Aujourd'hui : Mardi, 14 juillet 2020
 Veille Media Contact



 
 
 
 

 
 
 
Dossier du Collectif VAN - #FreeOsmanKavala ! Liberté pour #OsmanKavala !
PHDN
Rejoignez le Collectif VAN sur Facebook
Cliquez pour accéder au site Imprescriptible : base documentaire sur le génocide arménien
Observatoire du NĂ©gationnisme
xocali.net : La vérité sur Khojali !
Cliquez ici !

Imprimer dans une nouvelle fenętre !  Envoyer cette page ŕ votre ami-e !
 
Génocide arménien : dispute historique au parlement turc
Publié le :

Info Collectif VAN - www.collectifvan.org - Evènement sans précédent avant-hier au parlement turc : le génocide arménien a fait son entrée à l’Assemblée nationale de Turquie par le biais d’une très violente dispute entre députés « pro » et « anti » campagne d’excuses aux Arméniens.

Députés du DTP (pro-Kurde) et de l’AKP (parti au pouvoir) ont failli en venir aux mains. Certains extraits des débats ont été montrés tard le soir du 22/12/2008, en Flash Info sur la chaîne de télévision turque Kanal D. L’article de Hurriyet, dont le Collectif VAN vous propose la traduction, est très soft par rapport à la réalité et ne raconte pas la totalité des débats tumultueux : Osman Özçelik, député DTP (pro-Kurde), a donc raconté en plein parlement turc, comment en 1915, les soldats et les bandits turcs essayaient leurs armes sur les Arméniens, en alignant les hommes les uns derrière les autres pour voir combien de personnes pouvaient être tuées par une seule balle. Les parlementaires se sont copieusement insultés. Lorsque le vice-président du parlement a interrompu le député du DTP, ce dernier a crié : « Honte à toi, tu es le député de Maras, tu connais mieux que d'autres [la vérité], tu as oublié les massacres de Maras aussi ? » (Nota CVAN : il parle des massacres envers les Kurdes dans les années 80) et un deuxième député du DTP a hurlé : « Où sont-elles parties ces 1 000 000 de personnes ? Où sont les Assyro-chaldéens ? Il n'en reste pas un seul ». Un cri surgit de l’arrière : « Peut-être ton père l'a fait, pas le mien »…

Détail symbolique représentant les deux visages d’une Turquie qui se déchire et qui laisse entrevoir un passé enterré, les deux principaux acteurs de cette dispute, portent le même nom de famille : Osman Özçelik (DTP) et Bayram Özçelik (AKP)…

La vérité sur le sort des minorités chrétiennes de Turquie (arménienne, grecque, assyro-chaldéennes) expulsées ou exterminées, vient donc de faire une entrée fracassante au parlement turc. Curieusement, pas un média turc de langue anglaise n’a relayé l’événement. Il serait intéressant de savoir si les TV turques ont repris le Flash-Info du 22 décembre ou si un black-out sur ce sujet brûlant a été décrété. Jusqu’à 17 heures le 23 décembre, presqu’aucun média écrit turcophone ne s’était encore fait l’écho de l’évènement.

Par ailleurs, le président turc Abdullah Gül ouvre un procès (pour une Lire turque symbolique) contre la député du CHP qui l’avait accusé d’être d’origine arménienne (Nota CVAN : la pire insulte pour un Turc) : il s’est cru obligé de présenter l'arbre généalogique de ses parents. M.A. Birand, qui présentait le journal télévisé lors de la diffusion de cette information, a estimé que Gül avait raté une occasion unique et qu’il aurait dû dire : "oui, je suis Arménien, je suis Grec, je suis Tcherkesse, je suis Laz, je suis Kurde".

Tous ces questionnements ne semblent pas encore atteindre les journalistes du quotidien de tendance kemaliste Hurriyet qui utilise toujours, selon la phraséologie négationniste habituelle, le terme de « allégations » arméniennes… Le Collectif VAN vous propose la traduction d'un article publié dans le journal turc Hurriyet le 21 décembre 2008.



Le soutien de Ozçelik du DTP aux allégations arméniennes


A.A

Le soutien apporté par le député du DTP de la ville de Siirt, Osman Özçelik, aux allégations arménienne concernant les événements de 1915 a créé des tensions au Conseil Général de l’Assemblée Nationale turque, le TBMM. Le vice-président du parlement Nevzat Pakdil a donné un avertissement au député ; les députés de l’AKP ont attaqué les députés du DTP.

