaissons chez les intellectuels turcs des qualités remarquables de courage et de maturité démocratique, que l’Union européenne a le devoir moral et politique de soutenir » a poursuivi Hilda Tchoboian, présidente de la Fédération Euro-arménienne.

A propos de la résolution prochaine du Parlement européen sur la Turquie, la Fédération Euro Arménienne considère que même si le PE affiche de plus en plus d’indifférence à la question de l’adhésion turque, il doit être clair sur la question du génocide. Elle souligne que l’Assemblée européenne doit être à l’écoute de l’évolution de la société turque, et cesser de soutenir des attitudes figées d’une administration qui « tire la société vers le bas ».

« Le Parlement européen ne doit pas lâcher ces démocrates turcs courageux qui risquent non seulement des condamnations en vertu de l’article 301 du code pénal turc, mais mettent en danger leur vie en demandant ouvertement la reconnaissance du génocide des Arméniens » a conclu Hilda Tchoboian.


Lire aussi:

Turquie : Pétition d'excuses aux Arméniens

Campagne d’excuses en Turquie : les nationalistes furieux

Pétition en Turquie : « C’est un génocide »

Génocide arménien: lettre ouverte à Abdullah Gül




Retour à la rubrique


Source/Lien : Feajd



   
 
   
 
  Collectif VAN [Vigilance Arménienne contre le Négationnisme]
BP 20083, 92133 Issy-les-Moulineaux - France
Boîte vocale : +33 1 77 62 70 77 - Email: contact@collectifvan.org
http://www.collectifvan.org