Lors de la commission budgétaire 2009 et de la 9ième session du Conseil général du TBMM, Özçelik a pris la parole au nom du groupe DTP (Kurde) et a parlé de la campagne de signatures et des allégations en question.

Özçelik a dit que depuis des millénaires, le peuple kurde et le peuple arménien vivaient ensemble sans problèmes et il a utilisé l’équivalant en kurde du terme « Massacre des Arméniens » (Nota CVAN : le mot en turc est plutôt équivalant au terme « Tchart » en arménien).

Selon ses paroles confirmant les allégations arméniennes, il a dit : “Les Arméniens innocents ont malheureusement été assassinés » et en défendant ces affirmations, il a ajouté : « mon enfance a été bercée par ces histoires ».

Le vice-président de l’assemblée du TBMM, Pakdil, qui dirigeait la session, a interrompu les paroles de Özçelik avant qu’il ne termine son discours, en lui rappelant que la session devait discuter du budget. Il lui a demandé de faire son discours sur ce sujet et il a ajouté : “Vos paroles contiennent des calomnies envers la communauté dans laquelle vous vous trouvez et à laquelle vous appartenez. Vous calomniez votre grand-père. De telles choses n’existent pas ».

Özçelik (DTP) a dit qu’il présentait des excuses aux Arméniens malgré qu’il ne l’avait pas commis Suite à ces paroles, Pakdil a ajouté : “Cette nation est unitaire avec les Turcs, les Kurdes et les Tcherkesses. Aucune de ces actes criminels n’ont été commis, personne n’a pratiqué d’essais d’armes sur des êtres humains ».

LE GROUPE DE LÂ’AKP A ATTAQUE LE GROUPE DU DTP

Lorsque le député du DTP Özçelik a fini son discours sur le budget, le vice président de l’assemblée nationale turque Pakdil a exprimé sa tristesse suite aux propos tenus par Özçelik.

Pakdil a poursuivi en ces termes : « J’ai ressenti une grande tristesse suite aux paroles d’un représentant du peuple. Ce n’est pas digne d’un député d’insulter toutes les composantes de notre nation et d’entendre des applaudissements des autres. Ces applaudissements ne nous apportent rien. Ces événements sont des machinations organisées par des personnes qui applaudissent. Cette chaire (cette tribune) n’est pas un lieu d’insultes à notre chère nation (Nota CVAN : le mot utilisé ‘Aziz’ signifie aussi ‘saint’). Que chacun le sache ainsi ».

Suite aux réactions du groupe du DTP, la session a été interrompue par Pakdil.

Au même instant, le député de l’AKP de Burdur, Bayram Özçelik a attaqué les députés du DTP en criant : « Qu’il parle correctement, qu’il ne nous énerve pas ». Le responsable de la sécurité de l’Assemblée, TBMM, Aksak a retenu Özçelik en empêchant ainsi une bagarre entre les députés.

D’autres député de l’AKP ont également marché vers le groupe des députés du DTP. Les députés du CHP et du MHP sont intervenus pour calmer la tension.

Les dĂ©putĂ©s du DTP, Hasip Kaplan, de la ville de Şırnak et İbrahim Binici de la ville de Şanlıurfa (Urfa) sont sortis du conseil en criant : « Il nÂ’y a plus un seul Assyro-ChaldĂ©en. Ne devons-nous pas du tout dire les vĂ©ritĂ©s ? » ou encore « des racistes, des mesureurs de crans ».

Le député du MHP de la ville de Yozgat, Mehmet Ekici, a pris la parole lors de la reprise de la session. Ekici a félicité le vice-président pour sa prise de position en soulignant que le TBMM n’était pas l’endroit pour insulter les Kurdes et la nation turque.

Ekici a invité Özçelik du DTP à présenter ses excuses à la nation turque.


Traduction du turc : S.C. pour le Collectif VAN - 24 décembre 2008 - 07:10 - http://www.collectifvan.org


Visualiser la vidéo sur :

http://www.gencturkhaber.com/osman-ozcelik-ermeni-ozur-video-tbmm-mehmet-ekici.html,0c15f




Retour Ă  la rubrique


Source/Lien : Hurriyet



   
 
   
 
  Collectif VAN [Vigilance Arménienne contre le Négationnisme]
BP 20083, 92133 Issy-les-Moulineaux - France
Boîte vocale : +33 1 77 62 70 77 - Email: contact@collectifvan.org
http://www.collectifvan.org